31 janvier 2014

H-F : la parité nous met-elle à égalité ?

 

L’année 2013 vue par la philosophie (1/5) : Hommes/ femmes: la parité nous met-elle à égalité
Un débat de France-Culture avec Geneviève Fraisse, Blandine Kriegel, Hyacinthe Ravet 27.01.2014
A podcaster et écouter en différé
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance
. http://rf.proxycast.org/852410510937690112/10467-27.01.2014-ITEMA_20580394-0.mp3
 

La loi sur l’Égalité femmes et hommes en cours de débat est à la fois un pot-pourri et une synthèse. Elle met ensemble des éléments disparates, en relation avec l’évolution de notre société (cf la suppression de la détresse dans l’IVG)
http://femmes.gouv.fr/le-projet-de-loi-pour-legalite-femmes-hommes-a-lassemblee-nationale/
infographie : http://www.najat-vallaud-belkacem.com/2014/01/28/infographie

Le Figaro est contre : Égalité hommes-femmes : les excès d'une loi fourre-tout - 28.01.2014
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/28/01016-20140128ARTFIG00561-parite-les-exces-d-une-loi-fourre-tout.php


La parité, ce n’est pas un principe politique, mais un outil pour aider à percevoir les inégalités et à fabriquer de l’égalité. La parité a été rejetée en 1982. Le Conseil Constitutionnel craignait une dérive vers le particulier, vers le communautarisme. Les femmes ne constituent pas un groupe.

La parité a plutôt réussi sur le terrain politique, grâce à la très forte mobilisation des femmes, même s’il existe encore un écart entre le vote et l’élection, et des ratés dans les nominations.

Est-il possible d’étendre la parité au monde du travail et à la sphère privée ? Faut-il attendre l'évolution des mentalités, ou intervenir de manière volontariste ? Pour Blandine Kriegel, il ne faut pas légiférer : le monde de l’entreprise obéit à d’autres logiques que celles de la démocratie (à creuser :-)). Le changement vient plutôt de la négociation collective et des luttes sociales (mais Sarko des mesures ont été prises en faveur des femmes dans la fonction publique).
Selon elle, la vie privée doit aussi rester en dehors d'une loi sur l'égalité.

HR décrit la situation du monde de la musique. Les femmes sont très présentes dans les orchestres, les mœurs ont changé depuis une génération. Mais dans les (28) grands ensembles nationaux, il n’y a aucune femme chef d’orchestre (Susanna Mälkki dirigeait l’Ensemble Intercontemporain (2006-2012), Matthias Pintscher lui a succédé depuis septembre 2013). Pour elle, il faut mettre en avant toutes les actions (même modestes) pour faire reculer le machisme ordinaire
(cf vocabulaire des musiciens, le service après-vente supposé de la maternité)


« Manifeste des dix pour la parité » ( L’Express du 6 juin 1996)
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-manifeste-des-dix_492498.html
Histoire et enjeux de la loi sur la parité
http://www.revue-projet.com/articles/2005-4-histoire-et-enjeux-de-la-loi-sur-la-parite/
.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 janvier 2014

Le Loiret dans la Grande Guerre

 

loiret-14



Le Loiret dans la Grande Guerre

Exposition en 19 panneaux conçue par le service éducatif des Archives du Loiret (AD 45)
Textes : Sylvain Négrier et Françoise Lemarié - Photos : Franck Meunier et Luc Voland.

« Cette exposition met en contexte la Première Guerre mondiale et en propose une approche locale. Les documents, issus des collections des Archives départementales, présentent tous un lien avec le Loiret et permettent d’appréhender aussi bien la situation d’un département de l’arrière que l’expérience des combattants ou le poids du deuil et le besoin mémoriel qui se sont manifestés après-guerre. »

- Les panneaux de l'exposition [PDF - 51 Mo]
http://www.archives-loiret.com/medias/fichier/panneaux-expo-grande-guerre_1391004900005-pdf
- Le livret pédagogique est en cours de réalisation


Liste des panneaux de l'exposition :

Première partie : D'une guerre à l'autre
1 : L'avant-guerre
2 : L'entrée en guerre

Deuxième partie : Un département de l'arrière
3 : L'effort de guerre
4 : Les difficultés quotidiennes
5 : La solidarité nationale et internationale
6 : Les femmes dans la guerre
7 : Une société sous contrôle

Troisième partie : L'expérience des combattants
8 : Les relations front-arrière
9 : Soldats témoins de la guerre
10 : Les innovations sur les champs de bataille
11 : La prise en charge des blessés
12 : L'héroïsation des soldats
13 : Les refus de guerre
14 : La victoire et la démobilisation

