31 mai 2015

La race n’existe pas mais elle tue

 

vacarme71



« La race n’existe pas mais elle tue quand même des personnes»
Colette Guillaumin, L'idéologie raciste, 1972

La race n’existe pas mais elle tue
Valentin Chémery, Carine Fouteau, Paul Guillibert, Thibault Henneton, Fabien Jobard & Sophie Wahnich, Vacarme 71, avril 2015
http://www.vacarme.org/article2736.html

et même en version gratuite chez Cairn.info
https://www.cairn.info/revue-vacarme-2015-2-page-1.htm

Vacarme mène une réflexion à la croisée de l’engagement politique, de la création artistique et de la recherche.
http://www.vacarme.org/

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 mai 2015

Cassini : le Mont-Saint-Michel

 

La BNF a numérisé les cartes de Cassini en haute définition

Un exemple, celui du Mont-Saint-Michel  (127 - Saint-Malo - Granville)

cassini-msm-gallica

 Le Mont Saint Michel
Carte générale de la France ; 127 [Saint-Malo - Granville]
[établie sous la direction de César-François Cassini de Thury] - Gallica 2015

cassini-msm-gallica1

A comparer avec la numérisation précédente (12148), en basse définition

 

 

cassini-numeros

Carte avec indication des numéros (non cliquable) - Gallica
http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53095291n/f1.item

i

cassini-c-clic

Version cliquable sur le site indépendant CartoCassini


- Liste des feuilles, année de levée et de publication
- wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_de_Cassini#Levées_de_la_carte
1 Paris - 38 Toulouse - 41 Lille - 60 Le Havre - 94 Caen - 122 Avignon - 159 Belle-Ile - 162 Strasbourg


- Accès aux cartes Cassini Carte générale de la France 18595

http://gallica.bnf.fr/Search?q=Cassini+Carte
4 pages en affichant 50 résultats par page

 

 

cassini-msm-baie-gallica

La baie du Mont-Saint-Michel, source Gallica 2015


 rumsey-msm

 La baie du Mont, Carte de Cassini numérisée
pour la David Rumsey Map Collection
http://www.davidrumsey.com/luna/servlet/detail/RUMSEY~8~1~25754~1070050

 

Carte générale et particulière de la France, dite carte de Cassini, 1756
http://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/celebrations2006/cassini.htm


La carte de Cassini sur le site de l'EHESS
http://cassini.ehess.fr/
Quatre Cassini se succèdent de père en fils à l’Observatoire de Paris
Jean-Dominique (1625-1712), Jacques (1677-1756), César-François (1714-1784), Jean-Dominique (1748-1845)
La cartographie en France, XVII-XVIIIe siècles
les travaux de l'Académie des Sciences
La carte de l'Académie dite carte de Cassini
recherche à partir d'une carte de France avec zoom

- CartoCassini - Tableaux d'assemblage (BNF noir et blanc, BNF couleur, David Rumsey noir et blanc, etc.)
http://www.cartocassini.org/cartecassini/france.htm
http://www.cartocassini.org/

cassini-quad

 

Monique Pelletier, La Carte de Cassini. L’extraordinaire aventure de la Carte de France, Presses de l’ENPC Paris, 1990
Réédité sous le titre Les cartes des Cassini : la science au service de l'État et des régions, Paris, Éd. du CTHS, 2002. 


Le Mont Saint Michel sur Wikimanche (d'après Wikipedia)
http://www.wikimanche.fr/Le_Mont-Saint-Michel

L'abbaye du Mont-Saint-Michel
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_du_Mont-Saint-Michel

.

