20 septembre 2015

Les Murs qui divisent le monde

 

naco-fence-sais



Les Murs qui divisent le monde
http://www.lesmurs.org/index.php/21-000-km-de-mur

Murs, barrières et clôtures en 2011 - Migreurop
http://www.migreurop.org/IMG/pdf/map_4.5_murs_dans_le_monde.pdf

Noël à Bethléem, au pied du mur
Elisabeth Vallet, Visions Carto 12.2014
http://visionscarto.net/tag/murs

Et la frontière devint un marché prospère et militarisé...
Elisabeth Vallet, Le Monde diplomatique 29.11.2013
http://blog.mondediplo.net/2013-11-29-Et-la-frontiere-devint-un-marche-prospere-et
Murs dans Le Monde diplomatique : http://www.monde-diplomatique.fr/recherche?s=murs

Wall for nothing : the misjudged but growing taste for border fences
Di Cintio - Jones - Brunet-Jailly - 3000 comments
http://news.yahoo.com/wall-nothing-misjudged-growing-taste-border-fences-044008130.html

More neighbours make more fences
http://www.economist.com/blogs/graphicdetail/2015/09/daily-chart-10?fsrc=scn/fb/te/bl/ed/moreneighboursmakemorefences

Why Border Walls Fail
http://www.project-syndicate.org/commentary/why-border-walls-fail-by-reece-jones-2015-09


L’Erythrée, Etat-prison que l'on cherche à fuir - Arte
http://info.arte.tv/fr/lerythree-cet-etat-prison

 

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Fragonard galant et libertin

 

fragonard-agl


Fragonard amoureux - Galant et libertin
exposition au musée du Luxembourg du 16 septembre 2015 au 24 janvier 2016.
Le verrou, vers 1777-1778 - Louvre



Jean-Honoré Fragonard ( né en 1732 à Grasse, mort en 1806 à Paris)
Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Honoré_Fragonard


dans le dossier de presse,
http://www.grandpalais.fr/fr/system/files/field_press_file/dp_fragonard_bd_0.pdf

- Le plan de l'expo :

frago-parcours

Le berger galant
Les amours des dieux
Eros rustique et populaire
Fragonard illustrateur des contes libertins
Pierre-Antoine Baudouin, un maître en libertinage
Fragonard et l’imagerie licencieuse
La lecture dangereuse
Le renouveau de la fête galante
L’amour moralisé
La passion héroïque
Les allégories amoureuses


- Le dossier de presse reproduit les textes des salles.


- L’exposition du Musée du Luxembourg présente plus de 80 oeuvres, tableaux ou dessins venus d’Europe ou des Etats-Unis.
L’inspiration amoureuse parcourt en effet l’oeuvre protéiforme et généreuse du « divin Frago »...
« Au sortir de l’atelier de François Boucher, le jeune Fragonard apporte déjà aux « bergeries » et compositions mythologiques à la mode une sensibilité neuve, empreinte de sensualité (influence du sensualisme anglais) certes, mais qui outrepasse la stricte stratégie libertine. Parallèlement, l’étude des maîtres flamands le fait passer d’un érotisme sophistiqué à des scènes campagnardes dont la dimension charnelle est pleinement assumée, comme dans Le Baiser gagné du Metropolitan Museum - The Stolen Kiss . Brillant illustrateur des Contes très « libres » de La Fontaine, Fragonard fait preuve, comme son confrère le miniaturiste libertin Pierre-Antoine Baudoin, d’une audace qui rencontre souvent celle de nombre d’écrivains et intellectuels progressistes de son temps, tel le Diderot des Bijoux indiscrets ; en témoignent, avec une vigueur certaine bien qu’allusive, les œuvres « secrètes » pour amateurs licencieux du tournant des années 1760 qui participèrent à édifier l’image d’un Fragonard libertin, peintre des boudoirs et autres scènes d’alcôves. Cette inspiration friponne trouve une grande variété d’expression, de la polissonne Feinte résistance du Nationalmuseum de Stockholm jusqu’au sensuel mais délicat Baiser (collection particulière).
Parallèlement à cette liberté d’esprit – voire cette licence – Fragonard s’emploie à renouveler, avec une grande poésie, le thème de la fête galante hérité de Watteau, comme en témoigne l’atemporelle Île d’amour prêtée par la Fondation Gulbenkian.
Plus tard dans le courant des années 1770 et 1780, dans la continuité du célèbre Verrou du musée du Louvre et alors que Les Liaisons dangereuses de Laclos sonnent le glas de l’inspiration libertine en littérature, son art connaît un tournant décisif en explorant le sentiment amoureux véritable, au travers d’allégories emportées par un lyrisme des plus délicats. Avec une infinie subtilité, Fragonard touche alors à la dimension mystique de l’amour profane, aux sources de ce que sera « l’amour romantique ».
Guillaume Faroult est le commissaire de l'exposition.


