29 avril 2013

Montchamp 2013

 

Journée nationale du souvenir de la Déportation - Dimanche 28 avril 2013
La message rédigé conjointement par la FMD, la FNDIR, la FNDIRP, l'UNADIF
http://www.fndirp.asso.fr/

 

m5


auvray-3117763


Roger Auvray est né le 11 février 1922 à Beaumesnil.
Ouvrier agricole, il travaillait chez ses parents à Saint-Charles-de-Percy (14).
Membre de l'OCM (groupe de Montchamp), il est arrêté par la Gestapo à son domicile le 25 mai 1944.
Il a été fusillé à la prison de Caen le 6 juin 1944 par les Nazis.
Il avait 22 ans.
Son corps n'a pas été retrouvé.
source (informations et photo) : http://www.memorial-genweb.org/

 

m6

Sa soeur, devant le monument de Montchamp



m3



m7



m4



m11

Résistants, réfractaires, déportés, internés ...

 
Montchamp 2010, 2011, 2012 : http://clioweb.canalblog.com/tag/Montchamp


Serge Wolikow, Les combats de la mémoire. La FNDIRP de 1945 à nos jours, Paris, le Cherche-Midi, 2006,
La FNDIP (déportés et internés patriotes) ambitionne le rassemblement sans conception restrictive, au contraire de la FNDIR (déportés, internés et résistants) qui fait le choix d’un centrage sur les seuls résistants.
Prenant acte de ce repli, la FNDIR se transforme début 1946 en FNDIRP et devient la principale association de déportés. Elle se montre d’emblée proche du PCF, au contraire de la FNDIR, plus socialiste et gaulliste.
http://chrhc.revues.org/687

.

.

 

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Charlemagne à l'Ecole

 

buis-karl1

Charlemagne en 25 lignes et quelques dates. (clic droit pour agrandir)
Une pédagogie fondée sur la « discipline », le roman national, les dates et la mémorisation


15e
- Je vous laisse ce petit héritage, des tableaux faits par moi-même pour chaque chose importante.
Charlemagne, Empereur des Français, fils de Pépin le Bref, oncle de Roland,
mort à Aix la Chapelle, des dates, le Saint Empire, tout est prévu..
c'est très commode : un élève qui récite se tient debout avec les bras croisés derrière le dos, sinon 20 lignes...
- Pour moi,la discipline, les textes appris par coeur, les bras croisés, les punitions, tout cela n'existe pas. Ce qui importe, c'est d'essayer de découvrir une âme sous chaque visage.
- Mais vous parlez comme Mr le curé !


buis-karl2

Avec des contournements possibles lors de la récitation ...
source L'école buissonnière, le film de JP Le Chanois 1949
http://clioweb.canalblog.com/tag/buissonniere

 
20e
- Charlemagne, fils de Pépin le Bref, 768-814, les rois fainéants et les maires d'Austrasie
- Merci. Ne te fatigue pas. Au lieu de lire, tu vas m'en parler ?

- Monsieur, c'était un empereur ...
... mort à Aix-la-Chapelle .
Il était grand ... Il était très grand
Il avait une barbe longue comme ça
Il avait 12 pairs
Il mettait les enfants à sa droite
Il se mettait des ficelles autour des jambes...

- Ce n'est pas si mal.
Et si l'on parlait d'autre chose ...


- Charlemagne raconté de l'autre côté du Rhin, La Fabrique 29.04.2013
avec Julian Führer, chercheur à l'IHA
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-charlemagne-14-2013-04-29
A venir, Charlemagne dans les archives et les traces matérielles
la Renaissance carolingienne
L'empire de Charlemagne et ses voisins
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire

 

- Angélina Ogier, Le rôle du manuel dans la leçon d’histoire à l’école primaire (1870-1969)
Histoire de l'Education 114 | 2007 : Pédagogies de l’histoire
http://histoire-education.revues.org/1247

« Ernest Lavisse se fait le champion de la leçon orale dans l’article « Histoire » qu’il rédige pour le Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire de Ferdinand Buisson10. Il faut, dit-il, raconter l’histoire, présenter les faits, les personnages, les batailles, par des anecdotes qui doivent frapper les enfants et se graver dans leur mémoire, en adaptant les propos tenus à leur âge et leur niveau. Soit l’exemple d’une leçon sur les Carolingiens. Devant les élèves du « premier degré » (c’est-à-dire du cours élémentaire), le maître doit insister d’abord sur le personnage de Charlemagne lui-même :

    On a décrit à l’écolier, au premier degré, la personne de Charlemagne, son visage, son vêtement, ses armes, l’emploi d’une de ses journées, la vie au palais d’Aix-la-Chapelle, l’école palatine. On l’a représenté au milieu des assemblées et à la guerre, chevauchant plusieurs mois de l’année, sous le soleil d’Espagne et d’Italie, ou sous le ciel gris de la Saxe. On a raconté la légende de Roland à Roncevaux. »


- Gauthier et Deschamps, avec la collaboration d'instituteurs et d'historiens
Manuel d'histoire par l'image à destination des classes enfantines - Hachette 1907

karl-eleves

« Les peuples encore barbares étaient toujours en guerre ;
aussi, tant que dura son règne, le grand empereur fit la guerre »
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55621670/f7.image
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55621670/f8.image


- Manuel Général de l'Instruction Primaire
1895, 1912, 1932, sur le site de l'ex-INRP
http://www.inrp.fr/numerisations/presentation.php?periodique=4


- 2 versions récentes :
Histoire – Moyen Age CM1 cycle 3: Leçon sur Charlemagne et les Carolingiens (Pass-Education, Darcos 2009)
http://www.pass-education.fr/histoire-moyen-age-cm1-cycle3-lecon-sur-charlemagne-et-les-carolingiens/

version belge (2008 ?) :
http://www.enseignons.be/fondamental/preparations/11485-charlemagne-et-les-carolingiens


.

 

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,