31 mai 2016

OpenEdition & humanités numériques

 

Zoom sur les humanités numériques - La Grande Table 2 - 30.05.2016
http://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/marin-dacos-edition-electronique-ouverte
invité, Marin Dacos, directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte, lauréat de la médaille de l'innovation 2016 du CNRS

Qans quelle mesure le numérique peut-il révolutionner la production et la diffusion du savoir scientifique ?
Quel rôle peuvent jouer les humanités numériques grâce au dialogue entre les sciences humaines et sociales et le numérique ?


OpenEdition, 4 plate-formes
http://www.openedition.org/
Livres en SHS - 2754 livres
Revues - 431 revues
Hypothèses - 1514 carnets
Calenda - 31961 événements


- Avec le numérique, l'accès aux revues est très élargi ;
il n'est plus restreint aux seuls spécialistes d'un domaine
ou bien à ceux dont l'université a les moyens de payer des abonnements.

- La validation par les pairs est possible et facilité matériellement.

Deux enjeux :
. Faire que les revues puissent financer leurs dépenses.
Inventer des modèles économiques dans un secteur sous perfusion de crédits publics (souscription, freemium)  
. Ne pas laisser quelques mastodontes définir seuls les règles du jeu.
Fédérer les acteurs et leur donner un poids réel face aux multinationales.

 

dacos-comment

 


.

.

Posté par clioweb à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 mai 2016

Verdun : 1 commémoration conservatrice ?

 

Battle-Verdun-map


Battle of Verdun, GDR, Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Battle_of_Verdun_map.png




- Verdun une passion française (un creuset des fractures françaises ?) Le Monde 29.05.2016
http://www.lemonde.fr/histoire/visuel/2016/05/29/verdun-une-passion-francaise_4928577_4655323.html

- Le mythe Verdun
, Paul Jankowski (Brandeis U.) Le Monde 27.05.2016
http://www.lemonde.fr/histoire/visuel/2016/05/27/le-mythe-verdun_4927868_4655323.html

Il existe plusieurs mythes Verdun – beaucoup, même.
Après 1916, côté français, le récit dominant met en relief les poitrines françaises contre les obus allemands.
cf. le film « Verdun. Souvenirs d’histoire » de  Léon Poirier en 1931
Côté allemand, les ouvrages nationalistes esquivent le rôle de l’artillerie et ...vantent la détermination des soldats, leur impatience même à se lancer à l’assaut des lignes françaises.

En 1964, Georges Pompidou, parle non de sacrifice et d’union, mais de l’absurdité de la guerre. C’est une litanie de souffrance et d’horreur, déjà présente dans le récit pacifiste des années 1920.
1966 : de Gaulle rend hommage aux combattants de Verdun dans une cérémonie strictement française.
Il reconnaît le rôle de Pétain mais rappelle « les défaillances condamnables » au soir de sa vie.
1984 : une poignée de main illustre le rapprochement franco-allemand et l’Europe
En 2016, Hollande et Merkel parleront d'Europe.
Le succès de la commémoration du 6 juin 1944 a quelque peu éclipsé les initiatives prises autour de l’anniversaire du début de la Grande Guerre.

Français, Britanniques, Australiens, Canadiens ou Allemands arpentent sans fin le terrain en car, en voiture ou à pied, de monuments en musées, de cimetières en parcours de tranchées. A Verdun, les touristes trouveront un Mémorial rénové, un Centre de la paix et surtout un champ de bataille-linceul

Paul Jankowski, Verdun, 21 février 1916, Gallimard, coll. « Les Journées qui ont fait la France », 2013,
http://www.crid1418.org/bibli/?p=228
Jankowski, Paul. Verdun. The Longest Battle of the Great War.
New York (February 2014) and Oxford (April 2014)
http://global.oup.com/academic/product/verdun-9780199316892?cc=fr&lang=en&#

