08 décembre 2017

EOW - Utopies réelles

 

Les utopies réelles ou la fabrique d’un monde postcapitaliste
Anne Chemin - Le Monde idées 30.11.2017
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/11/30/utopies-reelles-un-autre-monde-se-fabrique_5222764_3232.html
Les « hackerspaces » californiens, les coopératives du Pays basque, ­l’encyclopédie Wikipédia… Enquête sur les bases théoriques d’un ­mouvement ­ qui cherche à éroder le capitalisme par l’action concrète.

Envisioning Real Utopias, Erik Olin Wright
http://www.ssc.wisc.edu/~wright/ERU.htm

Utopies réelles
, La Découverte
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Utopies_r__elles-9782707191076.html

Entretien avec la revue Tracés
http://journals.openedition.org/traces/5672


Dans la salle d’un café du XXe, beaucoup s’interrogent à haute voix sur le chemin qui mène à ce monde post-capitaliste. Une révolution ? La victoire électorale d’un parti politique ? Un foisonnement d’utopies réelles suffisamment dense pour « éroder » le capitalisme ? « Dans ce combat pour l’épanouissement humain et l’émancipation, il n’y a pas de carte, il n’y a pas de routes dessinées à l’avance, répond Erik Olin Wright. Il y a en revanche une boussole : l’égalité, la justice, la liberté, la démocratie, la communauté, la solidarité. On sait si on marche dans la bonne direction, mais on ne connaît pas le chemin à l’avance. C’est un voyage. »

Le sociologue américain plaide en faveur d’un « renforcement du pouvoir d’agir social au sein de l’économie » : dans le mot socialisme, affirme-t-il, il faut « prendre le social au sérieux ».

Le sociologue met en avant 4 alternatives émancipatrices aux organisations sociales dominantes » :
- Le budget participatif municipal inspiré de l’expérience menée à la fin des années 1980 à Porto Alegre (Brésil) ;
- Les coopératives autogérées de Mondragon, au Pays basque espagnol, qui regroupent 40 000 travailleurs-propriétaires ;
- Le revenu de base inconditionnel dont Benoît Hamon s’était fait le défenseur pendant la campagne présidentielle ;
- et… Wikipédia

Wikipédia, une « alternative post-capitaliste émancipatrice ». « Qui, pourtant, aurait imaginé au début des années 2000 qu’un groupe de 200 000 contributeurs rédigerait bénévolement et horizontalement une encyclopédie gratuite, traduite en une centaine de langues ?, argumente le sociologue. Que cette encyclopédie serait régie par un principe égalitaire ? Et qu’elle détruirait les encyclopédies payantes, une industrie capitaliste vieille de plus de 300 ans ? Wikipédia incarne une logique de partage de la connaissance, non seulement non capitaliste, mais anticapitaliste. »

Quel que soit le chemin, les militants du postcapitalisme devront se montrer patients : « le capitalisme a mis des siècles à se construire, il mettra beaucoup de temps à s’éroder – s’il doit s’éroder »



real-utopia

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,