05 mai 2017

Hitler : la conquête du pouvoir

 

Plusieurs tribunes récentes font référence à la chute de la République de Weimar :

Ce que la France partage avec la République de Weimar doit éveiller notre vigilance
Dorothea Bohnekamp et Nicolas Patin, Le Monde 28.04.2017
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/04/28/france-weimar

« L’année 2017 aura marqué l’agonie de l’antifascisme »
Jean Birnbaum, Le Monde 02.05.2017
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/02/antifascisme-trahi

citation de Léon Trotski : « Dans la lutte contre le fascisme,
nous sommes prêts à passer des accords pratiques avec le diable et avec sa grand-mère »

E Todd : « il n’y a pas de hiérarchie dans l’inacceptable entre Le Pen et Macron.
Entre la xénophobie et la soumission aux banques ».



berlin-1927a

Berlin le dimanche, dessin de Simplicissimus 1927
- Est-il passé sous des autos ?
- Non, il a rencontré des nationaux-socialistes
Bordas 1980 p 125

 

«... ilest faux de dire, comme on l’entend trop souvent,
que les nazis sont arrivés au pouvoir par la volonté populaire ou par le jeu de la démocratie.
Les campagnes se sont tenues dans un cadre de terreur, de violence
et sous le régime d’exception de l’article 48 ».
http://cincivox.wordpress.com/2016/10/17/non-hitler-nest-pas-arrive-au-pouvoir-democratiquement/
lien donné dans le premier commentaire de l'article La martingale d'EM
sur le blog d'André Gunthert http://imagesociale.fr/


Sur la violence des hitlériens en février et en mars 1933
billet sur L'incendie du Reichstag 27 février 1933
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/01/34994933.html


- Elections en Allemagne, 1928-1933

Présidentielle avril 1932 :
Hindenburg 18,7 M (19,6%) / 19,4 M
Hitler 11,3 M (30,2 %) / 13,4 M
Thälmann : 5 M (13,7%) / 3,7 (10%)

http://fr.wikipedia.org/wiki/élection_présidentielle_allemande_de_1932

Législatives
mai 1928      0,8 M voix nazies (2,6 %)
sept 1930    6,4 M sur 35 M de votants (18,3 %)

juillet 1932  13,7 M sur 37,1 M (37,4 %)
nov 32        11,7 M sur 35,5 M (33,1 %)
mars 1933  17,2 M sur 39,6 M votants (43,9 %)
http://fr.wikipedia.org/wiki/élections_législatives_allemandes_de_mars_1933

sous la dictature hitlérienne, les élections ne sont plus libres.
nov 1933 - 43 M de votants, 92 % pour les candidats nazis (+ 8 % votes invalides)
mars 1936 - 741 députés nazis + référendum 99 % de oui
avril 1938 -  813 députés nazis + référendum 99,1 % de oui

- La marche d'Hitler vers le pouvoir et la dictature, Cercleshoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article255En 1923, Hitler a tenté de s’emparer du pouvoir par un putsch.
En prison, il rédige Mein Kampf
Au sortir de prison, il prépare la conquête du pouvoir en menant de front l’usage de la violence et de la propagande.
Le combat contre le traité de Versailles
et les conséquences sociales de la crise de 1929
expliquent largement ses succès électoraux après 1930


- Hitler au pouvoir : quels responsables ?
Dans le Hachette, 1ere, 1982, 4 pages (!) d'extraits de documents
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/hitler-responsables1.jpg
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/hitler-responsables2.jpg

1 - L'Allemagne entière séduite ?
2 - La gauche impuissante (lucide mais divisée)
3 - Des classes dirigeantes complices ?
1 - Des classes moyennes et des paysans ralliés ?


kpd-spd-pravda10031933

10 mars 1933 : La SD consentira-t-elle à lutter contre la bourgeoisie ?
L'Humanité 10.03.1933, p3 La Pravda sur l'appel du Komintern
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k404572m/f3.item

kpd1933-asi-larrere

- Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !
Mathilde Larrère, Arrêt sur images
http://www.youtube.com/watch?v=iUIzSVgLghQ

La division de la gauche a pesé, mais elle n'est qu'un des facteurs de la victoire des nazis.
Les militants ont débattu des causes de leur défaite.

Ils ont fait évoluer leur stratégie (Fronts populaires). Leurs analyses peuvent être citées.
Les patrons et la droite n'ont pas fait de mea culpa
Du coup, on ne parle plus de leur rôle pourtant important (financement du parti et des SA).



- W.S. Allen, Une petite ville nazie (Northeim/Thalburg)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/12/35037541.html

Northeim, en Basse Saxe compte en 1930 10 000 habitants.
La ville compte alors 37% d'ouvriers, 32 % de petits bourgeois (employés, ouvrieres qualifiés,
fonctionnaires, retraités), 27% de membres de la moyenne bourgeoisie et 4 % de grands bourgeois.
Le SPD est bien implanté et a fondé une coopérative regroupant 1275 familles.


Deux témoignages cités par WS Allen (Bordas Terminale, 1980)

http://clioweb.free.fr/textes/5nazisme.htm

. Kurt Zeisser, apprenti imprimeur, âgé de 13 ans en 1930,
raconte son adhésion aux jeunesses hitlériennes.
« Nous ne réfléchissions pas tellement à ce que nous faisions,
mais nous nous amusions bien
et nous avions le sentiment que nous étions importants ».

. Hans Leidler, ouvrier des chemins de fer
« Le parti (nazi) avait commencé par séduire certains hauts fonctionnaires
et avait ensuite descendu les échelons...
Il y avait souvent des discussions violentes et même des bagarres
...A la fin du printemps de 1932, on fit signer à tous les ouvriers socialistes
une décharge qui leur enlevait leur titularisation.
La plupart signèrent plutôt que de perdre leur place ».



.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,