- Verdun, ils ne passeront pas, documentaire de Serge de Sampigny
- Antoine Prost et Gerd Krumeich ont publié Verdun 1916 (Tallandier, 2015),
Antoine Prost :
« En 1984, La réconciliation franco-allemande renforce la lecture victimaire de la guerre. En même temps que les deux pays soulignent le sacrifice commun de millions d'hommes, le mythe de Verdun perd sa dimension nationale. L'horreur inspirée par la mort de masse renvoie à la responsabilité passée des nations, tandis qu'elle fonde l'appartenance à une nouvelle entité politique: l'Europe ». L’Express 14.01.2016
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/verdun-l-hyperbataille_1751062.html
http://www.la-croix.com/Culture/Verdun-un-mythe-francais-2016-02-19-1200741347



- Une commémoration globalement conservatrice - Le Figaro 28.05.2016 (source FC)
http://www.lefigaro.fr/vox/histoire/2016/05/27/31005-20160527ARTFIG00286-audoin-rouzeau-verdun-le-devoir-de-memoire-l-a-emporte-sur-le-devoir-d-histoire.php

A Verdun, « es combattants ont vécu une indicible horreur qu'aucun chiffre ne peut suffire à exprimer (sic) : 163.000 Français et 142.000 Allemands y sont morts »

« Le site de l'immense affrontement n'a cessé de connaître une série de « recharges sacrales » successives, depuis les années 1920 jusqu'à nos jours :
en 1927, l'ossuaire de Douaumont est inauguré, avant même son achèvement en 1932 ;
en 1929, la ville inaugure en grande pompe le monument «A la Victoire et aux soldats de Verdun»;
pour le vingtième anniversaire, dans la nuit du 12 au 13 juillet 1936, 30.000 anciens combattants venus de toute l'Europe se réunissent sur le champ de bataille pour un grand rassemblement pacifiste ;
en 1966, De Gaulle est à Douaumont où, dans un discours inouï, il aborde de front la question Pétain et la relation franco-allemande ;
le 22 septembre 1984, sans un mot, Mitterrand saisit la main du chancelier Kohl tout en faisant face, longuement, à la nécropole étendue devant eux ;
Chirac se rend à son tour à l'ossuaire en 2006. Sarkozy fait de même à l'occasion du 11 novembre 2008 ».


« La commémoration a évolué: ainsi le message s'est-il transformé, en se dénationalisant peu à peu. Pour autant, en historien, il est permis de regretter que l'autre grande bataille de l'année 1916 - la Somme, si mal connue des Français - ne soit pas commémorée en même temps que Verdun. C'est d'ailleurs ce qu'avait proposé le conseil scientifique de la Mission du Centenaire, sans être écouté tant il est vrai que les historiens de la Grande Guerre ont été peu entendus par le pouvoir politique depuis 2013 »

L’année 1916 est marquée, certes, par Verdun, mais aussi par la bataille de la Somme, qui commence le 1er juillet et sonne l’heure de gloire des Britanniques dans la Grande Guerre... les deux batailles mènent à la guerre sous-marine et au siècle des Américains.

Le devoir de mémoire l'aura emporté sur le devoir d'histoire, au prix d'une commémoration globalement conservatrice.

 

verdun-sar-2016
Le Figaro a utilisé une copie d'écran des Sentiers de la Gloire.
commentaire d'un lecteur :
LauMal
« Bien joué, la photo tirée d'un film antimilitariste des années ´50 en guise d'illustration.
Encore du grand travail de stagiaire... »

 

.


Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

29 mai 2016

Giono à Verdun

 

« Depuis huit jours les corvées de soupe ne reviennent plus. Elles partent le soir à la nuit noire et c'est fini, elles se fondent comme du sucre dans du café. Pas un homme n'est retourné. Ils ont tous été tués, absolument tous, chaque fois, tous les jours sans aucune exception.
On n'y va plus. On a faim. On a soif.
On voit là-bas un mort couché par terre, pourri et plein de mouches mais encore ceinturé de bidons et des boules de pain passées dans un fil de fer. On attend. que le bombardement se calme. On rampe jusqu'à lui. On détache de son corps les boules de pain. On prend les bidons pleins. D'autres bidons ont été troués par les balles. Le pain est mou. Il faut seulement couper le morceau qui touchait le corps.
Voilà ce qu'on fait tout le jour. Cela dure depuis vingt-cinq jours.

