24 octobre 2014

Public History in a Digital World

 

publichistory

 


Public History in a Digital World
The Revolution Reconsidered
IFPH-FIHP International Conference, Amsterdam 23-25 October 2014 – #IFPH2014
http://ifph.hypotheses.org/267

The IFPH-FIHP federation aims to:
- create an international network of public history programs, scholars, and practitioners
- facilitate the international exchange of information on teaching and research in and the practice of public history
- share recommended professional and academic best practices, including standards for evaluating public history scholarship
- foster participation of public historians and their organizations in international congresses and other meetings of scholars in the field
- encourage the formation of national committees of historians working in the field of public history
Le blog de ​​la Fédération internationale pour l'histoire publique (FIHP) donne un écho aux débats internationaux entre historiens publics et informe des activités de la IFPH-FIHP
http://ifph.hypotheses.org/

http://publichistorycommons.org/ncph-and-international-public-history/#more-6167

What is public history ?
http://ncph.org/cms/international-federation-for-public-history/

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 octobre 2014

GRCDI : La culture numérique

 

« La culture numérique : au-delà des discours, un objet d’enseignement ? »
Journée d’études du GRCDI, Rennes le 17.10.2014
http://culturedel.info/grcdi/?p=372
http://culturedel.info/grcdi/


De quelles compétences, de quels savoirs « numériques » auront besoin les futurs professionnels de la société en réseaux ?

La question de la/les « culture numérique » a été éclairée sous trois angles :
- La dimension épistémologique : quelle(s) définition(s), scientifiquement fondées, argumentées, peut-on donner de la culture numérique ? Que recouvre-t-elle vraiment ? Quels sont ses fondements épistémologiques ?
- Les enjeux de formation : quelles compétences ? quelle formation ?
- Les enjeux didactiques : la culture numérique est-elle porteuse de savoirs, de notions, de contenus enseignables spécifiques, et notamment distincts de ceux de l’informatique, des médias ou de l’information-documentation ?



Numérique ou Digital ? Eric Guichard :

eg-num-digital


.

guichard-reflexivite


Les supports de présentations utilisés sont disponibles en ligne.
Eric Guichard :
http://culturedel.info/grcdi/wp-content/uploads/2014/10/JE-GRCDI-Support_E.Guichard-culture-numerique.beam_.pdf
Hervé Le Crosnier :
http://culturedel.info/grcdi/wp-content/uploads/2014/10/JE-GRCDI_Support_H.LeCrosnier.pdf


rappel : le colloque Cultures numériques, Education aux médias et à l'information, Lyon 2013 :
http://emiconf-2013.ens-lyon.fr/


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 octobre 2014

Médias : la longue perche

 

longueperche

Une photo utilisée par Véronique Soulé dans le billet
Najat Vallaud-Belkacem, une reine de la com à l'Education (source : Philippe Wojazer, Reuters)
http://classes.blogs.liberation.fr/soule/2014/10/najat-vallaud-belkacem-une-reine-de-la-com-%C3%A0-leducation-.html

Cette photo est excellente pour illustrer les conditions de travail des journalistes politiques
et le poids des communicants sur la presse. Au temps de Chatel, certains quotidiens savaient détailler
le contenu d'une conférence de presse qui n'avait pas encore eu lieu 

Sur cette photo, voir la disposition des journalistes,
la variété des matériels utilisés (la longue perche, le micro tendu à bout de bras,
les caméras sur pied ou à l'épaule...). Une profession qui semble se féminiser lentement...
Il serait intéressant de voir les images qui résultent des angles de cette prise de vue groupée...

Pourquoi ce travail en meute qui existe aussi pour la promotion d'un film,
chaque chaîne de TV essayant de faire croire que son reporter a été le seul convié au show ?


.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 août 1914 : un jour en enfer

 

Le Luxembourg belge a particulièrement commémoré le centenaire de la "bataille des frontières" qui, les 22 et 23 août 1914, a causé la perte dans cette province voisine de la Lorraine de 14 500 soldats français, 6 000 soldats allemands et de 900 Belges. L'affrontement fut notamment meurtrier dans les villages d'Ethe, Bleid et Gomery où périrent 2 300 soldats français, 700 soldats allemands et 282 civils belges massacrés par l'envahisseur. La télévision locale TVlux a diffusé un magazine titré "Un jour en enfer" et un reportage rappelant ces événements :
http://www.tvlux.be/video/-un-jour-en-enfer-ep-3-ethe-gomery-latour_16631.html
http://www.tvlux.be:video:la-bataille-des-frontieres-en-luxembourg_17084 2.html