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

29 mai 2015

Les SES : Histoire, enseignement, concours

 

SES-HEC

Les sciences économiques et sociales
Histoire, enseignement, concours - La Découverte 2015
Marjorie Galy, Erwan Le Nader, Pascal Combemale
MG est présidente de l’APSES, ELN vice-président



extraits de la table des matières
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-SES


Préface, par Stéphane Beaud et Thomas Piketty
Les SES : une discipline presque cinquantenaire… … mais une discipline sans cesse menacée
Introduction, par Marjorie Galy et Erwan Le Nader

I / Une brève histoire (mouvementée) des sciences économiques et sociales, par Elisabeth Chatel et Gérard Grosse
II / 1967-2011 : la démarche des SES en question, par Jean Lawruszenko, Igor Martinache et Jean-Yves Mas
La problématique scientificité des SES - Quelle articulation entre les différentes sciences sociales ? Des démarches pédagogiques radicalement différentes
III / Quelle place pour l’enseignement des SES ?, par Rémi Jeanin et Bruno Magliulo
IV / Conduire les apprentissages, par Aurélie Blanc, Gisèle Jean et Laurence Maurin

V / Le travail sur documents, par Claire Joigneaux-Desplanques et Arnaud Parienty
Les justifications du travail sur documents - Initier aux formes de raisonnement et aux méthodes spécifiques aux sciences sociales - La place spécifique des données chiffrées - L’administration de la preuve - Le travail sur documents en procès : la qualité des documents en question
VI / Le travail par compétences, par Jean-Paul Rogin et Philippe Watrelot
VII / La valeur de l’évaluation, par Pascal Binet et Frédéric Combelle

VIII / Enseigner les SES avec le numérique, par Thomas Blanchet, Guy Braun et Pierre Maura
Les usages effectifs du numérique en SES et les raisons d’une probable sous-utilisation
La modélisation et simulation de mécanismes économiques ou comportements  

Annexe I / De l’indiscipline à la discipline, par Pascal Combemale

Sur les rapports entre SES et HG, l’article d’ Henri Lanta,« Mon histoire" des SES », DEES n°75 / Mars 1989,
http://www.apses.org/debats-enjeux/analyses-reflexions/article/mon-histoire-des-ses

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 mai 2015

L'esprit de résistance

 

pantheon-dna

Pierre Brossolette, la Liberté
Germaine Tillion, l'Egalité
Geneviève de Gaulle, la Fraternité
Jean Zay, la Laïcité


 pantheon2015-pr26

source : http://unes.spqr.fr/?date=20150526

 

pantheon2015-pr27


source : http://unes.spqr.fr/?date=20150527

 

- Le texte du discours de François Hollande au Panthéon, 27 mai 2015
http://www.elysee.fr/declarations/article/ceremonie-d-hommage-solennel-de-la-nation-a-pierre-brossolette-genevieve-de-gaulle-anthonioz-germaine-tillion-et-jean-zay-pantheon-3/

« Ils sont quatre, deux hommes, deux femmes.
Quatre destins, quatre chemins, quatre histoires qui donnent chair et visage à la République en en rappelant les valeurs »
... « Deux femmes, deux hommes, quatre engagements ».
... « Une vie de principes, de vertus, de dévouement ne vaut pas à elle seule d’entrer dans ce haut lieu de la République, le Panthéon, et d’être érigé en exemple. Il faut y ajouter une trace, un legs, une œuvre ».
... « L’indifférence, voilà l’ennemi contemporain... Face à l’indifférence, chaque génération a un devoir de vigilance, de résistance. Et chaque individu a le choix d’agir ».
... « La République, c’est un mouvement, c’est une construction, c’est une passion, une passion généreuse, une passion rationnelle, une passion rassembleuse, avec toujours, toujours le refus de la fatalité ».


- François Hollande célèbre la Résistance au Panthéon -
Le Monde 27.05.2015
http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/05/27

Pour construire son propos, le chef de l’Etat a sollicité nombre de contributeurs. Les historiens Jean-Pierre Azéma et Vincent Duclert ont notamment apporté des éléments biographiques. Sa directrice adjointe de cabinet, Constance Rivière, et sa plume, Pierre-Yves Bocquet, ont préparé la trame. Ont aussi été consultés l’inévitable Jack Lang, ancien ministre de la culture de François Mitterrand, qui avait dressé en décembre 1989, à l’occasion de la panthéonisation de Monge, de Condorcet et de l’abbé Grégoire, un hommage en vers. Mais fidèle à ses habitudes, c’est bien M. Hollande en personne qui a conçu et rédigé ce discours, qu’il a prévu de peaufiner encore, mercredi en début d’après-midi, dans son bureau.