Quatrième partie : Deuil et mémoire
15 : Les familles et le deuil
16 : Les souvenirs de la guerre
17 : Les monuments aux morts
18 : La mémoire de la guerre


loiret-retour


.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 janvier 2014

French Revolution Digital Archive

 

The French Revolution Digital Archive (FRDA) is a multi-year collaboration of the Stanford University Libraries and the Bibliothèque nationale de France (BnF) to produce a digital version of the key research sources of the French Revolution and make them available (source FB, Binetou Sylla, GM, SM)
http://frda.stanford.edu/fr/

Les ANRF (Archives numériques de la Révolution Française) sont « le reflet de l’événement tortueux et complexe qu’a été la Révolution française » (sic).
Les ANRF réunissent deux sources : les Archives parlementaires et les 14 000 Images sélectionnées en 1989 à l'occasion du bicentenaire. Les AP étaient accessibles en microfilm et les Images sur vidéodisque.

En 2013, le contenu a été repris par la BNF et par Stanford et mis en ligne (projet ANRF).
La BNF a numérisé en haute définition, à partir des originaux, près de la moitié des images du vidéodisque.
La recherche est possible par mots ou par index, par année de sources-clé textuelles et visuelles
(2 collections citées, Michel Hennin, Carl de Vinck)

Sur les archives parlementaires (82 vol entre 1862(sic) et 1914, plus le travail de l'IHRF après 1962) :
http://frda.stanford.edu/fr/about
Les archives parlementaires (1ere série, 1787-1799)
http://ihrf.univ-paris1.fr/spip.php?article93
Lors de la journée Georges Lefebvre au travail. Le travail de Georges Lefebvre
Jean-Clément Martin avait vivement réagi à l'utilisation par Timothy Tackett et Nicolas Déplanche d'une version numérisée par Google des Archives Parlementaires. http://lrf.revues.org/146 - http://lrf.revues.org/171

Denis Bruckmann, Le vidéodisque Images de la Révolution française
http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1990-02-0122-006

Banques d’images sur la Révolution
http://ihrf.univ-paris1.fr/spip.php?article482
Voir également Imaging the French Revolution le projet du CHNM en 2003 (Images, Essays, Discussions)
https://chnm.gmu.edu/revolution/imaging/home.html

thuillerie

source : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6948732t


[ Pour l'affichage des images, Wikimedia Commons semble savoir mieux faire
que les informaticiens de Stanford et de la BNF réunis :
un classement par catégorie, une présentation en planche contact, la lecture rapide est grandement facilitée.


voir les exemples de la Fête de la Fédération (14 juillet 1790) et de la prise des Tuileries (10 août 1792)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/01/29/29148248.html

12.02.2014 : Une FAQ est en cours de mise en ligne : http://clioweb.free.fr/dossiers/revo/frda-faq.jpg

.
..

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

French Revolution Digital Archive - 2

 

thuillerie

source :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6948732t


[
12.02.2014 : Une FAQ est en cours de mise en ligne
..... sous l'image, un bouton donne le choix de la définition.

.....r L'affichage en planche est possible (cf l'icône grille en haut à droite
....... Le tableau permet de choisir une date (sans précision, l'image est datée de janvier
....... En ces de recherche sur un sujet, les descripteurs sont ceux utilisés par la BnF ]
http://clioweb.free.fr/dossiers/revo/frda-faq.jpg


Pour l'affichage des images,
Wikimedia Commons semble savoir mieux faire que les informaticiens de Stanford et de la BNF réunis : un classement par catégorie, une présentation en planche contact, la lecture rapide est grandement facilitée.

Parmi les scènes historiques, le site BNF - Stanford  indique 37 images concernant la journée du 10 août 1792,
mais l'affichage est loin d'être instantané - http://tinyurl.com/l85opz7

Une recherche sur la date 10 août 1792 propose
https://stacks.stanford.edu/image/tz913cd1040/T0000001_thumb.jpg
Il s'agit d'une imagette est de qualité médiocre.

