27 septembre 2017

Macron et l'Europe



Macron et l’Europe, le texte du discours de la Sorbonne
environ 70 000 signes
http://www.elysee.fr/declarations/article/initiative-pour-l-europe-discours-d-emmanuel-macron-pour-une-europe-souveraine-unie-democratique/

en audio 97 minutes,
http://www.youtube.com/watch?v=flZ2UR8Ls-Y



L’article du Monde 26.09.2017
http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/09/26/les-principales-propositions-d-emmanuel-macron-pour-relancer-le-projet-europeen_5191799_3214.html

Il assume une « Europe à plusieurs vitesses »

Une feuille de route et une méthode pour dix ans.
Sécurité et défense
1 « force commune d’intervention » européenne pour 2020 ;
1 budget de défense commun et une « doctrine commune » pour agir ;
1 académie européenne du renseignement pour « assurer le rapprochement de nos capacités de renseignement » ;
1 parquet européen contre le terrorisme.

Migrations
créer un office européen de l’asile et une police européenne des frontières
harmoniser les procédures
installer un programme européen de formation et d’intégration pour les réfugiés.

Economie et social
créer « une taxe européenne sur les transactions financières
une « fourchette de taux » d’impôt commune sur les sociétés.
« un budget plus fort au cœur de la zone euro »
un ministre des finances de la zone euro ;
un contrôle démocratique.

Développement durable
un « juste prix » pour le carbone

Numérique et innovation
créer une agence européenne pour l’innovation
taxer la valeur « là où elle se crée » et réguler les grandes plates-formes.

Institutions et démocratie (vers la 65e minute)
« Nous devons refonder le projet européen par et avec le peuple »
1 débat ouvert, libre, transparent et européen » pour « offrir un contenu à l’Europe avant les élections européennes de 2019.
Qu’en 2024 la moitié du Parlement européen soit élue sur des listes transnationales
1 Commission européenne à quinze membres.

« Il y a eu un moment où on a pensé qu’on devait, en quelque sorte, bousculer nos démocraties en faisant avancer l’Europe malgré tout.
C’était une erreur »

« Nous devons refonder le projet européen, par et avec le peuple, avec une exigence démocratique beaucoup plus forte qu’une simple question binaire [dans un référendum]»
« C’est pourquoi, si nous voulons avancer à nouveau, je souhaite que nous passions par des conventions démocratiques qui feront partie intégrante de la refondation européenne. Je souhaite qu’une fois que nous aurons défini des termes simples d’une feuille de route partagée par les principaux gouvernements qui seront prêts à aller dans ce sens, nous puissions, pendant six mois, l’année prochaine, dans tous les pays qui le souhaitent, organiser autour des mêmes questions un vaste débat pour identifier les priorités, les préoccupations, les idées qui nourriront notre feuille de route pour l’Europe de demain. Remettre les choses dans le bon ordre »

Jeunesse
au moins deux langues européennes d’ici à 2024
créer des universités européennes

 

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,