Depuis longtemps il n'y a plus de ces cadavres garde-manger. On mange n'importe quoi. Je mâche une courroie de bidon. Vers le soir, un copain est arrivé avec un rat. Une fois écorché, la chair est blanche comme du papier. Mais, avec mon morceau à la main j'attends malgré tout la nuit noire avant de manger.
On a une occasion pour demain : une mitrailleuse qui arrivait tout à l'heure en renfort a été écrabouillée avec ses quatre servants à vingt mètres en arrière de nous. Tout à l'heure on ira chercher les musettes de ces quatre hommes. Ils arrivaient de la batterie. Ils doivent avoir emporté à manger pour eux.
Mais il ne faudrait pas que ceux qui sont à notre droite n'y aillent avant nous. Ils doivent guetter aussi de dedans leur trou. Nous guettons. L'important c'est que les quatre soient morts. Ils le sont. Tant mieux.
Cela dure depuis trente jours ».

Jen Giono  Ecrits pacifistes - « Recherche de la pureté » 1939 -
extrait dans Nathan, Histoire 1ere, 1988 p 121
http://parismyope.blogspot.fr/2011/02/vitraux-de-guerre.html

Narration et première personne chez Giono
Thèse Mohamed Hedi Marzougui - Lyon 2 1999
http://theses.univ-lyon2.fr/documents/lyon2/1999/mmarzougui/info

Jean Giono (1895-1970)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Giono

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 mai 2016

La privatisation du supérieur ?

 

cisco-khomri

http://twitter.com/MyriamElKhomri/status/736110980825026561

Lire les nombreuses réactions sur Twitter



Et si on inversait (aussi) la hiérarchie des normes dans l'enseignement supérieur ?

http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2016/05/et-si-on-inversait-aussi-hierarchie-normes-enseignement-superieur.html


Olivier Ertzscheid commente avec vigueur un tweet où Myriam El Kohmri
« ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social » (sic)
se félicite d’avoir sous-traité à une entreprise privée la formation de 200 000 personnes aux métiers des réseaux numériques

En mode « ça ose tout » [une ministre d'un gouvernement dit de gauche ose se vanter de] « passer des contrats léonins avec des acteurs privés en expliquant qu'on n'a plus les moyens les crédits et les postes pour faire faire le boulot par les acteurs publics ».

D'ici la prochaine élection, « on aura achevé de flinguer le droit à un service public de la formation mais on aura en contrepartie largement financé (sur fonds publics) Cisco, Amazon, Microsoft et Elsevier qui, c'est vrai, en avaient grandement besoin ».

 

.

Posté par clioweb à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 mai 2016

Journée de la Résistance 2016



- La Résistance en France, JP Husson Histoire et mémoires
Qui étaient les résistants ?
L'organisation de la Résistance,
son rôle dans la Libération du pays
http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/bac/2GM/sujets/02resistance.htm

 
- Le Dictionnaire historique de la Résistance, dir François Marcot, bouquins 2006
http://www.fondationresistance.org/pages/rech_doc/dico.htm

- Laurent Douzou, La Résistance française, une histoire périlleuse 2005
(voir aussi le point sur l'historiographie en 2015 dans Historiens&Géographes 430)


resistance-douzou


Le web archive surtout des références.
On peut aussi y trouver des copies de thèses, des articles,
des sites web en très grand nombre, une illustration de l'énorme travail d'histoire mené par les acteurs et leurs proches ...

Cécile Vast, Une histoire des Mouvements Unis de Résistance (de 1941 à l’après-guerre). Essai sur l’expérience de la Résistance et l’identité résistante,


2GM : La Résistance en France, bibliographie
et articles associés (2 GM, résistants, journaux, femmes, Limousin, Réseaux et mouvements, etc.)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Résistance_intérieure_française#Bibliographie

3 pages de bibliographie et de documentation
dans La Lettre 31 Les jeunes dans la Résistance - 2002
http://www.fondationresistance.org/documents/cnrd/Doc00070.pdf

 

- Jean Moulin, héros et figure fédératrice
http://classes.bnf.fr/heros/arret/03_4_1.htm
Le discours d'André Malraux, 19 décembre 1964
http://fr.wikisource.org/wiki/Discours_du_transfert_des_cendres_de_Jean_Moulin_au_Panthéon


