- Le prix Goncourt a été attribué à Eric Vuillard pour L'Ordre du jour - Le Monde Livres 06.11.2017

« La méthode Vuillard : se saisir d'un événement bien connu et en exposer le tragique en même temps que le grotesque, la place de ce moment dans l'histoire autant que la part de contingence qui y a mené »
« Le 20 février 1933. Vingt-quatre dirigeants des plus importantes entreprises allemandes – Krupp, Opel, Siemens... –, reçus par Hermann Göring et Adolf Hitler, devenu chancelier un mois plus tôt, sont exhortés fermement à financer la campagne du parti nazi pour les législatives. Ils s'exécuteront sans broncher – « Et ils se tiennent là, impassibles, comme vingt-quatre machines à calculer aux portes de l'Enfer », note Vuillard. Le fait est, comme le rappellera l'auteur à la fin du texte, que ces entreprises n'auront guère à se plaindre des effets du nazisme et de la deuxième guerre mondiale sur leurs affaires – elles traîneront en revanche la patte au moment d'indemniser les victimes du nazisme qu'elles auront exploitées.

« ces entreprises qui ont pactisé avec Hitler et exploité la main-d’œuvre des camps de concentration sont toujours parmi nous : elles « sont nos voitures, nos machines à laver, nos produits d’entretien.. Notre quotidien est le leur ». Résonne alors, dans l’esprit du lecteur, la formule de Walter Benjamin :       « Que les choses continuent comme avant, voilà la catastrophe ».
Le Monde 24.05.2017


- 10 choses à savoir sur Eric Vuillard, prix Goncourt 2017 - Nouvel Obs 06.11.2017
http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20171106.OBS7005/10-choses-a-savoir-sur-eric-vuillard-prix-goncourt-2017.html

14 juillet - « Les vrais héros du 14 Juillet : «Boehler , charron, Bouin, corroyeur , Branchon, dont on ne sait rien du tout, Bravo, menuisier , Buisson, tonnelier»
« C'est depuis la foule sans nom qu'il faut envisager les choses», note-t-il en ciselant d'impeccables tableaux où «le trivial se mêle à l'histoire» sans empêcher les hommes d'atteindre, parfois, au sublime. Ici, un brave type a «le pied gauche écrabouillé» sous un canon. Et là, une malheureuse identifie son jeune frère, mort. Vuillard, qui sait comme personne décaper les mythes de l'Occident (de l'époque coloniale à l'épopée commerciale de Buffalo Bill), est un écrivain de gauche qui aurait le style saisissant d'un écrivain de droite. A la Bastille
http://bibliobs.nouvelobs.com/sur-le-sentier-des-prix/20170404.OBS7569/le-prix-vialatte-2017-pour-eric-vuillard-ecrivain-revolutionnaire.html


- Eric Vuillard dans La Fabrique de l'histoire du 11.09.2017 pour 14_juillet, Actes Sud,
en début d'une semaine sur l'histoire des anonymes (des inconnus titrait Jean Montalbetti vers 1980)
http://bit.ly/2yAVnH2

.