16 septembre 2013

USA : Mapping the Nation

 

USA : Susan Schulten, Mapping the Nation, the website
http://mappingthenation.com/index.php/home

 

us-territ

 United States. Area: Acquisition and Transfer of Territory 1780 to 1870
http://mappingthenation.com/index.php/viewer/index/5/11

us-slavery-1860

Map showing the distribution of the slave population of the Suthern states of the United States.
Compiled from the census of 1860. Drawn by E. Hergesheimer. Engr. by Th. Leonhardt.
Library of Congress, American Memory Map Collections -
Tin Eye en a trouvé 52 reproductions dont une sur le blog de la Library Of Congress (oct 2012)

Schulten writes that President Lincoln referred to this particular map often,
using it to understand how the progress of emancipation might affect Union troops on the ground.
The map even appears in the familiar Francis Bicknell Carpenter portrait
First Reading of the Emancipation Proclamation of President Lincoln,
visible leaning against a wall in the lower right-hand corner of the room.
http://www.slate.com/blogs/the_vault/2013/09/04/

 

schulten

Susan Schulten, http://www.tatteredcover.com
d'autres cartes sont indexées par google images
Mapping the Nation, présentation par le blog Visualizing systems

.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


15 septembre 2013

Monuments historiques : l'impasse

 
- Une loi sur les patrimoines devrait en décembre 2013 prendre la suite de la loi de 1913. Une catégorie unique, la cité historique remplacerait les périmètres de protection existants.
http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/09/13/une-cite-historique-pour-remplacer-les-systemes-de-protection-existants_3477074_3246.html


- Monuments historiques : l'Etat dans l'impasse
- Le Monde opinions, 13.09.2013
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/09/13/monuments-historiques-l-etat-dans-l-impasse_3477422_3232.html

La loi du 31 décembre 1913 sur les Monuments historiques a 100 ans. L'occasion de s'interroger sur la pertinence de cette législation, destinée à renforcer la réglementation qui protégeait, jusque-là, un patrimoine exclusivement limité à la période médiévale.
« Le XIXe siècle, inventeur de la notion de " Monuments historiques ", se donnait un recul de plusieurs siècles avant d'inscrire tel ou tel édifice (134 monuments en 1840). En 1913, de nouveaux critères furent établis. Plus de 8 000 édifices entrèrent alors sur la liste, soit classés, soit inscrits ». Le Louvre est classé en 1889, le jardin des Tuileries en 1914, L'Opéra Garnier attend 1923, la tour Eiffel 1964… 6 000 classements et inscriptions dans les années 1980, 7000 dans les années 1990.
Aujourd'hui, la moitié des édifices classés ou inscrits appartiennent à l'Etat ou aux communes, l'autre moitié au privé.
Et l’argent manque.
« La loi de 1913 pose désormais plus de problèmes qu'elle n'est susceptible d'en résoudre. L'abolir aggraverait sans doute le mal. Réfléchir aux critères de sélection devient en revanche un impératif  ».

- Cent ans de loi sur le patrimoine, dix ratés - Le Monde culture 13.09.2013
dix édifices français qui révèlent, chacun à ses dépens, les limites, voire les carences des mécanismes de conservation du patrimoine. Qu'il s'agisse de bâtiments anciens, industriels ou du XXe siècle, ils ont connu ou risquent de connaître la boulimie des pelleteuses, signe avant coureur d'une irréparable disparition, d'un irrémédiable oubli. A l'occasion des Journées du patrimoine et des 100 ans de la loi qui lui est attachée, voici dix ratés.
(dont les Halles de Baltard, détruites au temps de Pompidou (1971-1973).
Un seul pavillon (le numéro 8) a survécu,  il a été installé à Nogent sur Marne
http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/09/13/loi-sur-le-patrimoine-dix-rates_3477199_3246.html

halles-baltard
vue des Halles de Baltard depuis Saint Eustache (vers 1870-1880)
https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Victor_Baltard


.

Posté par clioweb à 08:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 septembre 2013

Albert Jacquard, un humaniste engagé

 

Albert Jacquard, un humaniste engagé (1925-2013) - Le Monde 12.09.2013
http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2013/09/12/albert-jacquard-etait-une-lumiere_3476731_3382.html

extraits :
Né à Lyon le 23 décembre 1925 au sein d'une famille catholique et conservatrice, il entre à Polytechnique en 1945.

