07 février 2017

Le PCF et les 200 Familles

 

200familles-pcf-1937

Affiche PCF - élections cantonales de 1937

 

vie-nous-renoir

La vie est à nous, Jean Renoir 1936


Le thème des 200 familles est exploitée dans le film
La vie est à nous
La bande annonce :
http://www.youtube.com/watch?v=9bb3Io33eX0

Le film est une commande du PCF pour les élections législatives de 1936.
Jean Renoir coordonne le travail de réalisateurs et d’opérateurs bénévoles
Le chœur entonne un chant évoquant la crise et la responsabilité des 200 familles.
Bordas, terminale, 1980
+ http://www.cineclubdecaen.com/realisat/renoir/vieestanous.htm
 


Mesdames, Messieurs
excusez notre indiscrétion
mais nous sommes des gens curieux
qui cherchons une explication

La France est un pays très riche
où l’on trouve de tout à foison.
Mais le pauvre en guise de miche
doit se contenter de croûton.

La France est un pays fertile
où lèvent de belles moissons
Mais le vieux chômeur sans asile
n’a souvent pas un rogaton.
La France est un pays prospère
Où l'on peut vivre comme un roi
Mais dans sa mansarde le père
Voit ses enfants crever de froid.
Mesdames, Messieurs (...)

Que fait-on du blé et des fleurs
qui poussent au pays de France ?
A qui les champs à qui les mines ?
A qui les ports et les usines ?
A qui les banques et les forêts ?
A qui le blé le minerai ?

Que fait-on du blé et des fleurs
qui poussent au pays de France ?
A qui les champs à qui les mines ?
A qui les ports et les usines ?
A qui les banques et les forêts ?
A qui le blé le minerai ?

Qui pousse les jeunes au suicide
Et les femmes à l'avortement ?
Pourquoi ton assiette est-elle vide
Et ton gosse sans vêtement ?
Mesdames, Messieurs.

(...) En France il est 200 familles
qui accaparent la richesse.
En France il est 200 familles
qui provoquent votre détresse.
Leurs conseils d'administration
sont des repaires de brigands
où l'on réduit votre portion
où l'on détrousse vos enfants.
La France n'est pas aux Français
Car elle est à 200 familles.
La France n'est pas aux Français

 

200familles-huma38

 La société française est dominée par les 200 familles
Brochure publiée par L'Humanité en 1938



Marc Bloch : « De plus en plus loin du peuple... la bourgeoisie ... s'écartait de la France »
L'Étrange défaite. Témoignage écrit en 1940. Paris: Société des Éditions Franc-Tireur, 1946
extrait de la version mise en ligne par les Classiques des sciences sociales
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/etrange.pdf

« On saurait difficilement exagérer l’émoi que, dans les rangs des classes aisées, même parmi les hommes, en apparence les plus libres d’esprit, provoqua, en 1936, l’avènement du Front populaire. Quiconque avait quatre sous crut sentir passer le vent du désastre... »

« De plus en plus loin du peuple, dont elle renonçait à pénétrer, pour sympathiser avec eux, les authentiques mouvements d’âme, tour à tour refusant de le prendre au sérieux ou tremblant devant lui, la bourgeoisie, en même temps, s’écartait, sans le vouloir, de la France tout court.
En accablant le régime, elle arrivait, par un mouvement trop naturel, à condamner la nation qui se l’était donné ».



Un article de Wikipedia traite le sujet...
La biblio cite Jean Bouvier, Olivier Dard, Alain Plessis, JN Jeanneney et Jean Garrigues
http://fr.wikipedia.org/wiki/Deux_cents_familles#Bibliographie

Dans un article du magazine L'Histoire (n° 84) Jean-Pierre Rioux situe Henry Coston, homme d'1 droite extrême qui admira tant Drumont (La France juive), [Toussenel] et Pétain.
Pour les années 1930, il rappelle le discours des radicaux (Daladier à Nantes en 1934), le PCF le reprenant et l'imposant à la sensibilité populaire. En 1985, selon Rioux, « les Français semblent avoir compris que les maîtres de l'argent sont chefs d'entreprises (pourvoyeurs d'emplois) et qu'une crise est internationale...»


.

.

Posté par clioweb à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,