- Résister à Hitler - Résistants et Résistance
Marc Bloch, Jean-Pierre Vernant, Germaine Tillion, Lucie Aubrac etc.
une sélection de sites web à la suite de la polémique déclenchée en 2007 autour de Guy Môquet
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/resistants.htm

 

lucie-classe

Lucie Aubrac, Vannes 2000 
http://clioweb.canalblog.com/tag/aubrac


 

- dossier Histoire de La Résistance,
Historiens & Géographes 430, Mai-Juin 2015 et 431 sept-oct 2015
sommaire des deux parties du dossier
(historiographie, organisations, valeurs, Genre, Enseigner, etc.)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/05/27/33877806.html


- Chercheurs en Résistance : pistes et outils à l’usage des historiens,
Julien Blanc et Cécile Vast [dir.], PUR 2014
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/04/17/31905372.html

Résistance et sociétés - blog jt 2011-mai 2014
Centre d'histoire et de recherches sur la Résistance (CH2R)
http://ch2r.hypotheses.org/

- La Résistance contre le nazisme en Allemagne,
Lettre 42, sept 2005
http://www.fondationresistance.org/pages/lettres/pdf/lettreresistance42.pdf
+ biblio
http://www.fondationresistance.org/documents/dossier_them/Doc00001.pdf

Des Allemands contre Hitler
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/05/12/32041355.html

Cercle d'étude -
La Rose Blanche - Les pirates de l’Edelweiss - Ernst Friedrich - Résistance par le "Travail allemand"
Rosenstrasse : La résistance des femmes allemandes - Aide aux juifs persécutés sous le nazisme à Berlin
http://www.cercleshoah.org/spip.php?rubrique66


http://www.cercleshoah.org/spip.php?article215

http://clioweb.free.fr/camps/allnazie.htm

 

resistance-femmes-2001    resistance-jeunes2002

L'action clandestine, les droits de l'homme, les jeunes, les femmes, les étrangers le monde rural, etc.
La Résistance dans le Concours de la Résistance (CNRD)
http://tinyurl.com/z5wnk4t


- Les Lettres de la Fondation de la Résistance (depuis le n° 20)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/05/27/33877505.html

Les dossiers récents 72-81 :
maquis - CNR - mouvements - réseaux - France libre - Photographies - Résistances antérieures
Poches de l’Atlantique - L'épuration - Sortir de la guerre - JP Melville
http://www.museedelaresistanceenligne.org/pedago_espace.php?pave=3

 Approches de la Résistance
gloassaire, portraits, thèmes...
http://www.fondationresistance.org/pages/rech_doc/approche.htm




besancon-citadelle-2015

MRN Champigny, CHRD Lyon, Besançon, des musées de la Résistance et de la déportation
http://fr.wikipedia.org/wiki/Musée_de_la_Résistance_et_de_la_Déportation

 

- Les cérémonies à Montchamp (14) en avril de 2011 à 2016
 
http://clioweb.canalblog.com/tag/Montchamp 

 

journée-resistance-19e

Journée nationale de la Résistance 27.05.2016
Paris Mairie19e
15h30 éditeurs et écrivains de la Résistance
cercleshoah.org/spip.php?artic

 

 

 

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Lettres de la Fondation de la Résistance

 

http://www.museedelaresistanceenligne.org/pedago_espace.php?pave=3

84 Jean-Pierre Melville
83 Sortir de la guerre
81 L’épuration
80 Les poches de l'Atlantique et de la mer du Nord"
79 L'héritage des résistances antérieures
78 Photographies et Résistance
77 La France libre
76 Les réseaux
75 Les mouvements
73 Le CNR
72 Les maquis


