Chers parents d’élèves, vous nous emmerdez
Carmen L. | Prof de français - Rue 89
http://www.rue89.com/2013/05/06/chers-parents-deleves-emmerdez-242098


extraits :
« Les parents évaluent notre travail, nos compétences, nos méthodes, jugent notre efficacité. Maîtrisant la langue française et pouvant placer sur une frise chronologique la Seconde Guerre mondiale (croient-ils), ils interviennent dans les cours de français ou d’histoire-géo et se pensent nos égaux »
« ...Tout comme on préconise de démocratiser le débat politique, on « démocratise » le débat sur les programmes, sur les contenus pédagogiques, les méthodes. N’importe quel père de famille se croit capable d’enseigner une fraction… c’est si facile vous croyez ? »
... « Les notes sont controversées, font l’objet de convocation devant les proviseurs qui, eux-mêmes, finissent par donner raison aux parents, fatigués du défilé permanent dans leur bureau des plaintes. Nos valeurs s’étiolent, on note ... pour éviter les problèmes, on abdique au fils des ans ».
… « Les collègues eux-mêmes jugent leurs propres collègues sur les rumeurs que font courir les parents »
« Pourquoi faut-il que vous cessiez de nous casser les pieds ?
... parce que les premiers qui pâtissent [du climat que vous créez] sont vos enfants
... Parce qu’enfin et surtout, les professeurs sont des professionnels, formés et compétents, et pas des sadiques qui s’acharnent sur vos gosses pour 1 600 euros par mois et des vacances en camping. Et que même s’ils font des erreurs, comme tout professionnel formé et compétent, ils restent professionnels et consciencieux ».
« … petit à petit, ce ne sont plus vos enfants, mes élèves, qui vont m’importer, mais vous lécher les bottes, vous satisfaire, vous jeter de la poudre aux yeux ».

- Un point de vue opposé, celui de Laurence Juin, Le Nouvel Obs, propriétaire de Rue 89 -
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/853174-non-chers-parents-d-eleves-vous-ne-m-emmerdez-pas.html
https://twitter.com/frompennylane
« Savez-vous combien nous sommes à espérer avoir plus de trois parents à une rencontre parents-profs ? À espérer voir une connexion sur le cahier de textes en ligne, pendant le weekend ? ».

« Non, chers parents, vous ne m’emmerdez pas ! Bien au contraire, vous êtes les bienvenus ! »


- Réponse de Caroline Jouneau-Sion, François Méroth et Stéphanie De Vanssay - Rue 89 09.05.2013
« Au sein de l'association e.l@b, nous avons fait un choix différent ».
« Par ce billet, nous ne souhaitons pas nous poser en donneurs de leçon, ni dispenser des conseils qui ne fonctionneraient que dans le monde merveilleux d’une école fantasmée. Nous souhaitons seulement rappeler une éthique de l’enseignant, quelques principes essentiels qu’il convient de continuer à respecter contre vents et marées, malgré la fatigue d’un métier qui est, nous en convenons, un métier souvent difficile ».
http://www.rue89.com/2013/05/09/dire-merde-parents-cest-dire-merde-a-lecole-242187


- « Parents emmerdeurs » ou profs incompétents ? Bernard Girard Rue 89, 12.05.2013
http://blogs.rue89.com/comment/2821143

.
.