Deux associations, les Amis du patrimoine latournois et "Sur les pas de la mémoire", s'évertuent à conserver le souvenir de ces journées et des victimes grâce au musée de Latour et aux reconstitutions présentées à la date anniversaire alors qu'un parrainage des tombes a été mis en place :

http://www.tvlux.be/video/ethe-1914-sur-les-pas-de-la-memoire_17065.html
http://www.tvlux.be/video/ethe-sur-les-pas-de-la-memoire_11050.html
http://www.tvlux.be/video/ethe-parrainage-des-tombes_17083.html


Le 22 août 2014 et les jours suivants, d'importantes cérémonies eurent lieu sur le sol de la commune de Virton qui comprend les villages d'Ethe, Bleid, Gomery et Latour. Un hommage fut notamment rendu aux soldats de Normandie, du Maine et d'Île-de-France qui tombèrent en pays de Gaume comme le rapporte le journal télévisé spécial 14-18 de TVlux du 25 août 2014

http://www.tvlux.be/video/jt-special-14-18_17108.html

Vidéos : La Bataille des Frontières – Un jour en enfer (14-18)
http://www.tvlux.be/video/un-jour-en-enfer-ep-1-avant-la-bataille-des-frontieres_16541.html
source : JCR


rappel : Tués Virois du 22 août 1914 :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/08/20/30447654.html

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 octobre 2014

Arte : Histoire du capitalisme

 

- Trois mardis d'octobre, Arte diffuse une série d'Ilan Ziv sur l'histoire du capitalisme

1 Adam Smith : à l'origine du libre marché ? 55 mn, 14 oct, 20 h 50
2 La richesse des nations, nouvel évangile ? 14 oct 21 h 45
3 Ricardo et Malthus, vous avez dit liberté ? 21 oct  22 h 30
4 Et si Marx avait raison ? 21 oct 23 h 20
5 Keynes/Hayek, un combat truqué ? 28 oct 22 h 45
6 Karl Polanyi, le facteur humain, 28 oct 23 h 35

en pdf en français
https://ilanziv.files.wordpress.com/2014/09/capitalisme-12p.pdf
http://ilanziv.wordpress.com/2014/09/

http://info.arte.tv/fr/capitalisme
(à capturer avc Captvty)


- Le capitalisme disséqué sur Arte
http://www.mediapart.fr/journal/economie/141014/le-capitalisme-disseque-sur-arte

extrait :
« Trente ans plus tard, Friedrich Hayek ne regrettait rien, ne renonçait à rien. « Il a occulté tous les faits qui ne rentraient pas dans sa théorie », rappelle Robert Boyer, économiste de la régulation. Pourtant, c’est vers cet économiste, et son successeur Milton Friedman, que se tourneront les néo-libéraux pour régénérer le capitalisme ». 

« Trente ans après cette contre-révolution néo-libérale, malgré les crises, malgré la marchandisation toujours plus poussée du vivant, de la nature, de l’homme, ce capitalisme continue à prospérer, dans la plus totale opacité. « Ce que j’ai appris de ce documentaire, explique aujourd’hui son réalisateur, c’est que l’économie ne doit pas être abandonnée à une minorité. C’est trop dangereux, car elle détermine nos vies et peut détruire nos sociétés. Nous devons nous engager et le savoir est le meilleur moyen de résister. »

Challenges semble moins aimer la série...

..

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


LM : Les mots creux

 

Les mots creux
Bastien Bonnefous, Le Monde Opinions, 19.10.2014
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/10/19/les-mots-creux_4508643_3232.html

« Quand le travail devient un « coût », quand les cotisations sociales sont transformées en « charges », quand la question de la réforme de l’assurance-chômage « doit être reposée », la gauche parle comme la droite. Elle serait même devenue une « droite complexée », adepte de la « double pensée », concept emprunté à George Orwell par le philosophe Jean-Claude Michéa, selon lequel on réalise en pratique ce que l’on dénonce en théorie. « La gauche est incapable de parler avec ses propres mots », estime Juan Branco, chercheur à l’ENS, qui regrette que la gauche de gouvernement ait abandonné « tout discours lyrique au profit d’une parole technocratique, dénuée de tout sens tragique de l’Histoire ».

« A l’heure où le Front national engrange chaque jour des voix supplémentaires, la reconquête par les partis traditionnels, à commencer par le PS, d’une parole audible par l’ensemble de la cité est donc indispensable… »

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 octobre 2014

5e Salon de la pédagogie Freinet

 

5e Salon de la pédagogie Freinet

 
Mercredi 5 novembre 2014
A partir de 13 heures
 
Maison des métallos
94, rue Jean-Pierre Timbaud
Paris 11e


 
Salon organisé par l’ICEM – pédagogie Freinet
et l’IPEM, son groupe départemental parisien
Avec le partenariat de la Maison des métallos
http://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/35294

Programme

13 h : Accueil des participants


13 h 20 : Ouverture du Salon par la Maison des métallos et par l'IPEM

13 h 30 à 15 h : Table-Ronde sur le thème « Désirs de savoirs, désir d'enseigner » avec :
- Philippe Meirieu, auteur récemment de Le plaisir d'apprendre ;
- Serge Boimare, auteur de Ces enfants empêchés de penser et La peur d'enseigner ;
- Martine Boncourt, membre de l'ICEM, auteur de L'autorité à l'école, mode d'emploi.

