18 décembre 2015

P. Boucheron, Ce que peut l'Histoire 1

 

Ce que peut l'histoire
Patrick Boucheron
chaire Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècle

Leçon inaugurale, Collège de France, 17 décembre 2015
L'audio est en ligne. La vidéo vient dans la semaine.
http://www.college-de-france.fr/site/patrick-boucheron/inaugural-lecture-2015-12-17-18h00.htm


Le texte en accès libre sur Open Edition
http://books.openedition.org/cdf/4507



- 6 pages de présentation
http://www.college-de-france.fr/media/presse/UPL8677482630731159683_DP_P_Boucheron.pdf
dont
« Saint Louis, comédien et martyr : l’écriture d’une vie », Médiévales, 34, 1998
(à propos du Saint Louis de Jacques Le Goff)
« On nomme littérature la fragilité de l’histoire », Le Débat 165

« Ce que peut l’histoire »
Cette leçon inaugurale présentera les ambitions et les enjeux d’une « Histoire des pouvoirs », mais aussi une réflexion d’ensemble sur les pouvoirs de l’histoire aujourd’hui. En abordant tour à tour l’histoire du Collège de France (et du genre même des « leçons inaugurales »), de l’invention par Michelet du concept de Renaissance et des transformations contemporaines de l’idée de Moyen Âge, on tâchera de se « donner » une période d’étude (XIIIe-XVIe siècle) qui, enjambant les frontières académiques, définit quelque chose comme un entretemps. Il ne s’agit pas de lui conférer une consistance propre, pas davantage qu’on ne cherche à faire de « l’Europe occidentale » autre chose qu’une province de l’Ancien Monde. Il ne s’agit pas non plus de ramener l’histoire des pouvoirs à la chronique désespérante de la domination. Car le crépitement d’expériences politiques qui caractérise ce temps incertain (et notamment dans le monde urbain) ne se réduit pas à une étape dans la construction territoriale ou étatique, la rationalisation ou la modernisation. Il constitue un foyer d’inventivité qui, définissant des potentialités inabouties du devenir historique, peut aujourd’hui encore servir de ressources d’intelligibilité pour notre contemporanéité. C’est en ce sens qu’il faut comprendre « ce que peut l’histoire » : non pas l’affirmation hautaine de sa puissance, mais l’ouverture d’une possibilité ».


- des entretiens, dont 1 avec Christophe Naudin, 1 avec Vincent Casanova
http://www.college-de-france.fr/site/patrick-boucheron/Principaux-entretiens__1.htm



boucheron

Patrick Boucheron, Collège de France



.


.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


J. Lévy, Paris, géos du 13 novembre

 

Jacques Lévy, "Paris (Monde) : géographies du 13 novembre 2015.", EspacesTemps.net, Travaux, 17.12.2015
http://www.espacestemps.net/articles/paris-geographies-13-novembre-2015/

« Les attentats parisiens du 13 novembre appellent, pour être décryptés,
une lecture géographique multiscalaire et multimétrique.
De l’« hypercentre intime » de Paris à la « guerre civile mondiale à basse intensité »,
en passant par la France, le Proche-Orient et l’Europe,
l’événement incorpore toute la complexité du moment contemporain.
La place centrale des espaces et des spatialités y est manifeste ».


Avec une carte d’Eric Fisher, Locals and Tourists : Paris - 05.06.2010
en bleu les photos tweetées par les locaux, en rouge, celles des touristes
http://www.flickr.com/photos/walkingsf/4671584999/in/album-72157624209158632/
http://www.mapbox.com/labs/twitter-gnip/locals/#5/38.000/-95.000

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,