Pour des états généraux de l’Internet indépendant
Olivier Ertzscheid, Libération, 16.12.2016
Alors que les géants du Net ont rencontré mercredi le futur président des Etats-Unis, il y a urgence à organiser au niveau international une régulation citoyenne et éthique du monde connecté. Avant que ce dernier ne se transforme en cauchemar.

extraits :

« Quand nous consultons une page de résultats de Google...
nous disposons d’une vue sur le monde (watching) dont la neutralité est clairement absente »...
« Toute tentative de régulation législative ne sera que partielle quand elle ne sera pas entièrement vaine »

« La seule solution consiste à créer un index indépendant du Web ».

Pour Bruce Schneier, l’histoire d’Internet est celle d’un accident fortuit résultant d’un désintérêt commercial initial, d’une négligence gouvernementale et militaire et de l’inclinaison des ingénieurs à construire des systèmes ouverts simples et faciles.
Si le Web de demain doit être réinventé, ce concours de circonstances ne se reproduira pas ».

Même «le marché» n’en peut plus de se voir soumis aux logiques de rente des Gafa. Toutes les conditions sont réunies pour que se réunissent des Etats Généraux du Web pour construire cet index indépendant qui seul pourra nous rendre nos libertés et nos illusions perdues.
Sinon ? Sinon, l’essentiel de l’avenir du monde connecté se jouera à New York, où les patrons de Google, de Facebook, d’Amazon, d’IBM, d’Oracle, de Microsoft, de Cisco et d’Apple ont rencontré mercredi Donald Trump.
Il y a urgence ».

Sur le blog Affordance, la version longue de l'article :
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2016/12/etats-generaux-web-independant.html


.

.