http://www.fondationresistance.org/pages/lettres/lettres-0.htm

71 2012 Mémoire et réflexions
70 Communiquer pour Résister
69 Raymond Aubrac
68 Pierre Sudreau
67 photographies clandestines à Ravensbrück
66 Mémoire de la Résistance et de l'occupation
65 la Mémoire de la Résistance à travers la bande dessinée
64 2011  1961-2011. 50e anniversaire du CNRD
63 des résistants historiens
62 La répression
61 1961-2011 50 ans
60 L’Occupation et la Résistance dans le nord de la France et en Belgique
59 Ecrire sous l’Occupation - photo 2009
58  Ecrits intimes et mémoires
57 Druon / Ravanel
56 Dukson, "un oublié de l'histoire" de la Libération
55 2008 "Une République née des idéaux de la Résistance".
54 Faire l’histoire de la Résistance
53 Les musées Résistance Déportation 2GM
52 Jean Mattéoli
51 L’aide aux personnes persécutées
50 Le SOE
49 Lucie Aubrac
48 Le nouveau site internet de la Fondation
47 2006 dictionnaire historique de la Résistance
46 Projet de musée en ligne.
45 Dictionnaire historique de la Résistance
44 colloque Caen 2005 La répression
43 Résistance et monde rural 2005
42 Résistance en Allemagne
41 Les musées
40 L’héritage de la Résistance
39 Jean-Bernard Badaire 2004
38 La Résistance et le débarquement en Provence
37 1944: les Français, la Résistance, la Libération
36 La mémoire de la 2GM en France
35 "Les Résistances, miroirs des régimes d'oppression" colloque Besançon 2003
34 Jean Cavaillès, un philosophe dans la guerre
33 Politique de répression, systèmes judiciaires et internements en France sous l'Occupation (1940-1944)
32 Jacques Decour - sauvetage des archives privées
31 Les jeunes dans la Résistance.
30 colloque la 2 GM nouvelles perspectives 2002
29 Louis François
28 de Gaulle-Anthonioz - Bretagne
27 Les femmes dans la Résistance 2001
26 Sauver les archives privées
25 Ouverture du site internet de la Fondation - La bataille de la Mémoire
24 Paul Cousseran préfet
23 Naissance et unification de la Résistance française
22 Résistance et résistants en Touraine 2
21 Résistance et résistants en Touraine 1
20  Les débuts du concours de la Résistance (1955-1965)



.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Marceau Pivert : Tout est possible

 

Tout est possible
Marceau Pivert, Le Populaire 27 mai 1936
http://www.marxists.org/francais/pivert/works/1936/05/pivert_19360527.htm


Qu'on ne vienne pas nous chanter des airs de berceuse : tout un peuple est désormais en marche, d'un pas assuré, vers un magnifique destin.
Dans l'atmosphère de victoire, de confiance et de discipline qui s'étend sur le pays, oui, tout est possible aux audacieux.
Tout est possible et notre Parti a ce privilège et cette responsabilité tout à la fois, d'être porté à la pointe du mouvement.
Qu'il marche! Qu'il entraîne ! Qu'il tranche ! Qu'il exécute ! Et aucun obstacle ne lui résistera !

Il n'est pas vrai que nos amis radicaux puissent, ou même désirent, s'opposer à certaines revendications d'ordre économique, comme la nationalisation du crédit, de l'énergie électrique ou des trusts. Il n'est pas vrai qu'ils soient destinés à servir de terre-neuve aux compagnies d'assurances.! Le goût du suicide politique n'est pas tellement développé sous la pression croissante des masses vigilantes.

Il n'est pas vrai que nos frères communistes puissent, ou même désirent, retarder l'heure de la révolution sociale en France pour répondre à des considérations diplomatiques d'ailleurs dignes d'examen. On ne freinera pas, on ne trahira pas la poussée invincible du Front populaire de combat.

Ce qu'ils appellent du fond de leur conscience collective, des millions et des millions d'hommes et de femmes, c'est un changement radical, à brève échéance, de la situation politique et économique. On ne pourrait pas impunément remettre à plus tard sous prétexte que le programme du Front populaire ne l'a pas explicitement définie, l'offensive anticapitaliste la plus vigoureuse.

Les masses sont beaucoup plus avancées qu'on ne l'imagine; elles ne s'embarrassent pas de considérations doctrinales compliquées, mais d'un instinct sûr, elles appellent les solutions les plus substantielles, elles attendent beaucoup; elles ne se contenteront pas d'une modeste tisane de guimauve portée à pas feutrés au chevet de la mère malade... Au contraire, les opérations chirurgicales les plus risquées entraîneront son consentement; car elles savent que le monde capitaliste agonise et qu'il faut construire un monde nouveau si l'on veut en finir avec la crise, le fascisme et la guerre.

