31 janvier 2013

Refondation : erreurs et blocages

 

Refondation de l'Ecole : erreurs et blocages selon Philippe Watrelot (CRAP) - 30.01.2013

Alors que les tensions s’accumulent sur l’Éducation Nationale, Philippe Watrelot propose une analyse de la situation actuelle. « Pour comprendre la situation, il faut analyser les erreurs commises par Peillon et son équipe mais il faut aussi se garder, comme on le fait si souvent en France, de juger et condamner une politique avant même qu'elle soit mise en œuvre. De nombreux blocages existent et il faut les mesurer ». 

 
Un exemple d'usine à gaz parisienne :
« Avec la semaine de 4,5 jours, la journée de classe est raccourcie de 45 minutes en moyenne. Les enfants auront des activités périscolaires, culturelles ou sportives, à la charge des communes et pas obligatoires. Les collectivités décideront si elles les facturent ou pas. Elles devront supporter les frais .. lié au recrutement et à la formation des animateurs ».
http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/26/semaine-de-45-jours-retour-officiel_n_2556648.html

Comment les communes rurales vont-elles pouvoir mettre en place ces activités périscolaires ? Avec quel personnel ?
Du côté des animateurs, est-ce un moyen de généraliser la précarité du type de celle que subissent les intermittents du spectale ?
Au lieu de 45 minutes par jour, n'aurait-il pas été possible de regrouper ces activités sur un après-midi par semaine, de façon à permettre un travail sérieux avec des professionnels ?

Lire ou relire :  Corporatisme enseignant ou instinct de survie ? ED - 30.01.2013
E Davidenkoff parle de « cette couche supplémentaire de cet indigeste mille-feuilles de dispositifs pensés dans les bureaux parisiens du ministère »
http://www.huffingtonpost.fr/emmanuel-davidenkoff/corporatisme-enseignant-o_b_2572529.html

 
 

Posté par clioweb à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


La Flip Class en HG

 

La Flip Class : un concept facile à comprendre mais difficile à mettre en place
Matthieu Clément, Aggiornamento, 29.01.2013
http://aggiornamento.hypotheses.org/1238

Une expérience en seconde, à La Réunion

wikipedia : « Le modèle traditionnel d’enseignement repose sur des cours magistraux, où l’enseignant explique un sujet, suivi par les devoirs à la maison, où l’élève fait des exercices. Dans la classe inversée, l’élève visionne (préalablement et à la maison) des vidéos, des balados ou fait des lectures proposées par l’enseignant (ou partagées par d’autres enseignants). En classe, l’élève tente alors d’appliquer les connaissances à la résolution de problèmes et à des travaux pratiques. Le rôle de l’enseignant est alors d’accompagner l’élève dans l’élaboration de tâches complexes. Ce temps dégagé en classe peut être utilisé pour d’autres activités fondées sur l’apprentissage, notamment la pédagogie différenciée et l’apprentissage par projet. »

« La classe inversée est donc tout, sauf une classe inversée… ! L’on voit ici combien la traduction littérale peut contenir des raccourcis périlleux et contre-productifs. En effet, l’essentiel de la compréhension fine et in fine se fait en classe avec l’aide du professeur.

Mettre en place une telle expérience n’a rien d’évident, c’est à bien des égards une expérience flippante, tant elle demande un ensemble de prérequis chez l’enseignant et de bienveillance affichée chez les élèves ».

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Où va la philo ?

 

L’année 2012 vue par la philosophie
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance

(2/4) : Y a-t-il une vie après l’économie ?
Daniel Cohen, Philippe Manière - Pierre Demeulenaere et Philippe Steiner
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-eco


(3/4) : La fin du monde, la fin d’un monde ?
invités : Michael Foessel,  Peter Szendy  et Jean-Pierre Uzan

4/4 - La politique peut-elle ne pas être décevante ?
Avec les philosophes Cynthia Fleury et  Dominique Schnapper  et  Alain Renaut

01.02.2013 - La philosophie sauvera-t-elle l’industrie ?

(1/4) : Le mariage est-il un lien qui libère ?
Geneviève Fraisse, Jacques-Alain Miller


25.01.2013 - Où va la philosophie française ?

dans la semaine Alain Badiou (4/4) : Penser l’universel
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-badiou


.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 janvier 2013

Anvers et la mondialisation

 

anvers1572

Anvers - Braun & Hogenberg Civitates Orbis Terrarum 1572
Historic Cities

 

A Caen, des conférences en Sciences Humaines sont enregistrées en audio ou en vidéo,
à l'université, à l'IMEC, au Mémorial et mises en ligne sur le web.

Un second exemple, après le cheval et la ville :

Anvers et la mondialisation
Michael Limberger, U de Gand - conférence du 30.11.2012
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/1530

l'adresse remplace une précédente, tjs archivée sur Internet Archive
http://web.archive.org/web/20130720075247/http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/6269
merci Internet Archive


Au XVIe et au XVIIe, Anvers est un pôle urbain (100 000 hab ?) et un centre commercial de premier ordre. Trois groupes de produits dominent : les draps anglais, le cuivre et l'argent allemands et les épices portugaises. L'essor d'Anvers tient à sa situation, à des facteurs politiques, aux relations avec l'Espagne et le Portugal. L'imprimerie (Plantin, Moretus), l'art jouent un rôle important.

Les troubles religieux, la révolte des Provinces Unies, la reconquête par les Espagnols en 1585 provoquent la "fermeture de l'Escaut" et le déclin du commerce de transit. Il faut attendre le XIXe pour voir la ville reprendre un rôle international.

