16 novembre 2016

USA 1923 : « une saturation d'étranger »

 

- USA - 1923 - xénophobie et racisme

« L'attitude de l'Américain moyen est en train de changer. Il souffre d'une " saturation " d'étranger mal digéré. Il commence à trouver que l'étranger crée de nombreux et difficiles problèmes, et aggrave un certain nombre de maux anciens. En plus, avec l'accroissement massif de population étrangère, il commence à voir le pouvoir politique lui échapper ici ou là et passer aux mains d'étrangers qu'il n'a pas su entièrement convertir aux idées et aux idéaux de la démocratie américaine... Nous avions compté sur le fait que l'Amérique changerait l'étranger et c'est l'étranger qui change l'Amérique...

Ces dernières années, nous avons fait des efforts frénétiques vers l'américanisation. Nous avons découvert que le processus d'assimilation était beaucoup plus lent que nous l'avions espéré. Aucune nation ne peut être une grande nation sans un esprit d'unité, un certain degré d'accord et de ressemblance dans le peuple. Il est souhaitable aussi qu'il y ait un certain degré de diversité, mais ce doit être une diversité de même niveau. Une infiltration modérée de gens d'autres pays exerce une saine influence pour combattre la tendance à l'immobilisme auquel tendent naturellement les groupes sociaux. Mais si l'on va trop loin la population deviendra une simple cacophonie d'éléments hétérogènes...

Le plus grand danger permanent, cependant, réside dans le risque de recevoir des peuples de races inférieures. L'Américain commence à soupçonner que la composition raciale de notre immigration a une faible valeur...

En ce qui concerne l'admission des étrangers. nous devrions partir de l'idée que l'immigration n'est pas un droit, mais un privilège, et que nous n'avons pas la moindre obligation de l'accorder à tous les peuples - fussent-ils de race blanche ».

S.J. Holmes, " The Independant " 17 mars 1923.
cité dans J. Brun. " America ! America ! America ! ",
Collection  Archives, Julliard, 1980.


En 1921 et 1924, les républicains instaurent par loi des quotas :
Immigration Restriction Act of 1921
http://en.wikipedia.org/wiki/Emergency_Quota_Act
http://en.wikipedia.org/wiki/Immigration_Act_of_1924

En 1921, la référence, c'est le recensement de 1910 (immigrants venant d'Italie, Russie, Pologne)
en 1924,le recensement de 1890 (immigrants venant du RU, d'Irlande d'Allemagne)
il s'agit alors de limiter fortement l'immigration venant d'Europe orientale.

L'article de Wikipedia donne les chiffres de 1880 et 1900, pas ceux de 1890 et 1910
http://en.wikipedia.org/wiki/History_of_immigration_to_the_United_States



- USA - Le parti républicain, vu par André Siegfried en 1927

Après la défaite du démocrate Cox, soutenu par le président sortant Wilson, aux élections de novembre 1920, les Républicains Harding, Coolidge. et Hoover se succèdent à la Maison Blanche jusqu'en mars 1933. Le gouvernement coopère avec les milieux d affaires.

« Le parti républicain est, par essence, celui de la richesse organisée, de la grande production capitaliste : c'est instinctivement que celle-ci s'appuie sur lui, et lui sur elle...

Par là, le parti représente à la fois la prospérité et la conservation sociale. Les indices de réussite matérielle mesurent le succès de sa politique ... Dans ce pays fortuné, où l'abondance apparaît chose normale, on ne saurait s'étonner que. depuis un demi-siècle, il ait été, sauf de rares intermèdes, presque constamment au pouvoir. Non moins logique est l'esprit conservateur qu'il incarne, car si les affaires vont bien, pourquoi rien changer au régime politique?

... Ceux qui sont sur le chemin de la fortune ou qui, l'ayant acquise, veulent la consolider ou l'accroître, demanderont donc au gouvernement de les laisser faire, de ne pas les entraver, de les favoriser au contraire en mettant à leur service le pouvoir de l'Etat ...

(La) raison d'être (du parti), c'est d'appuyer la production organisée, de la défendre contre l'étranger par la protection douanière massive dont il s'est fait la spécialité, de considérer sans fausse honte " les affaires " comme servant l'intérêt général de la nation. Il y a là une conception politique qui se tient, et, tant que la prospérité des plus heureux rejaillit sur tous, on comprend que la majorité s'en accommode. »

A. Siegfried. Les États-Unis d'aujourd'hui, Éditions Armand Colin.1927
Manuel Istra, 1ere, ed 1982, p 154

rappel :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/12/09/31109767.html
.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


Les hommes de T.

 

Les hommes de T.
http://theconversation.com/les-hommes-du-president-trump-68721

Trump remplit son équipe de transition d’ultraconservateurs et de membres de sa famille
Par Fred Mazelis, 14 novembre 2016 wsws 4e internationale
http://www.wsws.org/fr/articles/2016/nov2016/trum-n14.shtml (site trostkyste)

Cette équipe sera impliquée dans la sélection du personnel haut placé de la Maison Blanche et des chefs de 15 ministères, ainsi que des choix pour 1000 autres emplois qui nécessitent la confirmation du Sénat, et de 3000 autres choix de personnel relevant du président.

Mike Pence (Indiana), c'est la caution religieuse et conservatrice de Donald Trump. Il est anti-avortement, machiste, homophobe. Mais surtout, il est créationniste…
http://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/mike-pence-un-vp-embarrassant.html

L’équipe de transition a également annoncé douze autres membres vendredi, dont
Reince Priebus, le président du parti républicain
Peter Thiel, milliardaire californien de la haute-technologie
Stephen Bannon, le directeur de campagne de Trump est le patron du site Breitbart News, qui abrite plusieurs personnalités du mouvement alt-right néo-fasciste.
Ben Carson est un religieux fondamentaliste et un adversaire féroce des droits à l’avortement et des mesures de santé publique en général.
Kris Kobach est un défenseur tristement célèbre des lois sur l’identification des électeurs et d’autres mesures utilisées pour restreindre le droit de vote, ainsi que des mesures anti-immigrés.
Il est à l'origine de l'appel à construire un mur frontalier entre les États-Unis et le Mexique


19.11.2016
Sessins Pompeo Flyn - The Guardian 18.11.2016
Hawkish trio – Jeff Sessions as attorney general, Mike Pompeo as CIA chief
and Michael Flynn as national security adviser – have made inflammatory statements
about race relations, immigration, Islam and the use of torture
For liberals, these appointments will « undo decades of progress ».
They appeared to confirm some of their darkest fears about the incoming Trump administration
https://www.theguardian.com/us-news/2016/nov/18/trump-cabinet-appointments-sessions-pompeo-flynn

Op-Ed: How Provocation Works and How to Respond
Joshua Cole  The Michigan Daily 13.11.2016 (source aggior)
http://www.michigandaily.com/section/viewpoints/op-ed-how-provocation-works-and-how-respond


Non, Donald Trump n'est pas fasciste mais... Obs 01.03.2016
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/elections-americaines/20160301.OBS5614/non-donald-trump-n-est-pas-fasciste-mais.html

T n'est pas fasciste - Le Devoir, 16.09.2016
« Il ne faudrait pas en déduire que notre horizon est moins sombre que celui d’hier. »

http://www.ledevoir.com/international/etats-unis/480166/pourquoi-trump-n-est-pas-fasciste

.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,