- La Langue du Management et de l’économie à l’ère néolibérale. Formes sociales et littéraires.
Sous la direction de Corinne Grenouillet et Catherine Vuillermot-Febvet Presses universitaires de Strasbourg
http://blogs.mediapart.fr/en-attendant-nadeau/blog/080317/la-langue-du-management


La LAMEN, la Langue du Management et de l’Économie à l’ère Néo-Libérale ... parasite le langage courant.
Un colloque de 2013 à Strasbourg s’y est intéressé.
L’ouvrage en rend compte : l’entreprise dans la littérature, autobiographies des grands patrons, contrats de travail, articles du Monde sur la privatisation de France-T, etc...

« La première partie décortique « les mots de et sur l’entreprise »  avant de passer à l’analyse de « l’extension du domaine du discours managérial ».
Plus de salariés mais des collaborateurs, pas de direction mais de la gouvernance, et partout de la compétition, de l'excellence..
La langue de coton est chargée de lisser le réel et de nier les classes sociales et les conflits.

A FT privatisée, « les dispositifs post-tayloriens utilisent diverses stratégies : dire compliqué quand on pourrait dire simple, initialiser à la place de commencer, gouvernance au lieu de direction ; recourir à la métaphore emphatique (militaire, sportive, scolaire) pour souligner la nécessité de la compétition ... mettre les verbes à l’infinitif pour éviter la question du sujet... grands messes coûteuses très rentables pour les boîtes de com chargées de vendre une image idéalisée...»

Deux autres domaines sont abordés : la formation des cadres de santé et la mise sur le marché du patrimoine mondial.

- rappel 2009

mots-pouvoir


Les mots ont un sens : 
http://www.arterroriste.eu/paysages-invisibles/mots-du-pouvoir

Le plan de métro de la novlangue néo-libérale
:
http://arterroriste.pagesperso-orange.fr/plan5grand.pdf

Le décodage du plan de métro :
http://pagesperso-orange.fr/arterroriste/pdf/Lesmots.pdf