Utiliser le texte du titre  "Journée du 10 aoust 1792 Thuillerie" ou simplement "Thuillerie 1792" dans Google images.
On accède alors au fichier Gallica de meilleure qualité : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6948732t
Journée du 10 aoûst 1792 au Château des Thuillerie : [estampe] / dessiné par Texier ; gravé par Jourdan
et au tableau de Jean Duplessis-Bertaux.

tuileries92


Il est aussi possible de bricoler manuellement l'adresse de Stanford
pour accéder à
un fichier de 8 Mo d'excellente qualité.
https://stacks.stanford.edu/image/tz913cd1040/T0000001.jpg


Pour le tableau de Jean Duplessis-Bertaux, la base Joconde brille davantage par la notice détaillée que par la qualité graphique. [scène historique (prise de place, Paris : palais, lance, cadavre, cheval, canon, drapeau, tambour, blessé)]
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/joconde_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=000PE009579


Toujours pour le 10 août, dans Wikimedia Commons
(3 reproductions du même tableau, avec erreur sur le prénom) :
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:10th_of_August_1792
ou encore un choix de caricatures sur la Révolution :
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Caricatures_on_the_French_Revolution


Pour la Fête de la Fédération (14 juillet 1790), consulter aussi Wikimedia Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Fête_de_la_Fédération

ou interroger Google images sur  "Fête de la Fédération française"


lyon-1790           lyon-1790b

La vue du camp fédératif de Lyon (30 mai 1790) semble plus difficile à suivre sur le web
(pas d'image au bout du lien vers Gallica)

http://frda.stanford.edu/en/catalog/fj523rn4826

..

Posté par clioweb à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

28 janvier 2014

La Chronique internet 425

 

La Chronique internet 425, à paraître dans le prochain Historiens & Géographes, est disponible en ligne.
http://aphgcaen.free.fr/chronique/425/aphg425.pdf


Au sommaire :
- L’enseignement scolaire de l’histoire dans la France des XIXe et XXe siècles. Fondements -
Un séminaire de Sciences Po (2011-2013), un dossier de la revue en ligne Histoire@politique
- La culture du passé - Le Débat 177
(pour l'histoire et le numérique, lire plutôt sur le web les analyses de Pierre Mounier, Frédéric Clavert, ou les travaux des historiens américains du CHNM - http://chnm.gmu.edu/‎ )

- Thomas Reyser
- Géoclip, les cartes du chômage
- Nelson Mandela, a long struggle for Freedom

- 14-18 , Les hommes d’Aubusson, Comprendre le monument, Les monuments aux morts
- 1939-1945 : Tueries de masse à l’Est - « Westerbork, le double jeu du cinéma » (La voie des images)

- La Durance : 123, Cartes, croquis et schémas - 125, République, républiques.
- L’écriture collaborative (Google docs, Caen)
- Didier Méhu, L’historien médiéviste face à la demande sociale.
- Géohistoire du « néolibéralisme ».

- La mixité à l’école

Cette Chronique illustre la possibilité d'un travail, individuel et collectif, dans la durée :
http://clioweb.free.fr/chronique.htm

Un très grand merci à tous ceux qui m'aident à assurer cette veille documentaire, dont le blog Clioweb est un support et à tous ceux qui font connaître cette Chronique autour d'eux.

.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Le médiéviste et l'internet 2/2

 

« Un médiéviste est bien armé pour comprendre Internet »
Patrick Boucheron a commenté ce titre de Libération dans l'émission Place de la Toile du 18.01.2014


L'émission a évoqué les dérives de l'évaluation par le chiffre et la bibliométrie (nombres d'articles publiés dans des revues à comité éditorial..). Mais elle a gardé le silence sur les MOOC.

Elle a oublié de citer le portail Ménestrel, une réussite dans la durée
(Médiévistes sur le Net : Sources, Travaux et Références en Ligne)
http://www.menestrel.fr/

Sur le fond, à l'université comme dans le secondaire, l'ordinateur sert davantage la gestion et la bureaucratie que la recherche. Les sites des UFR comportent des annuaires, des titres de cours, des horaires. Sauf erreur, il n'existe à ce jour aucun portail référençant les contenus universitaires disponibles en ligne.
Pour accéder à un contenu en ligne, en dehors de la contestation de Pécresse et de la la loi LRU au printemps 2009, il faut aller sur les sites de Labos ou sur les sites personnels des universitaires (le ~ des enseignants américains). Les colloques sont parfois filmés (cf les RDV de Blois, La Forge numérique à Caen).

Un détail : aux USA, pays fédéral, les universités ont fait le choix d'adresses normalisées.
taper "medieval history +site:.edu" dans un moteur : http://tinyurl.com/ohsjw2z
En France, pays réputé centralisateur, il existe autant de type d'adresses que d'UFR (u-bourgogne.fr, univ-lyon2, unicaen...). Et les CV actualisés sont à chercher sur le site privé academia.edu, pas sur un portail public.


Il faudrait distinguer entre recherche, vulgarisation, enseignement, entre traitement des données et communication.
Côté recherche, l'ordinateur a aussi servi à réunir des chercheurs (cf History and Computing), bien avant l'essor de l'Internet et des listes de diffusion spécialisées.

