02 janvier 2015

Consulter les dossiers des fusillés

 

Les dossiers des fusillés pour l'exemple pendant la Grande Guerre ont été scannés et mis en ligne sur le site Mémoire des hommes
Geneanet, 10.12.2014
http://www.geneanet.org/blog/index.php/post/2014/12/

La base des fusillés de 14-18

Consulter la base

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/fusilles_premiere_guerre/

 

caporaux-souain

Théophile Maupas a été fusillé le 17 mars 1915, avec trois autres caporaux (60e DI, 336e RI, 21e compagnie).
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/m005450e4a94dcf1

 

cga-odre

ordre d'exécution, 17 mars 1915, source : Mémoire des hommes




blanche


Blanche Maupas
s'est battue avec une détermination sans faille pour réhabiliter la mémoire des 4 caporaux de Souain.
En 1925, une tombe monument est édifiée dans le cimetière de Sartilly.
En 1934, avec le soutien de la Ligue des droits de l'homme et de la Libre Pensée, elle obtient gain de cause.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2009/11/11/15763814.html


 csjm1934


Le 3 mars 1934, la Cour spéciale de justice militaire
- annule la décision du conseil de guerre du 17 mars 1915
déclare Lechat (Lucien-Auguste), Girard (Louis Victor), Lefoulon (Louis Albert)
et Maupas (Théophile Albert) acquittés de l'accusation retenue contre eux
- écharge leur mémoire des condamnations prononcées
- ordonne l'affichage du présent arrêt... et son insertion au JO
- condamne à payer à chacune des requérantes la somme de UN FRANC

le président Magnin, conseiller à la Cour d'appel de Paris
le capitaine greffier Jumelet



« On se prend à réfléchir à la vitesse avec laquelle certains jugements de condamnation à la peine de mort ont pu être établis,quand on voit que dans le cas de Théophile Maupas son procès, en 1915, tient sur 23 pages, alors que le pourvoi en cassation de sa veuve, 19 ans plus tard, compte 1207 pages » écrit Frédéric (Généanet).
Il rappelle les films Les sentiers de la gloire et un long dimanche de fiançailles,
les téléfilms Blanche Maupas et Le pantalon (Lucien Bersot).



Deux dossiers des Archives de la Manche (didac'doc 42 et 43) traitent de l'histoire de Théophile Maupas, un de caporaux de Souain et du combat de Blanche en faveur de la réhabilitation de son mari et de ses compagnons.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/01/02/31571755.html


.
 

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Didac'doc 50 : Théophile Maupas

 

 

ad50-maupas

 

Deux dossiers des Archives de la Manche (didac'doc 42 et 43) traitent de l'histoire de Théophile Maupas, un des 4 caporaux de Souain fusillés le 17 mars 1915 et du combat de Blanche pour obtenir sa réhabilitation.

- Obsèques du caporal Maupas, « fusillé pour l'exemple » en 1915 (Sartilly, 9 août 1923) - AD50 didac'doc 42
http://archives.manche.fr/details-didacdoc.asp?card=11623053

Après 1918, Blanche Maupas déploie une énergie extraordinaire et bénéficie d’un large et puissant soutien.
Le 21 avril 1926, une seconde demande de révision est rejetée.
Théophile Maupas et les caporaux sont réhabilités par décision du 3 mars 1934.


- Inauguration du monument aux membres de l'enseignement public de la Manche tombés au champ d'honneur
(Saint-Lô, 23 décembre 1934) - AD50 didac'doc 43
http://archives.manche.fr/details-didacdoc.asp?card=11851459

Dans le département de la Manche, 414 instituteurs publics ont été mobilisés.
108 ont été tués.
Un projet de monument est rapidement envisagé. Mais en 1922, Léon Deries, l'IA et Léon Bérard, le ministre, refusent d'inscrire Théophile Maupas sur le monument des instituteurs. Ils s'appuient sur le rejet par la Cour de cassation de la demande de révision (26 mars 1922).

Le monument est financé (40 000 F) et réalisé, avec une liste de 108 noms.
Le sculpteur Gustave Jacobs représente un soldat en gisant, une jeune femme serrant contre elle ses deux enfants, garçon et fille.
L'administration laisse traîner l'inauguration.
Blanche Maupas, le Comité Maupas et la LDH échappent ainsi au pire.
Une fois connue la réhabilitation, Blanche exige que la liste nominale soit regravée et que le nom de son mari soit inscrit dans l'ordre alphabétique.
Le travail de réfection coûte 1891,50 francs. L'inauguration a lieu le 23 décembre 1934.

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,