Animation : Philippe Mourrat (directeur de la Maison des métallos)

15 h à 15 h 30 : Pause (visite des stands, échanges informels)


15 h 30 à 16 h 30 : Ateliers autour du thème « Désirs de savoirs, désir d'enseigner. Et si la pédagogie Freinet... »
- Atelier 1 : Découvrir la pédagogie Freinet
- Atelier 2 : Agir contre les empêchements à apprendre
- Atelier 3 : Se lancer en créations mathématiques et en textes libres
- Atelier 4 : Faire vivre les désirs individuels et collectifs dans la classe
- Atelier 5 : Travailler en pédagogie Freinet sur un an


16 h 30 à 17 h 30 : Échanges informels
(les animateurs d'ateliers auront un badge indiquant l'atelier de façon à ce que les visiteurs puissent les repérer et aller plus loin dans l'échange)

 
Contact : Emilie Lassau
elassau@gmail.com

Entrée libre en fonction des places disponibles

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 octobre 2014

Elisée Reclus, géographie et anarchie

 

reclus2

Elisée Reclus (1830-1905) en Suisse
http://fr.wikipedia.org/wiki/Elisée_Reclus

 

Élisée Reclus, théorie géographique et théorie anarchiste,
long article (66 000 signes) d'une conférence de Philippe Pelletier, 31.12.2012
Aggiornamento HG, 17.10.2014
http://aggiornamento.hypotheses.org/2373

extraits :
« De prime abord, Élisée Reclus (1830-1905) ne semble pas avoir écrit un traité de théorie géographique…
Mais plusieurs chapitres de ses ouvrages, notamment introductifs ou conclusifs, exposent des principes géographiques forts. C’est notamment le cas de sa préface de L’Homme et la Terre (1905) ou l’introduction à l’ouvrage d’un autre géographe anarchiste, La Civilisation et les grands fleuves historiques (1889) de Léon Metchnikoff (1838-1888). En outre, comme viennent de le montrer de récentes recherches, la Nouvelle Géographie Universelle (1876-1894) d’Élisée Reclus, loin de se résumer à une simple description du monde, livre aussi des éléments généraux à travers une analyse régionale »...

« ... Il existe un lien historique, idéologique et personnalisé entre ces trois idéologies (les religions monothéistes, le marxisme, le catastrophisme écologiste). Le catastrophisme est un excellent moyen pour culpabiliser les individus de façon très religieuse, pour les tétaniser et pour les détourner, face à l’ampleur de ce qui paraît incommensurable et insurmontable, inhumain. L’« heuristique de la peur » proposé par un Hans Jonas (1903-1993), celui-là même qui suggérait une « dictature bienveillante » pour régler les problèmes écologiques de la planète, n’est rien d’autre qu’une supercherie ».

« Or l’anarchisme place la liberté et la critique du pouvoir au cœur de sa philosophie, de son éthique et de sa pratique...
L’analyse géographique permet de démasquer cette fiction en décrivant la réalité spatiale des exploitations (division socio-spatiale du travail), des dominations (division en États-nations et en empires), des oppressions (lieux de pouvoir coercitif, marginalisation des minorités, ghettos) et des aliénations (lieux de culte, lieux de la société marchande spectaculaire, lieux du sexisme). Une perspective anarchiste en géographie analyse, et dénonce, les formes spatiales du pouvoir, que celles-ci soient particulièrement coercitives ou visibles, ou moins fortes ».

« La géographie actuelle, outre qu’elle se complaît bien souvent dans un outillage informatique et quantitatif, garde cependant une lecture verticale de ces espaces…

... Une perspective anarchiste de la géographie peut libérer celle-ci de ce carcan verticaliste et lui substituer une lecture horizontale du monde, démontant les systèmes hiérarchiques du pouvoir et valorisant les tentatives horizontales d’émancipation humaine dans l’espace. Elle refuse une vision statique et fétichiste de la nature. Elle s’interroge sur les limites supposées de la biosphère et de la terre, mais aussi sur le retour du malthusianisme en science comme en politique.  Elle n’est pas l’esclave de la technologie, mais elle ne tombe pas non plus dans une critique aveugle ou tronquée de celle-ci. Elle se met au service non des dominants, en leur fournissant des outils d’analyse et de contrôle, des discours et des lectures du monde, mais au service de la société, du peuple, non pas de l’extérieur ou d’en haut, mais en son sein, en franchissant et en dépassant la barrière académique ».