Sur l'attitude des universitaires à l'égard de Wikipedia, il faut lire ou relire l'excellente analyse du regretté Roy Rosenzweig (Can history be Open-Source ?) http://clioweb.free.fr/wiki/wikipedia.html


Le numérique met à mal deux repères majeurs :
- Le séminaire (à effectif restreint),
- Les revues à comité éditorial.

Au temps de la massification, le séminaire est moins fréquent et moins défendable que les amphis de 900 places (remplacés parfois par la vidéoconférence, le dvd ou la webTV).
Les revues de référence sont passées sous le contrôle de quelques marchands qui savent tirer profit des abonnements (chers) payés par les BU (Cairn-Info n'hésite pas à vendre à la découpe tous les articles, - même des anciens -  à 5 euros l'unité !)
Cependant, il existe des structures qui innovent : c'est le cas d'OpenEdition (http://www.openedition.org/ )qui propose en ce moment plus de 400 revues en ligne et qui permet aux doctorants de tenir un carnet de recherche (plus de 800, dont 100 en histoire).
cf. un exemple : http://questes.hypotheses.org/

Il reste une question sensible, posée lors du colloque #DHIHA5 : les historiens qui font le choix de travailler en exploitant les spécificités de l'outil numérique peuvent-ils espérer occuper un jour un poste stable et durable à l'université ? http://clioweb.canalblog.com/tag/dhiha5

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 janvier 2014

JF Kahn, L'horreur médiatique



Jean-François Kahn, L'horreur médiatique, Plon 2014
(après L'horreur économique, Viviane Forrester, 1996)


Marianne
publie un entretien avec l'auteur :
extraits :
Il part d'un exemple récent : tous les médias ont répété à l'envi la formule sur « Le tournant social-démocrate ». Personne n'a questionné le choix de la formule. Pourquoi un tel conformisme ?

« F. Hollande a été porte-parole du courant Delors, c'est à dire l'aile la plus modérément réformiste du PS. Pour ces social-démocrates, il n'est pas question de remettre en cause l'ordre capitaliste, juste d'utiliser la fiscalité pour tenter d'en corriger les dérives » .

Le tournant, il n'est ni social-démocrate, ni social-libéral (le président a fait silence sur la question sociale, aucun journaliste ne l'a remarqué) mais bien plutôt dans la conversion au (néo?)-libéralisme et à la logique de l'offre (cf Reagan).
Le coût du travail, cause de tous les maux ?
Cela devrait se discuter
La relance par l'offre, seule solution possible ?
Cela devrait se discuter
La réduction des dépenses publiques ?
Cela devrait faire débat.

« Regardons les choses en face : toutes les positions que F. Hollande a adoptées depuis quelques mois sont celles que la quasi-totalité des médias exigaient qu'il adoptât. Jamais on ne s'est autant plié aux exigences des médias... Ces médias vont-ils soutenir la prise de risque qu'ils appelaient de leurs voeux ? Bien sûr que non. Ils sont prêts à fusiller son promoteur au premier court-circuit ».

Faute de débat sur les enjeux réels, les médias remplacent le débat normal sur les idées par la succession des affaires et par « les hystérisations successives »  (Léonarda, Dieudonné, Gayet...) autour de petites phrases répétées en boucle. De plus, dans la logique de la peopolisation, la lumière est mise sur celui qui mène l'interview, pas sur celui qui est interrogé (en 1899, la vedette n'aurait pas été Zola, mais l'interviewer).

L'urgence, c'est de revenir au pluralisme dans les médias,
et s'intéresser enfin à ce qui fait le quotidien des habitants de ce pays.


Présentation de l'ouvrage sur le site de l'éditeur :
Impartiale la presse française ? Jean-François Kahn n'en est pas si sûr et nous le dit.
« Vous les médias ! » : derrière cette apostrophe, qui revient à identifi er tous les professionnels de l'information à une « caste » coupée de la réalité des gens, c'est le procès du système médiatique tout entier que l'opinion publique instruit. De façon de plus en plus implacable.
Injuste ? Peut-être. Mais encore convient-il de comprendre les raisons de ce dramatique divorce.
Le pire peut, en effet, en surgir.
D'ou ce livre. Terrible. Révélateur d'un univers qui devient de plus en plus fou. Uniformément fou. Un livre qui risque donc de déclencher des fureurs. Mais qui se veut une interpellation salvatrice.
Il se termine d'ailleurs par ces mots : « Une nouvelle génération devra assumer cette mission : contre l'horreur médiatique, rétablir l'honneur médiatique. Elle y parviendra. »
http://www.plon.fr/ouvrage/l-horreur-mediatique/9782259220521


kahn-horreur


.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 janvier 2014

Le mythe de Serendip

 

