Potemkin-still6

Mercredi 8 novembre, Soirée Russie, révolutions et révoltes sur Arte


- Le Cuirassé Potemkine, Eisenstein (1925)
Arte-TV mercredi 08.11 23h25

Au fil de l’incroyable quatrième acte - une panique collective qui culmine avec la célèbre séquence où un landau dévale les escaliers d’Odessa tandis que les cosaques tirent dans la foule -, on découvre avec surprise à quel point Le Cuirassé Potemkine n’est pas la matrice d’un cinéma d’avant-garde, au montage déstructuré, mais l’ancêtre du modèle hollywoodien. L’effet n’y est jamais gratuit, mais toujours au service du récit.
http://www.telerama.fr/cinema/films/le-cuirasse-potemkine,6769,critique.php

http://en.wikipedia.org/wiki/Battleship_Potemkin

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Cuirassé_Potemkine


- "L'utopie des images de la révolution russe"

Thomas Cheysson, Arte 08.11 22h25
http://television.telerama.fr/tele/documentaire/lutopie-des-images-de-la-revolution-russe,28638503.php

« Au lendemain de la révolution de 1917, le cinéma russe naissant connaît une période foisonnante, où de jeunes réalisateurs créent des oeuvres d'une grande audace. Eisenstein, qui devient un des artistes officiels du régime après son film «Le Cuirassé Potemkine», est le plus connu d'entre eux. Mais Maïakovski, Koulechov, Protazanov ou Barnet réalisent des films très divers, du drame expressionniste à la comédie en passant par le film de science-fiction, qui frappent par leur modernité, leur liberté et leur créativité. Cela n'a qu'un temps : dès 1929, le commissaire Boris Choumiatski est chargé par Staline de mettre au pas les cinéastes ».

 

.