- Sur internet, l'invisible propagande des algorithmes, Le Monde 15.09.2016
http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/09/15/sur-internet-l-invisible-propagande-des-algorithmes_4998063_3232.html

Sur Google et Facebook, les algorithmes sélectionnent liens et informations en fonction des profils des internautes. Au risque de les enfermer dans un cocon intellectuel. Les médias sociaux traitent les internautes en consommateurs, pas en citoyens soucieux de dialogue et d’information pluraliste.
Il est urgent d’ouvrir les boites noires des algorithmes.


- La techno bouleverse-t-elle notre rapport aux faits ? Internetactu, 16.09.2016
http://www.internetactu.net/2016/09/16/comment-la-techno-bouleverse-t-elle-notre-rapport-aux-faits/


Hubert Guillaud commente l’article de Katharine Viner (Guardian 12.07.2016).
Il cite également de nombreuses autres analyses, dans le New York Times, le New Scientist, Salon, FastCoExist.

Les organes de presse ne contrôlent plus la diffusion de leurs contenus

Pour Rushkoff, la TV aurait crée une société plus ouverte, plus globale, alors que le numérique enfermerait les internautes, favorisant des visions nationalistes. « La personnalisation de l’information que permet le numérique développe un rapport au monde émotionnel voire passionnel qui n’aide certainement pas beaucoup à faire société »

La technologie peut-elle redonner du poids à une lecture critique ?
(vérification des faits, analyse des arguments utilisés, cartographie des controverses, etc...)

.