- Le mythe de Serendip - Libération livres, 22.01.2014

Sylvie Catellin, Sérendipité, Du conte au concept, Du roi de Serendip aux mille marquis
compte rendu par Robert Maggiori
http://www.liberation.fr/livres/2014/01/22/le-mythe-de-serendip_974774

« En 1754 l’écrivain anglais Horace Walpole, dans une lettre à un lointain cousin, utilise, en faisant référence aux princes de Serendip, le terme «serendipity», pour désigner la faculté de «découvrir, par hasard et sagacité, des choses qu’on ne cherchait pas» ».

« Il faudra attendre longtemps - elle entre dans le vocabulaire scientifique à partir des années 30 aux Etats Unis - avant que la sérendipité ne devienne un concept, d’ailleurs assez ambigu, puisque, coupant la définition de Walpole, tantôt on mettra l’accent sur le hasard et la chance dans la découverte, tantôt sur la seule sagacité, en réduisant dans les deux cas sa force heuristique. «La chance ne sourit qu’aux esprits bien préparés», disait Pasteur ».


- Éditorial du Magazine littéraire, 23/01/2014
http://www.magazine-litteraire.com/mensuel/540/du-roi-serendip-aux-mille-marquis-23-01-2014-119658

- L'article en anglais et les références de Wikipedia
http://en.wikipedia.org/wiki/Serendipity


rappel 2009, Le détour fécond :
« La sérendipité dans les sciences, les arts et la décision »
un colloque qui a eu lieu à Cerisy en juillet, sous la direction de Pek Van Andel et Danièle Bourcier
http://clioweb.canalblog.com/archives/2009/08/04/14634230.html
http://clioweb.canalblog.com/archives/2009/08/12/14711998.html

..

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 janvier 2014

Vis ma vie de pigiste non rémunéré

 

Vis ma vie de pigiste non rémunéré - tribune dans Rue 89, 23/01/2014
http://rue89.nouvelobs.com/2014/01/23/vis-vie-pigiste-non-remunere-249291

Ce métier, nous l’avons choisi par passion. En entrant en école de journalisme, nous savions que nous ne roulerions pas sur l’or, mais aucunement que nous devrions travailler gratuitement.

extrait :
Des précaires qui interviewent des précaires
« Ces mêmes rédacteurs en chef, qui courent les festivals les plus prestigieux et s’émeuvent à la tribune de la situation sécuritaire et financière des free-lances en Syrie ou sur les terrains de guerre, oublient qu’ils participent à l’exploitation de pigistes « locaux », ici en France.

Ces rédacteurs en chef bien installés et grassement payés oublient que nous avons l’âge de leurs enfants et que ce « jeu » ne nous amuse pas du tout. A 25, 30, 35 ans, beaucoup d’entre nous vivent au jour le jour, incapables de faire le moindre projet.

Alors que les rédactions multiplient les reportages sur la « précarisation du travail », peu de rédacteurs en chef se soucient de ces cohortes de jeunes journalistes en piges ou CDD depuis des années. Et ce sont parfois ces derniers qui sont envoyés pour réaliser les reportages sur les emplois précaires... Les coulisses de l’information ne sont pas toujours très belles à voir ».

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'Inde du viol et du divorce

 

Le propre de l'homme en société, serait-ce la méchanceté ?

- En Inde (Bengale), un conseil de village condamne une jeune femme à un viol collectif. Le Monde 23.01.2014
13 hommes ont été arrêtés.
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/01/23/en-inde-une-femme-condamnee-a-un-viol-collectif_4353582_3216.html

http://www.theguardian.com/world/2014/jan/24/india-village-gang-rape-violence-poverty-illiteracy-west-bengal


- Quand un divorce (une affaire privée) prend en otage des médias (complaisants, par intérêt ou par dérive nationaliste) et la diplomatie internationale :
L’épouse indienne de Pascal Mazurier, ex-employé du consulat de France à Bangalore, l’accuse d’avoir violé leur fillette de 3 ans. Mais l’ADN ne colle pas. Rue 89 - 24.01.2014
http://rue89.nouvelobs.com/2014/01/24/proces-viol-empoisonne-les-relations-entre-france-linde-249276

Le film The War of the Roses illustrait ce que pouvait donner une guerre familiale à outrance, où toutes les abominations peuvent servir quand le sens de l'humanité a totalement disparu.
http://en.wikipedia.org/wiki/The_War_of_the_Roses_(film)

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,