pelletier

Philippe Pelletier, Paris, mars 2012
http://corotzilla.eklablog.com/salon-du-livre-jour-1-a44820332

geo-anar-pp

http://editions-libertaires.org/?p=519

.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 octobre 2014

Des profs plus jeunes et très connectés

 

En 2014, des profs plus jeunes et très connectés
http://www.lemonde.fr/education/article/2014/10/16/en-2014-des-profs-plus-jeunes-et-tres-connectes_4506964_1473685.html

L’enquête quantitative réalisée en mars-avril 2014 pour la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN), auprès d’un échantillon représentatif de 1 409 enseignants de la maternelle au lycée

- Rajeunissement et féminisation
- des convictions et des valeurs fortes, une population toujours été plus ouverte que la moyenne des Français à l’altérité et aux droits de l’homme
- moins syndiqué, mais épouse des causes plurielles


Les enseignants apprennent encore bien peu à enseigner
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/10/09/les-enseignants-apprennent-encore-bien-peu-a-enseigner_4503144_3224.html

Un rapport d’inspection dresse un bilan sévère de la première année d’activité des ESPE (écoles supérieures du professorat de l’éducation) qui ont réintroduit une formation initiale mise à mal par Chatel.
http://www.education.gouv.fr/pid267/les-rapports-igen.html
http://observatoire-fde.fsu.fr/Rapport-de-l-Inspection-Generale.html

Posté par clioweb à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 octobre 2014

Radio filmée et TV parlante

 

dans le 7-9 du mardi 14 octobre, François Rollin conteste la pratique de la radio filmée.
http://www.franceinter.fr/emission-le-billet-de-francois-rollin-la-radio-cest-la-radio


Pour la forme :
« Quand je me montre à la TV, celle-ci met gracieusement à ma disposition une maquilleuse et un coiffeur, elle travaille le cadre, la lumière et le montage. A la radio, rien de tout cela, juste une caméra fixe, une lumière crue et lugubre…« en sorte que j'apparais tout vilain tout moche comme au naturel ».

Pour le fond :
« Ou bien on considère que la radio n'est qu'une préfiguration inaboutie de la TV, un balbutiement de la boite à images, auquel cas on a bien raison de rajouter l'image au son aussitôt qu'on en a la capacité technique.
ou bien on considère comme moi que la radio est un média à part entière et on lui laisse vivre son identité de radio. On ne la dénature pas avec des images inopportunes... »

« C'est tellement formidable la radio, cela laisse tellement de place à l'imagination...»
« La radio est un outil merveilleux, ne le pervertissons pas, n'en faisons pas une sous-TV ».

« On me dit, relisez votre contrat, vous avez dû signer. Je n'ai pas pris le temps de le lire : pour un petit bonhomme comme moi, le contrat n'est pas négociable ».
« ... Je vais faire un truc qui va faire rigoler ceux qui regarderont le podcast filmé mais auquel les auditeurs normaux ne comprendront rien »

un billet de Télérama sur ce sujet :
http://www.telerama.fr/radio/radio-filmee-francois-rollin-met-les-pieds-dans-le-plat-sur-france-inter,118029.php

Dans le brouillage des cartes actuel, chaque média oublie parfois sa spécificité.
Un moment, à la TV, un psychanalyste a aussi fait manger des gens dans le noir !
La TV qui ressemble souvent à de la radio fimée (cf. C'est dans l'air) ne sait pas exister sans mouvement, de la caméra (cf. Averty) ou de l'invité. Elle fait se déplacer sans raison des scientifiques dont l'intérêt est le raisonnement, pas la marche à pied.

En face, la radio essaie de ressembler à une TV sans les images : elle veut commenter de la peinture sans pouvoir la montrer, évoquer une exposition visuelle... Pourquoi ne se concentre-t-elle pas sur la parole ? Ausi bien pour le plaisir d'écouter une heure de témoignage ? Ou pour entendre un débat sur un des sujets qui font l'histoire ou l'actualité ? Ne serait-ce pas parce que des hommes de TV viennent exploiter leur notoriété ou compléter leur service sur des radios commerciales ?


20.10.2014 : Non, la radio ce n’est pas l’absence d’image
point de vue de Christophe Payet, éditeur vidéo sur le 7/9.
http://lebruitetlimage.fr/video-save-the-radio-star-non-la-radio-ce-nest-pas-labsence-dimage/

02.10.2014 : Ils jouent la comédie sur les ondes : belle collection de timbres, Télérama 02.10.2014
Pas facile d'incarner un rôle derrière un micro ! A l'exemple des comédiens de Rien ne s'oppose à la nuit, ils sont plus de deux mille à donner vie aux fictions de Radio France.
http://www.telerama.fr/radio/ils-jouent-la-comedie-sur-les-ondes-belle-collection-de-timbres,117209.php


.

 

Posté par clioweb à 15:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,