Comme à l’accoutumée, en pareille circonstance mémorielle, le chef de l’Etat a souhaité conférer à son propos une portée politique. Brossolette, De Gaulle-Anthonioz, Tillion, Zay : dans cet ordre, il devait retracer les parcours, divers, des quatre panthéonisés, mais aussi souligner leur « audace », leur « bravoure » et leur « sacrifice » communs, leur combat partagé contre « l’inacceptable », pour « les nobles valeurs de l’engagement et du courage » et « l’esprit de résistance ». Métaphore d’un « rassemblement » national fondé sur des « projets communs », nonobstant des différences d’origines, de parcours ou d’opinions. Et, aussi, message « adressé à la jeunesse ». « Le président ajoute quelque chose au récit de la continuité républicaine, avec des valeurs qui nous portent et qui nous dépassent. Il dit combien les panthéonisés sont un symbole de ce qu’est la France et un exemple pour aujourd’hui. De la même manière que dans les commémorations, il essaie de donner la signification de l’événement par rapport au moment présent », dit une collaboratrice.


- Extraits du discours de Hollande - Libération

«Jean Zay, c’est la République. La république parlementaire dont il est l’un des plus talentueux représentants, mais aussi la république sociale, la république émancipatrice, la république laïque. Assassiner Jean Zay c’était pour ses meurtriers profaner la république.»

« Germaine Tillion aura vécu cent ans. Et durant cette longue existence, elle n’aura laissé aucun répit à la fatalité. Elle est la voix du savoir et de la connaissance. […] A Ravensbrück, Tillion écrit une opérette pour que le rire de ses camarades déportées réponde au rictus lâche de leurs bourreaux. Son courage il est politique, elle n'était membre d’aucun parti, sauf celui de la chair souffrance de l’humanité ».
http://www.liberation.fr/societe/2015/05/27/pantheon


- Germaine Tillion, la résistante engagée contre la torture - Le Monde
http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/05/27/germain-tillion

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Pointe-à-Pitre : Colloque Esclavage et Droit

 

- Esclavage, traite, et exploitation des êtres humains au regard du Droit
en France et dans son espace colonial et ultramarin, du Code Noir à nos jours
Pointe-à-Pitre, 28 au 30 mai 2015
http://jfniort.e-monsite.com/blog/prochainement-colloque-esclavage-et-droit-du-code-noir-a-nos-jours.html

« La France a aboli l'esclavage colonial en 1848, décision confirmée par le sénatus-consulte de 1854 »

« La loi du 5 août 2013 a introduit dans le Code pénal les crimes de réduction en esclavage et d'exploitation d'une personne réduite en esclavage (art. 224-1 A, B et C), ainsi que les délits de travail forcé (art. 225-14-1) et de réduction en servitude (art. 225-14-2) »

« En mai 2014,  un Plan d'action national triennal (2014-2016) et 23 mesures veut lutter contre la traite des êtres humains

Que donne sur le terrain l’application de ces mesures ?

- Une polémique récente :
Mémoire de l'esclavage. Retour sur l''affaire Jean-François Niort.
Jean-Luc Bonniol, 23.4.2015
http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-luc-bonniol/230415/memoire-de-lesclavage-retour-sur-laffaire-jean-francois-niort

- JF Niort, Réponse scientifique et citoyenne à mes calomniateurs
http://jfniort.e-monsite.com/pages/ma-reponse-aux-calomniateurs-et-mon-message-aux-guadeloupeens.html

jfniort

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


27 mai 2015

6 juin : Savoirs en action

 

Les États généraux des sciences sociales critiques ont eu lieu le 19 janvier 2015.
http://www.savoir-agir.org/Etats-generaux-des-sciences.html


Pour construire (enfin) un espace de débat et une force collective,
une Assemblée Générale constitutive se tiendra samedi 6 juin 2015, de 10h30 à 17h,
Bourse du Travail République, rue du Château d’Eau, à Paris.

