Entre les deux guerres mondiales, des pédagogues forment le projet révolutionnaire de changer le monde en faisant évoluer l'école.
Rendre l'enfant heureux, c'est faire de lui un adulte meilleur, estiment ceux qui se lancent dans l'aventure.
Ils se nomment Rudolf Steiner, Maria Montessori, Célestin Freinet, Alexander S. Neill, Ovide Decroly, Paul Geheeb ou Janusz Korczak, chacun d'eux inventant des méthodes d'éducation. Un pédagogue suisse, Adolphe Ferrière, les réunit au sein de la Ligue internationale de l'éducation nouvelle.
Le rêve de l'école nouvelle s'effondre [temporairement] avec la montée des idéologies totalitaires dans les années 1930

Révolution école (1918-1939), docu de Joanna Grudzinska (2016, 90 min).
diffusé sur Arte le mercredi 7 septembre à 22 h 25, puis sur Arte+7 du 7 au 13 sept
critique dans Télérama 03.09.2016
http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/revolution-ecole-1918-1939,107930498.php


vérification faite, Summerhill ouvre en 1921 près de Dresde, avant transfert en Angleterre.
Mais l'ouvrage Libres enfants de Summerhill est traduit en 1970 par Maspéro, à partir d'un ouvrage de 1960.

Freinet se cogne à l'extrême droite dans les années 30,
mais le film L'école buissonnière, c'est en 1949,
au moment de la mise en place (brève) des classes nouvelles.
http://clioweb.canalblog.com/tag/buissonniere
http://clioweb.canalblog.com/tag/langevin-wallon

Alors pourquoi cette coupure chrono 1918-1939,
alors que le sujet demanderait un traitement sur au moins un siècle ?
Pour surfer sur le centenaire de 14-18 ?



.