Des camarades temblent à l'idée que, devant le congrès national du Parti, un sectarisme de mauvais aloi contrarie tout effort de synthèse loyale. Mais la synthèse est facile, si l'on veut bien se placer dans le cadre des préoccupations fondamentales des masses qui animent le mouvement du Front populaire. Tout est possible, là aussi. Il suffit de traduire en décision la volonté du peuple; il suffit de donner un mandat précis à nos délégués au gouvernement. Abrogation des décrets-lois; dissolution des ligues fascistes et arrestation de leurs chefs; amnistie; contrats collectifs; vacances payées, etc., oui. Mais, en outre, on ne comprendrait pas que le retour, par décret, au service d'un an, ne soit pas immédiat. Il n'y a qu'à relire les discours de Daladier, de Blum, de Thorez contre les deux ans pour être convaincu de cette nécessité. Cette mesure aurait un immense retentissement dans la jeunesse, sur les finances et dans le monde. Nous y tenons absolument.

D'autre part, sans aborder les problèmes financiers, ne peut-on pas donner quelques avertissements à messieurs les nouveaux émigrés; par exemple, à ces capitalistes lyonnais qui achètent des immeubles à Genève, alors que six mille appartements sont vacants dans cette ville ? Ce n'est certes pas un placement de rapport que vont chercher en Suisse ces bons patriotes. Il n'est pas difficile, pourtant, grâce à notre ami Nicole, de retrouver la trace de ces mutations.

Toutes les opérations à caractère spéculatif de ces trois derniers mois devront donc donner lieu à enquête, et il ne faudra pas hésiter à sanctionner les déserteurs du franc en confiscant leurs biens.

De même chez nos "munitionnaires". Croient-ils donc, eux aussi, que nous ignorons leurs trafics ? Et les ministres en exercice qui "expédient les affaires courantes" en passant par télégramme sept ou huit millions de matériel de 380, de manière que tout soit terminé avant le 31 mai, croient-ils que nous allons endosser une telle succession sans mettre un peu en vedette le Russe blanc qui passe de tels contrats ?

Et cette mystérieuse commande de mousquetons fabriqués par nos manufactures nationales, vendus à la Pologne, puis rachetés après usage, à la même Pologne (au prix de 435 francs pièce ?). Les fils d'archevêque qui ont conduit cette opération s'imaginent-ils qu'il suffit de déplacer in extremis un haut fonctionnaire courageux pour que le silence se fasse sur leurs pirateries ?

Tout ceci, à titre d'exemple, et simplement comme critérium. Si, par hasard, des personnes trop prudentes voulaient nous mettre en garde, sous prétexte de ne pas gêner le gouvernement, nous leur répondrions que c'est là méconnaître la volonté de combat qui inspire le Parti, depuis le plus modeste militant jusqu'à ses chefs les plus éminents. Cette volonté de combat, à elle seule, est un élément dynamique dans la bataille qui s'engage: il faudra que le congrès l'exprime en termes catégoriques et concrets. Les mauvais serviteurs du socialisme ne seraient pas ceux qui, quoi qu'il arrive, entendent conserver leur franc-parler, mais ceux qui voudraient transformer en couvent silencieux un grand parti de démocratie prolétarienne ouvert à toutes les idées, et tout entier dressé dans un décisif combat de classe.

Car tout est possible, avec un tel Parti fidèle à son objet, à sa structure et à ses principes.

Enfin, tout est possible encore dans le domaine pour lequel nous devons loyalement reconnaître une certaine supériorité du parti communiste: le travail de masse. Bien loin de vouloir affaiblir notre Parti, nous voulons, au contraire, le mettre au niveau de ses obligations en modernisant et adaptant ses techniques de propagande et de pénétration dans les masses populaires. Il n'y a aucune raison pour que nous soyons incapables de porter dans tous les milieux la pensée socialiste. Non pas en fraude, par tolérance, mais par décision régulière: non pas d'une manière anarchique, mais selon un plan systématique. Les liens entre le gouvernement et le Parti, entre le Parti et les masses seront d'autant plus solides que la confiance réciproque développera les contacts et les échanges dans tous les sens.