En 1968, il étudie aux USA la génétique des populations et découvre le combat contre les injustices sociales.
Il pourfend , arguments scientifiques à l'appui, les thèses racistes, et publie en 1978 L’éloge de la différence : pour lui, les hommes sont tous différents du point de vue génétique, mais aucune de ces différences ne justifie qu'un groupe humain se croie supérieur.
En 2009, il participe au tribunal Russell sur la Palestine.

« Albert Jacquard était un humaniste, remarquablement intelligent, très droit, qui ne dissociait pas son savoir scientifique de ses engagements, même si, dans le milieu scientifique, certains le tenaient pour un farfelu », se souvient le biologiste Jacques Testart. Il dénonçait l'usage abusif du mot "compétitivité" sur lequel les politiques à l'oeuvre sont fondées. C'était un utopiste, mais aussi quelqu'un qui payait de sa personne et dormait sous la tente dans le cadre des actions du DAL

- Albert Jacquard, humain trop humain - Libération 12.09.2013
http://www.liberation.fr/societe/2013/09/12/albert-jacquard-humain-trop-humain_931524
Albert Jacquard, bon homme de chemin,
Libération a remis en ligne le portait du 30.08.2006
http://www.liberation.fr/societe/2006/08/30/albert-jacquard-bon-homme-de-chemin_49745

«Croissance» et «crise», des gros mots pour Albert Jacquard - Le Figaro
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/09/12/



jacquard-utopie

Albert Jacquard, Mon utopie, Stock 2006

 

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

rebonds : La religion de la guerre

 

La religion de la guerre - Luc Vaillant, Libération rebonds, 09.09.2013
http://www.liberation.fr/societe/2013/09/09/la-religion-de-la-guerre_930558
 
Luc Vaillant « réprouve l’hypothétique recours aux frappes «punitives» en Syrie ».
extraits :
« Le pacifisme est mal porté sur la scène française, car l’Hexagone vit dans l’ombre grise de Munich et de Vichy. On pourrait imaginer qu’à gauche, le Jaurès de 14 puisse aider à renverser la table sur les brodequins des va-t-en-guerre. Mais, non ! Nos Déroulède préfèrent … applaudir aux roulements de tambour du casanier Hollande, dont le projet géopolitique nous avait échappé ». « Tout ce barouf mobilisateur renifle la testostérone de chambrée, avec virilité en bandes molletières et péroraisons kakis des petits télégraphistes des médias grimés en foudres de guerre ... ».

« Il est étonnant de voir comment les humanitaires des années 80, qui se voulaient les secouristes des souffrances sur champs de bataille, se sont métamorphosés en apporteurs de guerres … . Leur droit d’ingérence est devenu une manière de gendarmer les peuplades qui refusent d’entrer dans l’histoire, (celle de la domination par un Occident soit-disant sécularisé) ».

.

Posté par clioweb à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 septembre 2013

C dans l'air : l'école de Peillon

 

L'école de Peillon - C dans l'air France 5 - mercredi 11.09.2013
invités : C. Fleury, A Bidar (un des rédacteurs de la charte), V. Marty, D. Casali
Maryline Baumard (Le Monde Education), Gilles Boué (lycée Hélène Boucher) interviennent dans les reportages.

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/politique-interieure/l-ecole-selon-peillon-39785
http://www.france5.fr/c-dans-l-air/archives
http://pluzz.francetv.fr/videos/c_dans_lair.html

La charte de la laïcité sert de prétexte pour distribuer qq poncifs de droite sur l'école, et faire peur en parlant des musulmans.
Aucune surprise pour ceux qui connaissent l'émission et l'animateur.
Si vous n'êtes pas d'accord avec lui, alors vous êtes un idéologue ou un lobbyiste.
Pour la patronne de de la peep, les parents sont progressistes (sic), pas les enseignants :-)

Le spécialiste autoproclamé de l'histoire scolaire répète le couplet (faux) à la mode en ce moment chez les marchands d'histoire : Peillon a allégé de Gaulle et l'histoire de l'Europe. Pour C dans l'air, il ajoute une déploration : Henri IV (l'inventeur de la laïcité (sic) a disparu au collège .. après Louis XIV, Louis XIII, Louis XII, Louis XI, Louis X ...
L'histoire, pour cet habitué des médias (étiqueté ""historien"") , ce ne sont que celle des grands hommes (surtout guerriers) et les dates. Il évoque aussi la chaine des générations (cf. un thème cher à Barrès ou à Chaunu).
Il fait bien entendu de la pub pour son bouquin, et fait un lapsus sur « une histoire sereine enseignée aussi bien à l'école libre qu'à l'école privée (sic) » (pour « aussi bien à l'école publique qu'à l'école catholique »).

