11 mars 2015

Fukushima, 4 ans après

 

- A Fukushima, l’interminable décontamination Le Monde 10.03.2015
http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/03/10/a-fukushima-l-interminable-decontamination_4590677_3244.html

« Plus de 6 000 ouvriers se relaient en permanence – les niveaux de radiation obligeant à faire tourner les équipes - pour une gigantesque entreprise de démantèlement qui ne sera pas achevée avant trente ou quarante ans »...
« A court terme, la gestion des eaux contaminées reste le principal défi pour l’opérateur du site, la société Tepco. Car la centrale est une véritable passoire »...
« Le plus difficile reste à venir : l’évacuation des cœurs des trois réacteurs, qui ont fondu juste après l’accident..
Tepco ne prévoit pas de s’y attaquer avant 2020 ou 2025 »

- Fukushima, une catastrophe illimitée dans le temps - Sud-Ouest 11.03.2015
http://www.sudouest.fr/2015/03/11/fukushima-quatre-ans-apres-une-catastrophe-illimitee-dans-le-temps-1854698-5010.php


- Fukushima, les décontamineurs de fond, Libération 09.03.2015
Arnaud Vaulerin envoyé spécial à Namie et Tomioka
http://www.liberation.fr/monde/2015/03/09/fukushimales-decontamineurs-de-fond_1217402

« Quatre ans après la catastrophe nucléaire, les villes proches de la centrale ont entamé de lourds travaux de décontamination, avec l’objectif de faire revenir les habitants. Mais le stockage des déchets pose problème et les délais s’allongent ».


- Fukushima, visions habitées, Libération 06.03.2015
http://www.liberation.fr/culture/2015/03/06/fukushimavisions-habitees_1215566

 Pour la série «Revenir sur nos pas», les photographes Carlos Ayesta et Guillaume Bression ont convaincu des résidents évacués après la catastrophe nucléaire japonaise de 2011 de redécouvrir leur ancien cadre de vie.

« Le système japonais est fait de telle manière qu’on a mis plus d’un an à comprendre comment obtenir des autorisations, comment trouver la bonne personne… Tout le monde se renvoyait la balle pour ne pas prendre la responsabilité de nous en donner. C’était infernal.» Il leur a fallu aussi obtenir des autorisations pour les personnes voyageant avec eux. «Dans les zones comme Futaba, les habitants ont le droit de revenir un certain nombre de fois par an seulement… Et il fallait donc leur demander de griller un ticket pour nous ! »

 

fuku-evac2011


Carte des zones d'évacuation, à la suite des décisions des 11 et 22 avril 2011
rappel : Accident nucléaire de Fukushima Daichi 2011
http://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_nucléaire_de_Fukushima

.

Posté par clioweb à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Maffesoli et le canular de l'Autolib


- Maffesoli et sa revue Sociétés visés par un canular
Sylvestre Huet, Sciences 2
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2015/03/un-canular-sociologique-d%C3%A9cortique-le-maffesolisme.html

Arnaud Saint-Martin (CNRS & UVSQ) et Manuel Quinon (doctorant U. Denis Diderot) ont soumis
au comité de lecture et obtenu la publication dans la revue Sociétés d'un article canular :
« Automobilités postmodernes : quand l'Autolib' fait sensation à Paris ».
JP Tremblay l'auteur supposé parle du passage d'une « modernité liquide » à la « postmodernité gazeuse ».
Le monde y est « phallogocentré », « glyschomorphe » et « diairétique-schizomorphe »,
on y parle de « reliance » et d' « architec/xture ».

Ils expliquent leur démarche dans «Le maffesolisme, une sociologie en roue libre»
http://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/1647/files/2015/03/Le-maffesolisme-une-sociologie-en-roue-libre-Carnet-Zilsel-7-mars-2015.pdf

Pour eux, cette soi-disant sociologie, celle du charlatan et de l'astrologue, jette un voile sur la réalité
et cherche à « masquer les mécanismes des dominations, des inégalités, des captations de richesses ».
(Maffesoli a dirigé une "thèse" de l'astrologue Elisabeth Teissier)


lire aussi dans Le Monde
http://www.lemonde.fr/education/article/2015/03/10/la-revue-societes-piegee-par-deux-sociologues_4590914_1473685.html
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2015/03/09/l-autolib-revelatrice-de-la-sociologie-postmoderne_4590078_1650684.html

Les réponses volent bas.
Pour Stéphane Hugon, ASM cherche un poste : « à 40 ans, il n'est pas maître de conférences » (il est au CNRS !)
Maffesoli se dit serein et se vante d'être invité partout.


- En 1996, le physicien Alan Sokal avait réussi à publier dans une revue de sociologie (Social Text) un article totalement bidon
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Sokal
http://en.wikipedia.org/wiki/Sokal_affair

BHL était tombé dans le panneau Botul :
http://www.botul.fr/
http://www.liberation.fr/livres/2010/02/09/bernard-henri-levy-atteint-de-botulisme_608805

- Une arnaque déjà citée, permise par le numérique à péage : http://www.cairn.info/revue-societes-2014-4.htm
La revue est vendue 35 euros chez de Boeck.
Chez Cairn, à la découpe (11 articles) elle rapporte 55 euros ...


Posté par clioweb à 09:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

1945 : Le Japon en guerre

 

tokyo-raids


« Dans la nuit du 9 au 10 mars 1945, 335 B-29, des avions au large rayon d’action, ont déversé plus de 1 700 tonnes de bombes sur le nord et l’est de la capitale japonaise. Le déluge de bombes explosives et d’engins incendiaires a réduit à néant plus de 40 kilomètres carrés (un tiers de la ville)
et tué 95 000 personnes ».
http://www.liberation.fr/monde/2015/03/09/la-nuit-ou-les-tokyoites-ont-ete-bouillis-et-cuits-a-mort_1217244


L'histoire a besoin de complexité.
Michael Lucken semble en avoir introduit bcp dans l'ouvrage Les Japonais et la guerre.
http://www.liberation.fr/livres/2013/06/26/tokyo-conflit-a-part_913962

résumé par Olivier Wieviorka, cela donne :
« Ferme quant aux objectifs, le pouvoir japonais a, pour parvenir à ses fins, plutôt misé sur la persuasion que sur la contrainte »
« la guerre fut davantage le produit des circonstances que le fruit d’une décision préméditée »


Pertes humaines :
La Chine a perdu de 3 à 4 millions de militaires, de 7 à 16 millions de civils, dans une guerre provoquée par le Japon dont les dirigeants militaires n’ont reculé devant aucune atrocité.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

Alors le Japon de 1937-1945 un pays victime ?
C’est ce que les nostalgiques du militarisme voudraient croire et faire croire.


- "Très suspectes photos d'Hiroshima..."
En 2008, Le Monde, à la suite de la Repubblica avait pris des photos du séisme de 1923 pour celles du bombardement de 1945, à partir d’une collection achetée par la Hoover Institution à Stanford
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/hiroshima.htm
Michael Lucken, publiait alors 1945 – Hiroshima : les images sources
http://etudesphotographiques.revues.org/2891

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,