Voilà pourquoi nous sommes favorables à la création de Comités populaires entraînant dans le mouvement toutes les énergies démocratiques et prolétariennes sans gêner, bien au contraire, le développement du Parti ni des syndicats.

Tout est possible : la croissance des effectifs et du rayonnement du Parti, le renforcement de son unité, le respect absolu de sa liberté intérieure, la discipline totale de son action extérieure, la hardiesse et l'énergie de ses délégués au gouvernement, l'ardeur passionnée des enthousiasmes soulevés par ses décisions successives…

Tout est possible, maintenant, à toute vitesse…
Nous sommes à une heure qui ne repassera sans doute pas de sitôt au cadran de l'histoire.
Alors, puisque TOUT est possible, droit devant nous, en avant, camarades !

 


Tribune du Parti :
Tout est possible, Marceau Pivert, Le Populaire 27 mai 1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8223090/f6.item



pivert1

pivert2

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

H&G 2015 : La Résistance

 

dossier La Résistance,
Historiens & Géographes 430, Mai-Juin 2015
http://www.historiens-et-geographes.fr/la-revue/No-430-mai-juin-2015/DOSSIER-La-Resistance-1ere-partie
Coordination : Jean-Marie Guillon et Bruno Leroux - 1re partie

Première Partie
- Introduction : Sébastien Albertelli, Julien Blanc, Jean-Marie Guillon, Bruno Leroux, Cécile Vast

- L’historiographie de la Résistance Laurent Douzou
- La Résistance en France, les étapes d’un processus de lutte de libération Jean-Marie Guillon
- L’effondrement et les débuts de la Résistance Julien Blanc
- Résistance intérieure et Résistance extérieure Sébastien Albertelli
- Résistance et population François Marcot
- Les organisations de la Résistance Jean-Marie Guillon et Bruno Leroux

- La diversité géographique de la résistance intérieure
Introduction : Bruno Leroux
a. La résistance en Alsace-Moselle Alfred Wahl
b. La résistance dans le Nord-Pas-de-Calais Yves Le Maner
c. La résistance en Bretagne Christian Bougeard et Jacqueline Sainclivier
d. La résistance en Provence Jean-Marie Guillon
e. La résistance à Lyon Laurent Douzou, Etienne Fouilloux et Dominique Veillon
f. La résistance à Paris Bruno Leroux et Christine Levisse-Touzé
g. La résistance en Ile-de-France Bruno Leroux et Christine Levisse-Touzé



La Résistance
Historiens & Géographes 431, sept-oct 2015
http://www.historiens-et-geographes.fr/la-revue/No-431-septembre-octobre-2015/Sommaire-no-431

Seconde partie
Coordination : Jean-Marie Guillon et Bruno Leroux - 2e partie

- La Résistance et la question de l'étrangeté. Héroïsation du souvenir, brouillages de la mémoire. Pierre Laborie
- Enseigner l'histoire de la Résistance ; le cadre du 70e anniversaire de la Résistance, de la Libération de la France et de la Victoire.  Tristan Lecocq
- Résistance et République. Jean-Marie Guillon
- Les valeurs de la Résistance. Cécile Vast
- Résistance et genre. Catherine Lacour-Astol
- La répression en France occupée 1940-1944. Thomas Fontaine


Pistes pédagogiques
Etudier un mouvement de résistance à travers la presse clandestine. Hélène Staes
Les carnets de Gleb Sivirine, chef du maquis Vallier. Emeline Vanthuyne
Le discours du général de Gaulle à l'Hôtel de Ville de Paris le 25 août 1944. Bruno Leroux
Les photographies de la Résistance intérieure. Leroux et Frantz Malassis

Le Chagrin et la Pitié . Chronique d'une ville française sous l'Occupation, un film documentaire de Marcel Ophuls, 1969 : contexte, intentions, réception. suivi d’une filmographie sélective La Résistance et les comportements des Français vus par le cinéma (1945-années 1970), Cécile Vast
Le Concours national de la Résistance et de la Déportation. Hélène Staes
Sources nouvelles Bruno Leroux
Bibliographie.