28 à 35e minute
Le couplet des lamentations :
Pour Calvi, on n'enseigne plus les grands textes classiques ni les bases du savoir
Valérie Marty (PEEP) : la littérature jeunesse a tout submergé, nos enfants lisent peu, ils écrivent très mal.
Casili cogne contre Wikipedia : il estime que les articles malmènent beaucoup ses grands hommes chéris. Il parle même de désinformation, et évoque la contestation de Darwin ou l'histoire de la colonisation.

des amorces de réponse des deux philosophes :
Abdennour Bidar parle de contribution possible à Wikipedia, de nouveaux rapports au savoir et de besoins de formation adaptée.
Cynthia Fleury décrit pour les élèves connectés une autre façon d'apprendre, plus intuitive, latérale, rhizomique... une façon d'apprendre qui ne se satisfait plus d'une pédagogie fondée sur la répétition.


Quelques questions (supposées bien neutres :-) ) retenues par l'animateur qui semble nostalgique de l'avant 2012 :
Cette charte n'est-elle pas une atteinte à la liberté de conscience ?
La laïcité n'a-telle pas aussi ses intégristes ?
Pourquoi est-ce à des philosophes de réformer l'école ?
Pourquoi faut-il modifier les programmes à chaque changement de majorité ?
Ne pas voir que l'école est de gauche, n'est-ce pas nier la réalité ?


baumard

Maryline Baumard (Le Monde) - C dans l'air 11.09.2013

.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 septembre 2013

Les deux mémoires allemandes

 

Composer avec le passé  - Frédéric Lemaitre, Le Monde 11.09.2013
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/09/11/l-allemagne-compose-avec-son-passe_3475409_3214.html

Dans le rapport au passé, il y a une différence essentielle entre le niveau fédéral et le niveau local.
Au niveau fédéral, le politiquement correct s'impose. On est sous le regard de l'étranger. On insiste sur la rupture avec le passé.
Angela Merkel prononce une centaine de discours par an, on compte sur les doigts d'une main ceux consacrés à l'Histoire. Depuis 2009, elle n’aurait jamais cité Bismarck. A Berlin, la reconstruction du château des Hohenzollern a du mal à attirer des mécènes privés.

En revanche, au niveau local, on ne sent plus libre de ses mouvements. On argumente davantage sur la continuité... On n'ose pas être fier d'être Allemand, mais on ne se gêne pas pour afficher sa fierté saxonne ou bavaroise.

A Dresde, le comité local qui impulsé la restauration de la Frauenkirche a su profiter du patriotisme local des Saxons.
A Leipzig, des dizaines de milliers de figurants se préparent pour commémorer, le 18 octobre, le bicentenaire de la bataille des Nations.
En 2012 , Sound of Heimat un documentaire a eu beaucoup de succès en exploitant les chansons du folklore allemand.


Muriel Rambour, Histoire, mémoire et identité nationale. Un triptyque allemand à l’épreuve des évolutions sociales contemporaines. Temporalités, 05.2006 (cité sur Aggior)
http://temporalites.revues.org/267


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Le doctorant et les mails racistes

 

La carrière d'un enseignant-chercheur dérape après des mails racistes - Libération, 10.09.2013

Alioune Gueye, un doctorant sénégalais, a reçu d’un étudiant un mail raciste, avec un texte en style maurrassien.
Excédé, il propose de régler le problème en face à face, à la bibliothèque ou en ville.
La direction de l’université a déplacé l’étudiant vers un autre TD.
Le contrat du doctorant n’a pas été renouvelé.
http://www.liberation.fr/societe/2013/09/10/la-carriere-d-un-enseignant-chercheur-derape-apres-des-mails-racistes_930835

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 septembre 2013

FC : Les futurs du passé

 

- 50 ans de France Culture : Vous avez dit futur ? Les Matins 06.09.2013
http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-50-ans-de-france-culture-vous-avez-dit-futur-2013-09-06


