commune1871-gb

La semaine sanglante, Mathilde Larrère, Storify
2016 - http://storify.com/LarrereMathilde/la-semaine-sanglante
Twitter 28 mai 2017 - La semaine sanglante +  Louise Michel
http://twitter.com/LarrereMathilde/status/868752552027983872


La Semaine sanglante (21 - 28 mai 1871)
Après la Commune, la répression
http://fr.wikipedia.org/wiki/Semaine_sanglante


.

Louis-Rossel

Louis Rossel (1844-1871)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Rossel

 
« Pendant la bataille, Paris est en flammes. Dès le 22 mai, le feu des canons allume plusieurs incendies, comme celui qui ravage le ministère des Finances. Tout en dressant des barricades, les communards incendient l'Hôtel de Ville et les Tuileries pour retarder les Versaillais ; ils mettent aussi le feu à beaucoup d'immeubles cossus de ces beaux quartiers de l'ouest où tant de leurs ennemis possèdent un domicile

Des bandes de communards abattent dans la ville les otages emprisonnés, parmi lesquels Mgr Darboy, l'archevêque de Paris, et qq soldats capturés pendant les combats. Ils font ainsi une centaine de victimes. C’est un bilan terrible. Mais celui de la répressoin versaillaise est effroyablement plus lourd. Les troupes ont fusillé un grand nombre de ceux qu’elles ont arrêtés, faisant ainsi peut-être 20 000 victimes. Puis, tandis qu'une hystérie anti-communarde s’est emparée de tous les « honnêtes gens », les conseils de guerre frappent durement les communards prisonniers.
Il faudra attendre 1880 pour que la République les amnistie ».

Manuel Nathan 1987, classe de seconde.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/19/35067521.html
http://clioweb.free.fr/dossiers/48-14/1871-manuels/nathan2jm-1987d.jpg

 

commune-cercueils

http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/05/25/33866169.html

 

gallifet

Gallifet, « le marquis aux talons rouges », le « massacreur de la Commune »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaston_de_Galliffet

 

rougerie-ensanglantee

Nathan 1987 - http://clioweb.free.fr/dossiers/48-14/1871-manuels/nathan2jm-1987d.jpg


- 1876 Lissagaray mentionne 17 000 cadavres dont l'inhumation a été payée par le conseil de Paris
1880 Camille Pelletan chiffre à 30 000 le nombre de victimes
1882-1890 : écriteau « aux 35 000 fusillés ! »

Pour Jacques Rougerie, le nombre total des victimes ne peut être connu avec précision,
il est « au minimum 10 000, probablement 20 000, davantage peut-être ».

En 2011, à partir des archives des cimetières, Robert Tombs réduit le chiffre et indique entre 6 000 à 7 500 morts chez les Communards
Côté versaillais, l'armée compte 877 tués et 183 disparus.
Des otages (entre 50 et 100) ont été fusillés par les les communards

- Robert Tombs + Quentin Deluermoz
Commune : 6.500  morts  40 000 arrestations
Juin 1848 : 4 000 et 18 000
Tombs : http://www.h-france.net/Salon/Salonvol3no1.pdf  
Deluermoz : http://www.h-france.net/Salon/Salonvol3no2.pdf

 

- « Les victimes furent sans nom et sans nombre ».
Louise Michel et la mémoire des morts de la Commune de Paris »,
Sidonie Verhaeghe, Mots. Les langages du politique  100 | 2012
http://mots.revues.org/20979





Thiers - Les crimes de l'exécutif - La nuit du 28 novembre. A qui le tour ?
TDC 72 18 mars 1971
Lithographie, dessin de Filozel Legs Quentin Bauchart 1911 - Carnavalet

http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/05/17/29888142.html

 

 

murfederes-20052017

Mur des Fédérés - 20 mai 2017 - photo NM - UH



voir aussi
http://clioweb.free.fr/dossiers/1871/Commune.htm
.

.