Trois thèmes l’après-midi
- le savoir des grèves et des mouvement sociaux.
- les savoirs et leurs enjeux.
- quelles alternatives pour l’émancipation ?
http://savoirsenaction.unblog.fr/2015/05/25/informations-sur-lassemblee-du-6-juin/


L’Appel (extraits)
« L’ordre règne. Les inégalités se creusent de manière vertigineuse. Les rapports marchands colonisent des territoires pourtant longtemps préservés, de l’éducation à la santé, de la culture à l’environnement. De prétendus critères de rentabilité s’imposent désormais à tous les services publics. Tandis que les formatages publicitaires prolifèrent, la compétition et l’esprit d’entreprise sont des objets de culte à vénérer. Les solidarités sociales se détruisent sous l’effet d’une mise en concurrence généralisée... »
« ...la critique a pour vocation de ne pas accepter le monde tel qu’il va. »
« « Savoirs en action » se donne pour objectif de lutter contre les cloisonnements des connaissances. Cette association entend mettre en partage les savoirs, en faisant le constat que chacune, chacun, possède des savoir-faire, des formations, des connaissances nées de métiers, d’expériences et de luttes... »
http://savoirsenaction.unblog.fr/2015/05/25/appel-savoirs-en-action-2/


« Savoirs en action » proposera
- des ateliers rompant avec le dispositif classique d’une parole monopolisée devant un public passif...
- des traces matérielles laissées de ces rencontres sous forme d’articles, de discussions, d’entretiens vidéos
- un lieu fédérant et faisant connaître les différentes initiatives prises en ce sens ;
- l’écriture collective de livres, incisifs et bon marché, rassemblés au sein d’une collection ; et plus particulièrement une réflexion sur les programmes de l’enseignement, l’élaboration de contre-programmes et de manuels critiques ;
- des interventions sous forme d’ateliers itinérants, dont la mobilité permettra les rencontres et l’intervention dans les luttes, contribuant à nourrir un réseau réactif d’informations sur les mobilisations en cours ».


Le blog :
http://savoirsenaction.unblog.fr/


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Germaine Tillion Les armes de l'esprit

 

tillion-mrd

 


Germaine Tillion (1907-2008)

2 expos à Besançon
Les armes de l'esprit, Germaine Tillion 1939-1954"
"Germaine Tillion ethnologue dans les Aurès, 1934-1940"
http://www.citadelle.com/fr/presse-et-medias/les-musees.html

http://www.citadelle.com/fr/accueil/19-francais/evenements/623-expos-tillion.html
http://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2015/05/27/germaine-tillion-les-armes-de-l-esprit


Hommages de Besançon, dossier de presse :
http://www.besancon.fr/gallery_files/site_1/346/348/34352/61881/dptillion.pdf

Le fonds Germaine Tillion au Musée de la Résistance et de la Déportation
http://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/454/files/2014/02/Fonds_GermaineTillion



actualités sur le fil Twitter de Cécile Vast : http://twitter.com/CecileVast
dont
Geneviève de Gaulle, Germaine Tillion - L'honneur de vivre,
documentaire de Dominique Gros. France 2, 26 mai 2015
http://www.youtube.com/watch?v=pDc-rAkOoi4

Germaine Tillion : le courage et le sens de l’honneur
lettre hommage de Saad Khiari, cinéaste-auteur
http://www.elwatan.com/contributions/germaine-tillion

