- Gaza avant après - Le Monde 01.08.2014
http://tinyurl.com/qzllrj6

- Gaza myths and facts: what American Jewish leaders won’t tell you
Peter Beinart, Ha’aretz 30.07.2014
« In the ten years since Jewish settlers left,
Israeli policy toward Gaza has been as militarily resourceful as it has been politically blind »
http://seenthis.net/messages/281579


- Mona Chollet, Recettes faciles pour une guerre civile - Périphéries, 28.07.2014
Le « chant d’amour pour Israël » de François Hollande, et ses conséquences
http://www.peripheries.net/article337.html

extrait :
« Comme beaucoup de gens autour de moi, je suis déprimée, sur les nerfs. Incapable de me laisser aller à l’insouciance de l’été, je passe mon temps à suivre les informations ; par moment j’ai l’impression de devenir folle. Il faut supporter non seulement le spectacle de ce qui est infligé aux Palestiniens, mais aussi les discours qui disent plus ou moins sournoisement que ces gens l’ont bien cherché, et qui tentent de diaboliser ceux qui les défendent.

Il faut supporter les insinuations insultantes des perroquets de la propagande israélienne qui demandent pourquoi la guerre en Syrie ne suscite pas la même indignation alors qu’elle fait bien plus de morts - sous-entendu, bien sûr : « vous êtes obsédés par les juifs, regardez donc un peu ailleurs, ce sont tout de même ces sauvages d’Arabes qui tuent le plus d’Arabes ». Comme si la place prise par un conflit dépendait uniquement du nombre de ses victimes (si c’est le cas, alors oublions la Syrie : ne parlons que du Congo !), et pas aussi de ses dimensions symboliques : une guerre coloniale, intimement liée à l’histoire de l’Europe, revêt pour des Européens une autre portée qu’une guerre civile, surtout dans un pays qui compte d’importantes communautés juive et arabe.
Par ailleurs, on ne vit pas dans un pays où dirigeants politiques, intellectuels et éditorialistes nous expliquent à longueur de journée qu’Assad est notre ami, qu’il défend la civilisation et qu’il mérite notre soutien énamouré.

Que les zélés télégraphistes de Tel-Aviv cessent de colporter les mensonges les plus impudents, d’étaler leur racisme à toutes les tribunes, et on pourra peut-être consacrer une plus grande part de notre attention à la Syrie, au lieu de devoir sans cesse contrer leurs discours révoltants ».

« Ne pas importer le conflit du Proche-Orient »
signifie en réalité
« Ne pas défendre les droits des Palestiniens »
(continuer de laisser bafouer et piétiner ces droits humains ?)


Lire également Mona Chollet, Construire l’ennemi, Périphéries, 01.01.2009
http://www.peripheries.net/article321.html

« Périphéries sonde le présent par la bande ».
Il a été créé en 1997 par Mona Chollet et Thomas Lemahieu
http://www.peripheries.net/rubrique9.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mona_Chollet
http://www.humaginaire.net/

 chollet
source : La Découverte

.