reproductions du Web Gallery of Art :
jusqu'en 1769 : http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/f/fragonar/father/1/index.html
après 1770 - http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/f/fragonar/father/2/index.html

Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Paintings_by_Jean-Honoré_Fragonard
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Jean-Honoré_Fragonard



Rappels :

Jean-Honoré Fragonard, dessins du Louvre, Louvre, du 3 décembre 2003 au 8 mars 2004
Fragonard, les plaisirs d'un siècle, Musée Jacquemart-André, Paris, 3 octobre 2007 - 13 janvier 2008
Les Fragonard de Besançon, Musée de Besançon, 8 décembre 2006 - 2 avril 2007
Fragonard Dessinateur; Exposition au Musée des beaux-arts de Caen  17 octobre 2009 - 18 janvier 2010

Le siècle de Watteau, dessins français du XVIIIe siècle, expo musée Cognacq-Jay
http://www.paris.fr/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=51571

De Watteau à Fragonard, les Fêtes galantes
Musée Jacquemart-André 14 mars au 21 juillet 2014
http://www.musee-jacquemart-andre.com/fr/evenements/watteau-fragonard-fetes-galantes
Le Musée Jacquemart-André a présenté une soixantaine d’œuvres provenant de collections, le plus souvent publiques, françaises, allemandes, anglaises ou encore américaines.
Le terme de fête galante désigne un genre pictural qui éclot au début du XVIIIe siècle, pendant la Régence (1715-1723), autour de la figure emblématique de Antoine Watteau (1684-1721). Dans des décors champêtres à la végétation luxuriante, Watteau met en scène le sentiment amoureux : danseurs, belles dames ou bergers s’adonnent à des divertissements ou à des confidences.


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Ecole numerique 2015

 

- Ludovia 2015 : Appropriation et détournement dans le numérique éducatif.
http://clioweb.canalblog.com/tag/ludovia2015

Chaque année, fin août, les acteurs du numérique éducatif se réunissent à Ax-les-Thermes (Ariège).
En 2015, les tables rondes ont porté sur les ressources, les plates-formes d'apprentissage, la formation des enseignants, l'éducation aux médias, la co-éducation. Pour Le Café pédagogique, Bruno Devauchelle rappelle la place centrale de la pédagogie ; il invite à ne plus mythifier la technique et à questionner l'imaginaire collectif du numérique.

La formation des enseignants a été beaucoup évoquée. Au risque d’oublier que deux ministres l’ont mise à mal, Luc Chatel pour la formation initiale en alternance et Claude Allègre pour la formation continue

Les synthèses en ligne reflètent surtout le statut des intervenants. Pour Catherine Becchetti-Bizot, que Mathieu Jeandron vient de remplacer à la tête de la Direction du Numérique, " la formation des enseignants est une clé essentielle de réussite "; il n'est pas question d'imposer des modèles aux enseignants. Une autre responsable estime qu' " Apprendre à apprendre ", cela ne se fait que dans une démarche de projet.

Face aux ENT, les enseignants soulignent le manque de souplesse et la lourdeur de la chaîne administrative.
Un intervenant décrit un paradoxe : les enseignants revendiquent leur liberté pédagogique ; ils savent faire preuve de créativité ; mais ils ont appris à obéir et ils manifestent un respect très ancré de la hiérarchie.


- Ecole Numérique 2015
http://clioweb.canalblog.com/tag/concertation2015

Lors de la concertation nationale, en février, un forum a abordé cinq thèmes : le numérique et les apprentissages, le renouvellement des pratiques pédagogiques, les compétences de demain, la réduction des inégalités, l'ouverture de l'école à son territoire et à son environnement. Pour chaque question, des synthèses étaient promises. Elles sont en ligne, mais à une autre adresse.

Les mêmes arguments sont parfois répétés dans plusieurs thèmes : personnaliser les apprentissages, donner accès à des ressources de qualité, mieux intégrer les familles au travail et à la vie de l'Ecole, etc. Plusieurs contributions confirment l'existence d'un clivage entre les tenants d'une Ecole ouverte et les partisans d'une Ecole fermée et débranchée.

Ecole numérique, synthèse (des synthèses) des forums
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/09/19/32650115.html


Le point de vue de Jean-François Cerisier
+ des notes à partir des contributions :
Le numérique, renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques et éducatives
Le numérique, les apprentissages et la réussite de tous les élèves
http://clioweb.canalblog.com/tag/concertation2015


.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,