Education: un rapport interne dresse un sombre autoportrait
Le rapport (Médiapart, Aggior) : https://groups.google.com/forum/#!topic/aggiornamento-histgeo/Y9XSfAG4VDM
La vision de L'Express :
http://www.lexpress.fr/education/education-le-dossier-confidentiel-laisse-a-benoit-hamon_1534942.html


L’informatique à l’École (neos)
extraits :
- Revaloriser la place de l’informatique au collège.
Trois options sont sur la table :
- Faire de l’informatique une discipline à part entière, « et non plus seulement un enseignement ».
- Intégrer l’enseignement de l'informatique à une ou plusieurs disciplines existantes (en l’occurrence mathématiques, technologies, SVT ou physique-chimie).
- Ériger l’informatique en discipline à part entière, mais sous forme de cours optionnel. Il serait ici question d’en faire un « enseignement complémentaire », à l'image du latin par exemple.

- Proposer l'ISN aux lycéens des séries ES et L
[...]Le rapport explique au ministre qu’il serait facilement envisageable de permettre aux élèves de séries ES et L de se joindre aux enseignements suivis par leurs camarades de S (le cours dure deux heures par semaine). Il s’agirait pour eux d’un enseignement facultatif, et non un enseignement de spécialité - contrairement aux lycéens de série scientifique. [...]

- Quelle formation pour les enseignants ? « La généralisation de l’enseignement de l’informatique suppose un effort de formation important pour les enseignants » prévient la Dgesco. Deux solutions ici sont mises en avant :
- La création d'une certification complémentaire à destination des enseignants, à l’image de celles qui existent pour le français langue seconde ou les arts par exemple.
- L'instauration d'options « enseignements de l’informatique » dans les épreuves du CAPES et du CAPET de maths, sciences et technologie.

Le rapport complet en mode image (voir page 147 pour l'informatique)
http://www.scribd.com/document_downloads/231996210?extension=pdf&from=embed&source=embed

.