04 janvier 2014

Détester la télévision commerciale

 

« Les gens adorent détester la télévision qu'ils regardent »,
ils regardent certains programmes pour mieux les détester.

c'est une mention des enquêtes de Bernard Lahire
dans l'émission la Suite dans les idées, 14.12.2013
La politique passe-t-elle encore à la Télé ? (vers la 13e minute)
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees


« Dans La culture des individus, Bernard Lahire brosse le portrait de M. Légitime, individu qui ne sortirait jamais des sphères de la culture légitime. Il écoute de la musique classique, et un peu de jazz. Les autres styles musicaux, en particulier la variété française et internationale, lui sont insupportables. Il lit beaucoup, mais déteste la littérature de gare, les best sellers et les ouvrages pratiques (guides de bricolage,…). Il fréquente l'opéra, le théâtre, les galeries d'art, mais jamais les stades, les karaokés, les discothèques,… Il a acquis assez tard un poste de télévision, qu'il allume rarement. Il ne regarde que des œuvres de cinéma, des documentaires ou des magazines d'information, mais fuit les divertissements et les jeux. Cet homme-là, selon Bourdieu, serait professeur ou cadre supérieur. Lahire s'attache à démontrer que cet homme-là n'existe pas ».
http://med-culture.over-blog.com/article-les-pratiques-culturelles-des-fran-ais-sont-elles-encore-liees-aux-categories-socioprofessionnelles-3-49004992.html

Bernard Lahire, Distinctions culturelles et lutte de soi contre soi : détester la part populaire de soi, Hermès 42, 2005 ?
« La télévision est tout particulièrement l'objet de rapports ambivalents. Les enquêtés présentent leur rapport à ce média comme une sorte de combat entre le «bien» (la lecture instructive) et le «mal» (la télévision populaire et divertissante)... Ils sont nombreux à porter un regard dépité sur leur propre comportement de téléspectateur ».
http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/8995/HERMES_2005_42_137.pdf?sequence=1

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Reka : Cartes en colère

 

finance_banane

Planète spéculative : tout ce que nous pouvons faire, c’est graviter autour… (Atlas 2012)



Philippe Rekacewicz, Cartes en colère - Visions cartographiques - 10.2012, 12.2013
http://blog.mondediplo.net/2013-12-22-Cartes-en-colere


Le monde vu de Pékin : la grande chasse aux matières premières - Atlas 2012
Berlin regarde vers l’Est - Atlas 2009
Le monde vu de Téhéran : Téhéran et ses alliés, proches et lointains… - Atlas 2009
Le monde vu du Caire : après la révolution, l’Egypte tente de retrouver sa légitimité régionale - Atlas 2009
Le monde vu de Varsovie : un rêve, deux cauchemars - Atlas 2009
Planète spéculative : tout ce que nous pouvons faire, c’est graviter autour… - Atlas 2012
Production, spéculation : le réel et l’irréel : le monde gras et le monde maigre - 2013
Nos amis les Walton : capter la richesse, 22 contre 425 000 000 - « Radikal Kartografi », Oslo, 2013.
L’espoir ? Un monde en révolte, un monde en résistance - Atlas 2012


- Penser le monde en cartes.
Philippe Rekacewicz a fait le déplacement au lycée Porte de Normandie en octobre. Les vidéos sont en ligne.
http://hist-geo.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article5624
http://porte-normandie-lyc.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article557

-  Rencontres avec un cartographe en colère : Il est intervenu par visioconférence pour les lycéens de TS du lycée des Chaumes (Avallon). http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spip.php?article769

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,