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 mai 2016

Mur des Fédérés 1936 - 2016

 

 

1936-mur-renault

Paris 24 mai 1936  Mur des Fédérés
ici Vétérans et Amis de la Commune + grévistes des usines Renault - cliché R-V
http://tinyurl.com/hfkx636

 

Une autre photo est davantage reproduite : les chefs de la gauche au Mur des Fédérés le 24 mai 1936
http://tinyurl.com/RV-Mur1936

au 2d rang de cette seconde photo : Maurice Thorez, Léon Blum, Marcel Cachin...Jacques Duclos
au 3e rang, Marceau PivertTout est possible » 27 mai 1936) et Zyromski


600 000 manifestants défilent dans Paris, cette démonstration relance le mouvement de grèves
amorcé vers le 12 mai, à la suite des sanctions pour grève le 1er mai 1936

15 jours plus tard, Léon Blum forme son premier gouvernement et conduit aux Accords Matignon.

 2016 - Montée au Mur des Fédérés
Samedi 28 mai 2016 14h30
avec les chefs de la gauche, comme le 24 mai 1936 ??
http://www.commune1871.org/spip.php?page=evenement&id_article=759



Réhabilitation de la Commune et des communards
http://www.commune1871.org/

« En ce 145e anniversaire de la Commune de Paris, nous revendiquons plus que jamais la nécessité de la réhabilitation de la Commune, des communardes et des communards »

« Notre volonté, dans la perspective du 150e anniversaire de la Commune, de voir une station de métro porter le nom de « Commune de Paris-1871 », ne peut que nous conforter dans notre démarche.

Rétablir dans leurs droits les communardes et les communards, c’est donner un sens à leur combat pour une société plus juste. C’est aussi un engagement à faire connaître ce moment de l’histoire où pour la première et seule fois dans notre pays, le pouvoir fut exercé par le peuple pour le peuple.

Oui, nous en sommes persuadé(e)s, la Commune n’est pas morte ! »

 

 

commune-mur

Le Mur des Fédérés 1871-2008
Association des Amis de la Commune de Paris
http://www.commune1871.org/bulletins/pdf/Bulletin_34.pdf

 

commune-cercueils

La semaine sanglante tweeter + storify LarrereMathilde
http://storify.com/LarrereMathilde/la-semaine-sanglante

Autre photo (avant censure ?)
http://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/5e/10/b4/5e10b405836381becf2a9c50e63c075c.jpg

La répression, version aseptisée de Maximilien Luce en 1903
http://www.histoire-image.org/etudes/ecrasement-commune

Paul Klenck, Les crimes de l'exécutif, Thiers en boucher, un couteau sanglant à la main,
à la suite de l'exécution de Louis Rossel, Théophile Ferré et le sergent Pierre Bourgeois
(Musée AH St Denis - TDC n° 72, 18 mars 1971 )
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/03/18/20661634.html

 

 

commune-hommes


Delescluze Pyat Flourens Courbet Pottier Vallès etc.
des hommes de la Commune (image cliquable)
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Les_hommes_de_la_Commune.jpg

 

 

LMGirardet

Louise Michel (1830-1905), une vie de militante -
http://clioweb.free.fr/dossiers/48-14/louisemichel.htm

 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 mai 2016

Ertzscheid : Internet et le web en classe de 6ème

 

Internet et le web en classe de 6ème, Affordance 24.05.2016
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2016/05/internet-et-le-web-en-classe-de-6eme.html


Olivier Ertzscheid a été invité à parler des internets à des élèves de 6e.

Il liste les 3 écueils :
- Tenir un discours moralisateur ou culpabilisant
- Tenir un discours trop complexe
- Faire le boulot du professeur-documentaliste

Il poursuit : « J'ai donc soigneusement évité de consulter les programmes scolaires sur le sujet, et j'ai fui les exemples de séquences pédagogiques dédiées... il faut donc que je raconte une histoire qui se tienne et qui parle à tout le monde indépendamment de toute notion de niveau ou de pratique »

 

aff-web6-1

Internet, c'est la vie.
Internet ou Youtube ?
Sur cette photo, combien de femmes ? Combien de très jeunes ou de très vieux ?


aff-web6-17

 

aff-web6-47

3 des 49 diapos utilisées
http://www.slideshare.net/olivier/internet-et-le-web

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,