- Utopies : le passé des avenirs rêvés - Concordances des temps, 07.09.2013
http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps-utopies-le-passe-des-avenirs-reves-2013-09-07

Les utopistes, de Thomas More à Charles Fourier, en passant par Campanella (extrait sur une forme d'eugénisme), Condorcet,  Saint-Simon et Robert Owen.
L'utopie de Thomas More, c'est à la fois le lieu qui n'existe pas et le lieu de bonheur. L'utopie est source d'émancipation, de liberté et de bonheur. Elle est incompatible avec le pouvoir despotique et l'enfermement totalitaire.
Angelus Novus, l'aquarelle de Paul Klee commenté par Benjamin est reproduit dans Wikipedia.
http://en.wikipedia.org/wiki/Angelus_Novus
http://fr.wikipedia.org/wiki/Angelus_Novus_%28Klee%29
Michèle Riot-Sarcey a co-dirigé le dictionnaires des utopies, Larousse 2006


- Nostradamus (1503 - 1566)  - Une vie, une oeuvre 07.09.2013
http://www.franceculture.fr/emission-une-vie-une-oeuvre-nostradamus-1503-1566-2013-09-07

- Histoire du futur 4/4 - La Fabrique a invité des historiens des religions pour parler sybille, prophète, prédicateurs..
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-du-futur-44-2013-09-05


- Le futur n'existe pas - NCC 06.09.2013
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-le-futur-n-existe-pas-2013-09-06

- Yves Citton, L'avenir des humanités - Bruno Latour, Une anthropologie des modernes
La suite dans les idées 07.09.2013
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees-anthropologie-du-futur-crise-du-futur-2013-09-07

- L'ordinateur de demain - Place de la toile, 07.09.2013
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-l-ordinateur-de-demain-2013-09-07


- L'Ecole face aux marchés scolaires Rue des Ecoles, 04.09.2013
avec Agnès Van Zanten et Christian Maroy
http://www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles-l-ecole-face-aux-marches-scolaires-2013-09-04


- La ségrégation est-elle l'avenir du genre humain ? Planète Terre 04.09.2013
http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-la-segregation-est-elle-l-avenir-du-genre-humain-2013-09-04


- On a retrouvé le château perdu de Pierre le Hideux (1242-1310) - Le Salon noir,  03.09.2013
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-on-a-retrouve-le-chateau-perdu-de-pierre-le-hideux-1242-1310-2013-09-03

- La déchirure. Souffrance et déliaison sociale (XVIIIe siècle)
Les Lundis de l'histoire 02.09.2013 avec Arlette Farge
http://www.franceculture.fr/emission-les-lundis-de-l-histoire-inegalites-sociales-2013-09-02
La seconde gloire de Rome,  XVe-XVIIe siècle
Les Lundis de l'histoire 02.09.2013 avec Jean Delumeau
http://www.franceculture.fr/emission-les-lundis-de-l-histoire-rome-toujours-2013-09-09

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 septembre 2013

L'évasion fiscale à la loupe

 

Evasion fiscale. Le hold-up du siècle
Arte-TV - mardi 10 septembre à 20h50 (90 min)
Rediffusé samedi 14.09 à 11h30

« Imaginez un monde dans lequel vous pourriez choisir de payer ou non des impôts tout en continuant de bénéficier de services publics de qualité (santé, éducation, sécurité, transport...) payés par les autres. Ce monde existe : c'est le nôtre ».

« Xavier Harel démonte avec humour les savoureux montages de Colgate, Amazon ou Total pour ne pas payer d'impôt. Il dénonce aussi le rôle des grands cabinets de conseil comme KPMG, Ernst and Young ou Price Water House Cooper dans ce pillage de nos richesses. Il révèle enfin au grand jour l'incroyable cynisme des banques comme UBS ou BNP-Paribas …»
http://www.arte.tv/guide/fr/047158-000/evasion-fiscale


- Questions pour un shampoing, Le Canard enchaîné, 04.09.2013
Avant 2005, en France, Colgate était imposé à 33 % sur ses bénéfices. Une partie de la production se faisait dans l'usine de Compiègne.
Depuis, le siège social est établi en Suisse. Compiègne continue de produire. Colgate ne paie plus que 6 % d'impôts aux Suisses, et ne paie rien en France pour les routes utilisées par ses camions.
Aux îles Caïman, un seul immeuble de quatre étages abrite les sièges sociaux de 18 000 entreprises. Dans un autre du Delaware, un immeuble de brique en héberge 285 000...
copie temporaire de l'article

- L'évasion fiscale à la loupe - Alternatives Economiques 09.2013
« Experts, membres de la société civile, politiques ou journalistes se relaient pour pointer les trous noirs de la finance mondiale, qui permettent aux multinationales d'échapper à leurs devoirs fiscaux (en expliquant le cas de Colgate-Palmolive en France) ».

