ginzburg-heidelberg-062015

Carlo Ginzburg à l'université d'Heidelberg, 22.06.2015


La longue durée, à la loupe,


4 conférences de Carlo Ginzburg au Collège de France
http://www.college-de-france.fr/site/roger-chartier/guestlecturer-2014-2015.htm

L'écouter aussi dans la première partie de La Fabrique du lundi 29.06.2015
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-1
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-de-l-imprimerie-14-2015-06-29

Vers la 20e minute :
Dans mes livres et mes conférences, j'essaie de prendre le public au sérieux, de lui faire partager la démarche du chercheur.

Vous avez parlé d'internet.
C'est un support d'une richesse extraordinaire, qui véhicule aussi du mensonge et des insultes.
Il faut apprendre à s'en servir : internet peut servir à vérifier des connaissances préalables, à répondre à des questions. Plus encore, internet permet de découvrir des choses inconnues, insoupçonnées.

Certains voient dans internet un élément de démocratie.
En fait, pour utiliser internet, il faut avoir des moyens, des capacités, des repères.
L'internet renforce les inégalités existantes : ceux qui ont auront (encore davantage)


Carlo Ginzburg, Peur, Révérence Terreur. Quatre essais d'iconographie politique
http://www.franceculture.fr/emission-les-lundis-de-l-histoire-dialogue-avec-carlo-ginzburg-2013-12-23

 
.

.