03 février 2018

Commémorer Maurras (1868-1952) ?

 

La référence à Maurras retirée du « Livre des commémorations nationales » Le Monde

composition du Haut Comité aux Commémorations nationales -
http://francearchives.fr/article/38299

- Les 2 pages sur Maurras ont été signés par Olivier Dard
Charles Maurras, Olivier Dard, Armand Colin, 2013
compte rendu Pascal Cauchy Histoire@Politique 19.11.2014
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=1&rub=comptes-rendus&item=506

Il a sans doute influencé l'article Maurras dans Wikipedia
Toute correction susciterait sans doute une violente guerre d'édition.

Commémorer n'est pas célébrer
Pascal Ory, JN Jeanneney, Le Monde Opinions 28.01.2018
http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/01/28/commemorer-ce-n-est-pas-celebrer_5248372_3232.html


Commémorer n'est pas célébrer : un insupportable sophisme
collectif, Libération 02.02.2018
http://www.facebook.com/francois.heilbronn/posts/10213291412293308

Polémique Charles Maurras - Michel Guerrin, Le Monde Opinions 02.02.2018
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/maurras-guerrin.pdf


Il est difficile d’évoquer Maurras « dans le cadre de commémorations publiques »
Sébastien Ledoux, Le Monde Opinions 31.01.2018
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/maurras-ledoux.pdf

Le cas Maurras, Commémorer, c'est bien plus que célébrer
CVUH, L'Humanité 02.02.2018,
à venir sur le site http://cvuh.blogspot.fr/
« les ambiguïtés mémorielles servent avant tout à cacher des entreprises de réhabilitation d'un nationalisme autoritaire, fermé, xénophobe et antisémite qui a régné dans les années1930...Il n'est nul besoin d'une commémoration nationale pour lire Maurras et prendre connaissance de son influence ».

L'ultra-nationalisme n'a pas empêché l'historien Raoul Girardet de faire carrière,
et la TV des années 1980 a donné beaucoup d’espaces à Pierre-André Boutang


Plusieurs pages dans Libé 02.02.2018
dont les points de vue de
- Olivier Dard : Maurras est représentatif...
- André Loez : Les notes de bas de page ne suffisent pas
« arrêtons de croire que les livres sont publiés hors de tout contexte...
et que le travail des historiens suffit à prendre le recul nécessaire face aux horreurs antisémites ».

- Gisèle Schapiro
Pourquoi republier Drieu la Rochelle (Gallimard), Rebatet (R Laffont)
Céline (Gallimard après Denoël), Maurras (Bouquins chez Laffont) ?
GS dénonce la responsabilité des éditeurs et une opération mercantile
(La loi de 1881 n'interdit pas la publication d'ouvrages antisémites...)


- Maurras,
la haine de la République et l'appel au coup d'Etat,
la détestation des juifs, des francs-maçons, des métèques et des pédagogues protestants.
l'appel au meurtre contre Léon Blum...
http://clioweb.canalblog.com/archives/2018/02/03/36111745.html


1 rappel :
« le patriotisme, c’est d’abord l’amour, le nationalisme, c’est d’abord la haine,
le patriotisme, c’est d’abord l’amour des siens, le nationalisme, c’est d’abord la haine des autres. »
Romain Gary, Pour Sganarelle, Gallimard 1965 page 371
http://savatier.blog.lemonde.fr/2012/05/01/rendons-a-romain-gary-ce-qui-lui-appartient/

Les commentaires à la suite du blog Emmanuel Debono ne rassurent pas
http://antiracisme.blog.lemonde.fr/2018/01/27/letrange-surprise-de-la-celebration-de-charles-maurras/


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Maurras, la haine de la République



- Colin a publié dans un recueil de textes l’appel au coup d’Etat (il n'est pas suivi par Barrès).

 

Les anciens manuels de 1ere citent 1 affiche électorale de 1908 avec les 4 ennemis de Maurras :
les juifs, les francs-maçons, les métèques et les pédagogues protestants.


L’Action française contre la République
,
affiche de 1908, Chaulanges Delagrave + manuel première Istra 1988
http://clio-texte.clionautes.org/contre-la-republique-l-action-francaise.html

Seuls les intéressés, les nigauds et les pauvres primaires ignorants
pourront se soustraire à cette évidence : La République c’est le mal.


La République est le gouvernement des Juifs, des Juifs traîtres [..] comme Dreyfus, des Juifs voleurs [..],
des Juifs corrupteurs du peuple et persécuteurs de la religion catholique.


La République est le gouvernement des pédagogues protestants qui importent d’Allemagne, d’Angleterre et de Suisse
un système d’éducation qui abrutit et dépayse le cerveau des jeunes Français.


La République est le gouvernement des francs-maçons qui n’ont qu’une haine, l’Eglise, qu’un amour : les sinécures et le Trésor public ;
fabricants de guerre civile, de guerre religieuse, de guerre sociale, ils nous mènent à une banqueroute matérielle et morale,
celle qui ruinera le rentier et l’ouvrier, le commerçant et le paysan, le fonctionnaire et l’électeur.


La République est le gouvernement de ces étrangers plus ou moins naturalisés ou métèques
qui, ces jours-ci, souilleront du cadavre de leur Zola le Panthéon désaffecté.
Ils accaparent le sol de la France ; ils disputent aux travailleurs de sang français leur juste salaire ;
ils font voter des lois qui ruinent l’industrie, contraignent les capitaux à l’émigration
et mettent nos ressources au service d’Edouard VII ou de Guillaume II.


Régime abominable, la République est décidément condamnée, et la seule inquiétude
de la raison française tient à ce qu’on ignore qui l’on mettra à la place de ce qui est.
Nous y mettrons le roi



6 février 1934
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Maurras


9 avril 1935

maurras-fusiller

Manuel Bordas terminale 1980

- En 1935 : Maurras sur Léon Blum ? « c’est un homme à fusiller, mais dans le dos »
http://clioweb.canalblog.com/tag/maurras
L’AF 09.04.1935, en Une, article La Politique, L'homme du Filon
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7659336.item
La haine des juifs est une obsession quotidienne dans L'Action française des années 1930,
ce qui n’empêche pas le quotidien d’apparaître en tête dans Gallica du fait de l'ordre alpha



« En 1940, Maurras voit dans la défaite, le sabordage de la IIIe République
et l'arrivée de Pétain et du régime de Vichy une « divine surprise ».
Il  considère les résistants comme des « terroristes »
et exige contre eux la prise en otage des familles et une répression brutale.

Le 28 janvier 1945, la cour de justice de Lyon le déclare coupable
de haute trahison et d'intelligence avec l'ennemi
et le condamne à la réclusion criminelle à perpétuité et à la dégradation nationale

.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Mauras, tribune S Ledoux

 

Il est difficile d’évoquer Maurras « dans le cadre de commémorations publiques »

Sébastien Ledoux, Le Monde Opinions 31.01.2018

http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/maurras-ledoux.pdf

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,