Quand la nouvelle génération de chercheurs français passe son temps à Pôle emploi et en contrats précaires
Kévin Trublet Bastamag, 19.12.2016 - source S. Poublanc Twitter
http://www.bastamag.net/En-France-la-science-repose-sur-la-precarite


« La France compte environ 60 000 doctorants.
Leur avenir et celui de leur travail de recherche sont compromis : une grande précarité règne.
Nombre d’entre-eux s’inscrivent à Pôle emploi pour terminer leur thèse, d’autres enchaînent des vacations sous-payées. Certains deviennent même auto-entrepreneurs et quelques uns rejoignent des laboratoires de recherche à l’étranger…

La situation handicape lourdement la qualité de la recherche et de l’innovation en France  ».


.