Poursuite-bâillon sans façon : l'Observatoire des sondages suspend son activité.
http://www.observatoire-des-sondages.org/poursuite-baillon-l-observatoire-des-sondages-suspend-son

Quand une entreprise riche ou un particulier fortuné utilise la justice et une plainte non fondée pour faire taire un chercheur,
la critique des sondages est alors en péril (source Acrimed)

« La 17e chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris jugea que la plainte engagée contre Alain Garrigou était un recours abusif et constituait une poursuite bâillon ayant vocation à intimider. Les parties civiles furent condamnées aux dépens et à des dommages et intérêts de 3000 euros. Elles interjetèrent appel contre ces dommages et intérêts modestes. La Cour d’Appel vient d’infirmer la condamnation aux dommages et intérêts. L’incriminé - dont la vérité des propos a été établie – a donc dû payer personnellement 4200 euros pour avoir « contribué à l’intérêt général » (substitut du Procureur de la République). Il est ainsi facile pour une entreprise riche ou un particulier fortuné de faire taire un chercheur ».

http://www.acrimed.org/Tentative-de-baillonner-la-critique-des-sondages-un-observatoire-menace

Alain Garrigou a beaucoup donné au temps des sondages commandés par Sarko à Buisson/Opinion-Way/Opinongate
http://clioweb.canalblog.com/tag/Garrigou


.