jdp

lag

http://www.jeudepaume.org/index.php?page=article&idArt=1772&lieu=1

 

- Courbet, Ai Weiwei, Gerhard Richter ... Ces artistes censurés par Facebook - d'après L’Express  06/03/2013
http://www.lexpress.fr/art/courbet-nus-ai-weiwei-ces-oeuvres-d-art-censurees-par-facebook_1227330.html

La page Facebook du musée du Jeu de Paume a été bloquée 24 heures. Le prétexte : le musée parisien a publié une photographie signée Laure Albin Guillot. Une image contraire à la charte (supposée) du site. Ce n'est pas la première oeuvre d'art à être retirée par le média social.
 

- Facebook sait-il ce qu'est l'art ? André Gunthert, Culture visuelle
La direction du Musée du Jeu de Paume sermonne la société californienne : « Ne pas [savoir] différencier une œuvre d’art d’une image à caractère pornographique est un amalgame douteux mais surtout dangereux ».

«  On ne peut que se réjouir que les musées investissent les médias sociaux. Il leur reste à apprendre que les contenus diffusés iront aussi loin que leur intérêt les portera – et à se souvenir que l’art n’a pas toujours été exempt d’hypocrisie » écrit André Gunthert.
http://culturevisuelle.org/icones/2651



- Laure Albin Guillot (1879-1962) : l’Enjeu classique
expo au Jeu de Paume, du 26 février au 12 mai 2013

« Entre rigueur et sensibilité, esthétique de la sensualité, les photographies de Laure Albin Guillot explorent, cherchent et provoquent un renouvellement du champ photographique de l’entre-deux-guerres ».

http://www.jeudepaume.org/index.php?page=article&idArt=1772&lieu=1
http://photo-phores.com/2013/02/25/le-jeu-de-paume-sexpose-2602-1205/
 

avec Google images, voir :
http://tinyurl.com/c6fzx2z  et http://tinyurl.com/c4haxsx

19.03.2013 - Facebook censure ? Eh bien, la guerre !
Pierre Marcelle - Libération
http://www.ecrans.fr/Facebook-censure-Eh-bien-la-guerre,16101.html

« Est-il aberrant d’imaginer, en place de cette capitulation sans condition, l’administration d’un musée (ou de n’importe quelle autre institution, de presse ou d’édition) qui, pour faire pièce à une censure, inviterait le censeur Facebook — ou tout autre — à aller se faire foutre ... »


.