tudevras


Quand le ministère de l'éducation nationale paie des communicants
pour vanter son actuelle campagne de recrutement...


Au temps de Peillon, la campagne de 2013 avait fait jaser
(Qui veut la réussite de tous ? - qui oserait vouloir l'échec de tous ?)



laura       julien


Et en 2011, au temps de Chatel, les chargés de propagande avaient fait fort
dans une communication personnalisée et genrée (rêves ou ambitions ?)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/02/08/26366300.html


rappel : masterisation -  http://clioweb.canalblog.com/tag/hamsterisation


.

.