10 juin 2014

Gauchet : le besoin de profs

 

« Internet oblige le prof à remettre de l’ordre dans du désordre »
entretien de V. Soulé avec Marcel Gauchet, Libération week-end 06.06.2014
http://www.liberation.fr/societe/2014/06/06/internet-oblige-le-prof-a-remettre-de-l-ordre-dans-du-desordre_1035384

Selon MG, les cours en ligne ne signent pas la mort de l’enseignant. A rebours d'un discours fréquent, il considère que la société aura plus que jamais besoin de médiation, d'école et de professeurs.


« Contrairement à ce que l’on dit souvent, l’école est une institution qui a un facteur de changement en son sein : les élèves. Le mythe de l’école à l’abri de la société, fonctionnant comme un temple ou une caserne, est une pure fiction. Cela n’a jamais été. Les enseignants, qui ne sont pas des brutes insensibles, s’adaptent aux élèves et aux influences de la société qu’ils incarnent ».

« Pour les bons enseignants, le numérique m’apparaît comme un excellent moyen de stimuler l’esprit de curiosité et d’opposition »

« L’école ne fait plus rêver, elle a perdu la magie qu’elle avait dans une société constituée largement d’illettrés. Mais elle possède une utilité supplémentaire : dans ce bain d’informations gigantesque, elle est le lieu où l’on peut trouver le code, où toutes les questions peuvent être posées et l’on vous donne le cadre pour organiser tout cela.
Elle assume une fonction unique dans la société ».


L’entretien conviendra aussi bien aux tenants de la modernité qu’aux chantres de la tradition.
Il y aurait beaucoup à dire sur la vision de l’école : « l'institution de confiance qui fournit des réponses à des questions... » (mais qui préfère « les questions préprogrammées »).


Gauchet poursuit visiblement la promotion d'un ouvrage à 3 voix (avec Marie-Claude Blais et Dominique Ottavi)
http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-transmettre-apprendre-et-maintenant-2014-02-20
http://www.marcelgauchet.fr/blog/

Skhole a publié une recension et organisé une table ronde
http://skhole.fr/recension-de-transmettre-apprendre-blais-gauchet-ottavi
« la crise actuelle de l’institution scolaire s’expliquerait par le fait que si l’univers de la transmission est « mort et bien mort », l’univers de l’apprendre qui lui a succédé, malgré ses intentions et son triomphe, n’est pas parvenu jusqu’ici à fonder une nouvelle école motivante, efficace et juste »...
« Apprendre, c’est devoir entrer dans un système de significations cohérent qu’il faudrait idéalement pouvoir s’approprier d’un coup – parce qu’il est cohérent, précisément, et que c’est sa dimension d’ensemble qui lui procure sa portée. Ainsi toute entrée de ce genre se solde-t-elle chez les impétrants par le sentiment (de découragement) » ...
« Il est besoin de passeurs qui font le pont avec cette autre rive qui semble inaccessible. Il faut pouvoir compter sur des complices qui vous apportent à la fois la sécurité due à leur contrôle du point d’arrivée et la compréhension du chemin à parcourir. »

En 2012, MG avait fait une conférence pour la St Barthélémy
http://www.marcelgauchet.fr/blog/?p=1910

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Oradour, 10 juin 1944

 

A Oradour, 20 km au Nord-Ouest de Limoges,
le 10 juin 1944, une unité de 150 SS a massacré 642 civils.
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/oradour.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/oradour


Rainer Diekmann parle de son père, le bourreau d'Oradour tué en Normandie le 29 juin 1944
et enterré au cimetière de La Cambe. Match, 09.06.2014
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Rainer-Diekmann-Mon-pere-etait-le-bourreau-d-Oradour-568652


Sarah  Farmer   Oradour, 10 juin 1944 - Arrêt sur mémoire Perrin 2004
L’Histoire croise les mémoires pour le meilleur
http://www.parutions.com/pages/1-4-423-4727.html

« L'innocence outragée ». Libération 10.06.2004
http://www.liberation.fr/culture/2004/06/10/l-innocence-outragee_482496

Oradour-sur-Glane, village martyr de la barbarie nazie, Libération 04.09.2013
http://www.liberation.fr/societe/2013/09/04/oradour-sur-glane-village-martyr-de-la-barbarie-nazie_929293

Parle-moi d'Oradour - Oradour-sur-Glane, un voyage en mémoire, Libération 10.06.2004
Une exposition de photographies revisite le village de Haute-Vienne où 642 habitants furent massacrés, le 10 juin 1944, et invite à la réflexion. http://www.liberation.fr/culture/2004/06/10/oradour-sur-glane-un-voyage-en-memoire_482495

08.2007 : Mort en liberté du nazi Heinz Barth, l'«assassin d'Oradour-sur-Glane» - Libération
http://www.liberation.fr/actualite/societe/272238.FR.php

.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,