Combats de guerre(s) et de paix : le parcours de Germaine Tillion
dont "Un  profil  non ressemblant", son point de vue sur le film Le Chagrin et la Pitié, Le Monde, 8 juin 1971
http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/spip/IMG/pdf_GermaineTillion.pdf

Jean Zay, un héros républicain au Panthéon, revue La règle du jeu, 17 mai 2015
http://www.dailymotion.com/video/x2qn7wo_jean-zay


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 mai 2015

Thierry Joliveau : Où est Charlie ?


todd-joliveau

Typologie des aires urbaines / Nombre de manifestants.
Thierry Joliveau, UJM - Philcarto, 22.05.2015 - blog mondegeonumerique

Pour E. Todd, les manifestations massives du 10 et 11 janvier ne seraient pas l’expression de l’esprit des lumières.. mais l’expression d’une crise identitaire, de l’émergence d’un bloc MAZ (classes Moyennes, personnes Âgées, catholiques Zombies) qui entend se dresser contre l’islam

Thierry Joliveau a repris les données de E. Todd, en discute les résultats, critique l’insuffisance de ses interprétations et en propose d’autres.


version « courte » sur le blog Monde Géonumérique et liens vers les données
http://mondegeonumerique.wordpress.com/2015/05/19/ou-est-charlie-et-si-les-cartes-du-11-janvier-demmanuel-todd-montraient-tout-autre-chose/

version longue au format pdf
https://app.box.com/s/xrqntsap93no7gbnqemhlrmwzyfk3g4z

les données
http://mondegeonumerique.wordpress.com/divers/donnees-et-analyses-sur-les-manifestations-de-10-11-mai-2015/

L’ensemble des données sont aussi consultables sur une carte
http://arcg.is/1Kvx2kp


extrait :
« Une autre piste d’explication
est moins originale, moins anthropologique et fracassante, mais plus pragmatique et peut-être plus juste.
Les aires urbaines qui ont le moins manifesté sont celles qui sont les plus ouvrières, les moins diplômées, où le chômage est le plus élevé et où l’on vote le plus pour le Front National, tous ces critères ayant tendance à être associés entre eux. Cela ne veut pas dire que les chômeurs, les ouvriers, les non diplômés et les électeurs du Front national n’ont pas manifesté, mais que ce cocktail d’indicateurs est associé dans les lieux avec la mobilisation dans les manifestations.
Quel sens cela peut-il avoir ? Peut-on envisager que la faible participation aux manifestations du 10-11 janvier se situe en continuité directe du désintérêt envers les institutions, la vie politique traditionnelle, les élections et le débat politique classique ? La corrélation avec le taux d’abstention aux élections et le vote Front National peuvent être vus comme un signe de cette distance au système politique « classique » dans les zones marquées par une forte pauvreté, un fort chômage et une sortie rapide du système scolaire.
Ce que montrent ces cartes c’est donc peut-être d’abord la variation locale de ce sentiment citoyen, de cette conscience ou de ce sentiment de faire partie de la Cité, qui conduit à venir occuper la rue un jour de janvier, cet espace public concret perçu ce jour-là comme le prolongement logique de l’espace public abstrait de la délibération politique nationale ».

 

mgn



rappel : Le simplisme d’Emmanuel Todd démonté par la sociologie des « Je suis Charlie »
Vincent Tiberj et Nonna Mayer, Le Monde 19.05.2015
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/05/19/



..

Posté par clioweb à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 mai 2015

Le pont d'Avignon en 3D

 

 

pont-tw

L'annonce du pont en 3D sur Twitter
http://twitter.com/search?q=pont-d-avignon&src=typd&mode=photos

 

À quoi ressemblait le pont d’Avignon au Moyen Âge ? Journal du CNRS et vidéo
http://www.dailymotion.com/video/x2r1qn3_pont-d-avignon-la-traversee-du-temps_school
http://lejournal.cnrs.fr/videos/a-quoi-ressemblait-le-pont-davignon-au-moyen-age

« Il ne reste plus aujourd’hui que quatre arches du célèbre pont d’Avignon, qui, au Moyen Âge, traversait tout le Rhône sur plus de 900 mètres. A la suite d’une enquête de quatre ans qui a mobilisé historiens, archéologues, architectes, géologues et ingénieurs, la première reconstitution numérique de l’ouvrage vient d’être effectuée ».

