21 mars 2013

Critiquer (vraiment) Facebook

 

Critiquer (vraiment) Facebook, Dominique Cardon, Libération 19.03.2013
http://www.liberation.fr/evenements-libe/2013/03/19/critiquer-vraiment-facebook_889718


Extraits :
« Tout se passe comme si la multiplication des discours critiques était sans effet aucun sur les comportements des utilisateurs. Comment dès lors comprendre que nous consentions aussi facilement à mener une vie sociale numérique que nous désapprouvons ? »

« Il y a quelque chose d’incohérent … dans les reproches que nous adressons continuellement aux réseaux sociaux de l’Internet : perte de temps, bavardage, addiction, faux-amis, désordre de la relation et de la personnalité, etc.
Ces critiques, le plus souvent, nous les destinons aux autres. Ce sont eux, les jeunes, les naïfs, les narcissiques, qui se dispersent, se perdent, s’exhibent et vivent des expériences déréalisées, pas nous, utilisateurs conscients et réflexifs de l’Internet ».

« A idéaliser le fait que nos choix d’individus devraient être des décisions purement internes aux personnes et qu’elles ne doivent rien à leur environnement externe, nous entretenons une illusion permanente, et constamment déçue, sur la réalité de notre vie sociale ».

Posté par clioweb à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Le New Deal de l'Institut Montaigne ...



Le numérique à l'école reste à inventer - France-Info, 21.03.2013
Ecole et numérique : la loi Peillon suffira-t-elle ?
http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/question-d-education/ecole-et-numerique-la-loi-peillon-suffira-t-elle-926557-2013-03-21

Le numérique à l'école reste à inventer - HuffingtonPost
Gilles Babinet, patron,
auteur de l'étude de l'Institut Montaigne "Pour un New Deal numérique" :-):-)-:-)
http://www.huffingtonpost.fr/gilles-babinet/numerique-a-lecole_b_2860594.html

L'Institut Montaigne parlant de New Deal, qq chose a dû changer le 6 mai 2012 :-)
Bien sûr, Babinet cite l'excellent François Taddéi ou TED 2013
http://vimeo.com/41972610
Mais faut-il confondre gauche libertaire et droite patronale ?

La pédagogie n'est sans doute pas seulement affaire de start-ups éditoriales, d'esprit d'entreprise et de tête dans les étoiles.
Plutôt de finalités clairement définies, de conditions de travail et de méthodes adaptées aux élèves d'aujourd'hui. La situation changera peut-être le jour où on paiera des informaticiens pour faciliter le travail des élèves, pas pour mettre des obstacles et des entraves.
Tout discours maximaliste est hypocrite. Il conduit à l'impasse, en donnant bonne conscience aux décideurs et en berçant d'illusions les élèves et leurs parents.


.

Posté par clioweb à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,