13 septembre 2013

C dans l'air : l'école de Peillon

 

L'école de Peillon - C dans l'air France 5 - mercredi 11.09.2013
invités : C. Fleury, A Bidar (un des rédacteurs de la charte), V. Marty, D. Casali
Maryline Baumard (Le Monde Education), Gilles Boué (lycée Hélène Boucher) interviennent dans les reportages.

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/politique-interieure/l-ecole-selon-peillon-39785
http://www.france5.fr/c-dans-l-air/archives
http://pluzz.francetv.fr/videos/c_dans_lair.html

La charte de la laïcité sert de prétexte pour distribuer qq poncifs de droite sur l'école, et faire peur en parlant des musulmans.
Aucune surprise pour ceux qui connaissent l'émission et l'animateur.
Si vous n'êtes pas d'accord avec lui, alors vous êtes un idéologue ou un lobbyiste.
Pour la patronne de de la peep, les parents sont progressistes (sic), pas les enseignants :-)

Le spécialiste autoproclamé de l'histoire scolaire répète le couplet (faux) à la mode en ce moment chez les marchands d'histoire : Peillon a allégé de Gaulle et l'histoire de l'Europe. Pour C dans l'air, il ajoute une déploration : Henri IV (l'inventeur de la laïcité (sic) a disparu au collège .. après Louis XIV, Louis XIII, Louis XII, Louis XI, Louis X ...
L'histoire, pour cet habitué des médias (étiqueté ""historien"") , ce ne sont que celle des grands hommes (surtout guerriers) et les dates. Il évoque aussi la chaine des générations (cf. un thème cher à Barrès ou à Chaunu).
Il fait bien entendu de la pub pour son bouquin, et fait un lapsus sur « une histoire sereine enseignée aussi bien à l'école libre qu'à l'école privée (sic) » (pour « aussi bien à l'école publique qu'à l'école catholique »).

28 à 35e minute
Le couplet des lamentations :
Pour Calvi, on n'enseigne plus les grands textes classiques ni les bases du savoir
Valérie Marty (PEEP) : la littérature jeunesse a tout submergé, nos enfants lisent peu, ils écrivent très mal.
Casili cogne contre Wikipedia : il estime que les articles malmènent beaucoup ses grands hommes chéris. Il parle même de désinformation, et évoque la contestation de Darwin ou l'histoire de la colonisation.

des amorces de réponse des deux philosophes :
Abdennour Bidar parle de contribution possible à Wikipedia, de nouveaux rapports au savoir et de besoins de formation adaptée.
Cynthia Fleury décrit pour les élèves connectés une autre façon d'apprendre, plus intuitive, latérale, rhizomique... une façon d'apprendre qui ne se satisfait plus d'une pédagogie fondée sur la répétition.


Quelques questions (supposées bien neutres :-) ) retenues par l'animateur qui semble nostalgique de l'avant 2012 :
Cette charte n'est-elle pas une atteinte à la liberté de conscience ?
La laïcité n'a-telle pas aussi ses intégristes ?
Pourquoi est-ce à des philosophes de réformer l'école ?
Pourquoi faut-il modifier les programmes à chaque changement de majorité ?
Ne pas voir que l'école est de gauche, n'est-ce pas nier la réalité ?


baumard

Maryline Baumard (Le Monde) - C dans l'air 11.09.2013

.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,