 

De quand date le Pont d’Avignon ? L’apport des approches historique et paléoenvironnementale
Simone Balossino Matthieu Ghilardi Michel Berthelot, Mappemonde 114
http://mappemonde.mgm.fr/num42/lieux/lieux14201.html

« Selon les chroniques médiévales, Bénezet aurait commencé l’œuvre d’édification en 1177, au moment de son arrivée à Avignon.  La construction a pu être progressive, de 50 à 75 ans plus tardive »

 

avignon-pont1649

Le pont d'après le plan d'Avigon par van Loon 1649 ou 1663
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_Saint-Bénézet


en : The Pont d'Avignon / The Pont Saint-Bénézet
http://en.wikipedia.org/wiki/Pont_Saint-Bénézet

Atlas van Loon :
http://en.wikipedia.org/wiki/Atlas_Van_Loon

the Atlas Van Loon contains two volumes of the French edition of the Willem Blaeu's Atlas Maior,
covering France and Switzerland, from 1663
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Avenio_vulgo_Avignon_%28Atlas_van_Loon%29.jpg



avignon-1575

Avignon 1575 - Braun & Hogenberg, Historic Cities
http://historic-cities.huji.ac.il/france/avignon/avignon.html

 

Posté par clioweb à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Anthropologie - G. Tillion

 

- L'anthropologie pour tous
Samedi 6 juin 2015, de 9h30 à 18h
La Commune – CDN - 2, rue Edouard-Poisson, 93300 Aubervilliers
http://projet-theleme.wix.com/lanthropopourtous#!Le-colloque-du-6-juin/cmbz/54fdf3a30cf27b8ab25367c5

« L'enseignement de l'anthropologie constitue une réponse plus constructive et plus sereine aux préoccupations actuelles que celles de l'enseignement du fait religieux et des cours de morale laïque, trop réductrices ».

« Ce colloque est exceptionnel à bien des égards.

« D’abord parce qu’il est organisé par des élèves que la stigmatisation médiatique, politique et sociale a trop souvent tendance à caricaturer. Reçus au Conseil Economique, Social et Environnemental le 17 février dernier, ces élèves ont fait preuve d’une maturité et d’une intelligence unanimement saluées par tous ceux qui les ont auditionnés. Ils font aujourd’hui le pari politique d’une véritable autonomie intellectuelle, et l’équipe de La Commune–CDN d’Aubervilliers, est fière de les accompagner. La jeunesse nous offre avec eux l’occasion de rappeler que la culture et le savoir sont des outils de compréhension mutuelle et de fraternité ».

« Ensuite parce qu’il réunit des intellectuels et des savants de grande réputation et d’immense envergure. Françoise Héritier, Maurice Godelier, Joël Candau, Bernard Sergent, Bernard Lahire, Philippe Descola, Barbara Cassin, André Charrak, Stéphane François, Jean-Loïc Le Quellec et Christian Baudelot comptent parmi les meilleurs spécialistes français des sciences humaines. Ils s’associent tous à cette journée d’étude. Ils ont répondu à l’invitation de jeunes gens qui réclament que la question des identités, souvent mal posée et trop souvent déformée, soit éclairée par des intelligences tolérantes, sereines et fécondes ».


- L’Algérie de Germaine Tillion : entre ethnologie et politique
Tassadit Yacine MSH Paris
26 - 27 Mai 2015 - Amphithéâtre François Furet, 105 bd Raspail, 75006 Paris

programme :
http://clioweb.free.fr/colloques/tillion-algerie.pdf

Ethnologie et engagement
Ethnologie, action et réaction
Retour sur l’expérience ethnographique


.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,