- Pourquoi les paradis fiscaux menacent les démocraties - Challenges 10.09.2013
selon les estimations des spécialistes, entre 21.000 et 30.000 milliards de dollars seraient hébergés dans des paradis fiscaux, soit entre 10 et 15% de la richesse mondiale et l'équivalent des deux tiers de la dette mondiale.
http://www.challenges.fr/economie/20130829.CHA3670/paradis-infernaux.html


Posté par clioweb à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

HG : médias et allégements

 

- Les allégements (Troisième, Term ES-L, Term Pro) annoncés à la rentrée ont été l'objet d'un tir de barrage dans les médias.

. Pierre Beylau, Le grand massacre de l'histoire de France Le Point 06.09.2013
. Eric Zemmour et Nicolas Domenach sur I-Télé (à partir de 4 minutes 20) :
. Franck Ferrand et Thomas Sotto sur Europe 1, dans l'émission "Vous allez tout comprendre"
. Le gouvernement français allège l'histoire de France, communiqué d'Aurore Bergé pour l'UMP
. Allégements surprises pour Le Monde 03.09.2013
. Le moment est mal choisi  pour Le Figaro 04.09.2013, le jour des cérémonies à Oradour.
source : Neoprofs


- Des profs d'histoire se sont adressés à Franck Ferrand.
Voici sa réponse, diffusée tjs sur Neoprofs :

"Votre ton me surprend – « erreurs, fausseté, ignorance » : pourquoi tant d’animosité ? Ce billet m’a été inspiré par un courrier presque unanime, venant d’élèves et de parents d’élèves autant que de professeurs. Je n’ai pas eu le sentiment d’y attaquer les enseignants ; bien au contraire : je déplore clairement des directives pédagogiques qui me paraissent mal inspirées, et contraignantes pour eux.

Par ailleurs, tout en vous redisant que les programmes sont une question secondaire à mes yeux, je suis obligé de constater, textes à l’appui, que la partie du programme de 5e consacrée à Louis XIV a été reportée en fin d’année (ce qui équivaut à une suppression de fait, si j’en crois de nombreux correspondants) et celle dévolue à Napoléon Ier – devenue optionnelle – dissoute, au sein du programme de 4e, dans l’étude de « la fondation d’une France moderne » (sic).

Enfin, pour ce qui est des récents allègements, je ne pense pas me tromper en disant que l’évocation du général de Gaulle étant renvoyée dans les questions relatives à la Ve République, ce n’est pas l’Homme du 18 Juin qui se trouvera désormais mis en avant
Puis-je enfin vous signaler que je n’ai jamais été journaliste, et n’entends pas le devenir ? Je suis historien de formation et de métier – cela suffit à m’occuper ! Mais vous-même, êtes-vous réellement « un prof agacé » ? Si c’est le cas, évidemment, je respecte votre avis, tout minoritaire qu’il soit. FF"


- L'histoire de l'Afrique plutôt que celle des guerres de Louis XIV, c'est la poursuite d'une polémique de 2012, relayée par Le Figaro Magazine et Le Figaro Histoire, dans la foulée du pseudo-débat sur l'identité nationale.


- En troisième, De Gaulle effacé des programmes scolaires par des allégements socialistes ??
Simplement prendre le temps de consulter le projet soumis au CSE dans qq jours (cf les 2 tableaux qui suivent).

En première, le projet initial s'arrêtait en 1962 et faisait l'impasse sur l'histoire de la Cinquième République après 1962.
Quel homme de radio avait protesté avec autant d'éclat ?

En HG, la situation actuelle illustre les dégâts opérés par la chatelisation depuis 2009.
Ceux qui causent dans le poste et font commerce d'histoire écoutent-ils parfois les enseignants ?

dg-1940

dg-1958-69

 
source : Classe de Troisième  : http://eduscol.education.fr/fileadmin/user_upload/histoire_geo/PDF/3eme_annexe1_final.pdf

.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,