M Lamberger met ses recherches sur les liens entre un pôle mondial et son arrière-pays rural en contexte
passage du féodalisme au capitalisme ?
Rôle du commerce et du capitalisme marchand ?


anvers1572b

Anvers - Braun & Hogenberg Civitates Orbis Terrarum 1572 (détail)

 

Autour du fichier 1530, qq autres conférences liée au monde hispanique :

Missions et élites urbaines dans les Andes aux XVIe et XVIIe siècles, Aliocha Maldavsky 2013
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/1524

Argent américain, concurrence commerciale, Jean-Philippe Priotti 2013
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/1525

Madrid, ville de cour, Olivier Caporossi 2013
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/1526

Les villes de Castille, base du système fisco-financier de la monarchie espagnole, Carlos Álvarez Nogal 2013
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/1528

Villes espagnoles au Nouveau-Monde : images fondatrices, Jean-Paul Duviols, 2013
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/1529

Anvers et la mondialisation, Michael Limberger, 2012
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/1530

Manille, clef des Indes orientales ? Clotilde Jacquelard 2012
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/1531

La monarchie espagnole chez Campanella : du destin au déclin, Jean-Louis Fournel 2012
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/1533



.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 janvier 2013

Vire : la maternité ferme



mat-pann2


Pierre-Jean Lancry, le directeur de l'ARS, a décidé de ne pas renouveler l'autorisation de l'activité de gynécologie obstétrique de l'hôpital de Vire.

Les accouchements à Vire sont suspendus depuis le 9 juillet. Depuis, la mobilisation de la population et des élus avait été très forte pour obtenir la réouverture de la maternité. Un combat qui a connu de nombreux rebondissements, entre espoirs et déceptions. France 3 Basse Normandie

Lors de la dernière manifestation, des membres de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux & maternités de proximité avaient fait le déplacement. http://www.coordination-nationale.org/


ARS - Maternité de Vire - Le fiasco - La Voix le Bocage

 

mat-30a

 

mat-30b


.

 

Posté par clioweb à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Caen : La forge numérique

 

A Caen, des conférences en Sciences Humaines sont enregistrées en audio (environ 200 ?) ou en vidéo,
à l'université, à l'IMEC, au Mémorial et mises en ligne sur le web ...
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge


un exemple :
Le cheval et la ville
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/5164

Une opportunité pour revisiter l'excellente conférence de Daniel Roche (15.02.2011)

Trois entrées principales :
- Mesurer la présence de l'animal dans la ville
- Etudier la place de l'animal dans une économie de la mobilité
- Etudier son impact sur l'urbanité (Le cheval sert de laboratoire dans l'urbanisation - où loger les écuries dans des centres densément peuplés, quelles solutions ont été imaginées pour faire de la ville ancienne une ville des chevaux ? En quoi ces mutations pèsent-elles encore aujourd'hui, dans la ville de l'automobile ?

Le cheval illustre aussi les distinctions sociales (cf les lieux de promenade de l'aristocratie à Paris ou à Londres, la place de la cavalerie dans l'armée)

Au XIXe, le chemin de fer n'a pas fait disparaître les chevaux. Au contraire, il a accru très fortement la demande en transport.  C'est à la fin du XIXe que le nombre de chevaux utilisés en ville est le plus important.
hors enregistrement : à Paris, la mutation de l'animal à la motorisation se fait très rapidement, en quelques années autour de 1910.

cf cette carte postale du Carrefour des Italiens à Paris vers 1910 :

cgo-italiens

Cheval et chaval-moteur au Carrefour des Italiens - autres définitions : http://tinyurl.com/cp-italiens

Dans Wikipedia, elle illustre les articles Eugène_Brillié et Compagnie Générale des Omnibus

 

roche-chmoteur

Daniel Roche a publié
La Culture équestre de l'Occident, XVIe-XIXe siècle, L'ombre du cheval
Tome 1, Le cheval moteur, Essai sur l'utilité équestre, Paris, Fayard, 2008

roche-pgloire

 Histoire de la culture équestre, XVIe-XIXe siècle,
T. 2, La Gloire et la puissance. Essai sur la distinction équestre, Fayard, 2011

equestre-csses-passions

Connaissance et passion. Histoire de la culture équestre, XVIe-XIXe siècle, tome III,
Daniel Roche, Fayard 2015, 496 p., 30 €

 

Il a participé à l'émission  : Histoire du Cheval, La Fabrique 24.11.2011
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-du-cheval-44-2011-11-24


La page du Collège de France liste ses articles et ouvrages publiés avant 2003 :
Publications avant 2003 - site du Collège de France
http://www.college-de-france.fr/media/historique/UPL10220_UPL5459_Bibliographie_Daniel_Roche.pdf


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Je n'ai rien dit

 

A quels groupes persécutés par les Nazis
Martin Niemöller fait-il référence ?

Communistes, socialistes, syndicalistes ?
Als die Nazis die Kommunisten holten,
habe ich geschwiegen;
ich war ja kein Kommunist.
Als sie die Sozialdemokraten einsperrten,
habe ich geschwiegen;
ich war ja kein Sozialdemokrat.
Als sie die Gewerkschafter holten,
habe ich geschwiegen,
ich war ja kein Gewerkschafter.
Als sie mich holten, gab es keinen mehr,
der protestieren konnte.”
http://www.martin-niemoeller-stiftung.de/4/daszitat/a31

http://mapage.noos.fr/cercle/webquinet/niemoller.html

Par la suite, la liste s'est étoffée, en fonction des groupes qui revendiquent une formulation très efficace :

Then they came for the Catholics,
and I didn’t speak up,
because I was a Protestant.

Lorsque ils sont venus
chercher les juifs
Je n'ai rien dit
Je n'étais pas juif.
http://www.martin-niemoeller-stiftung.de/4/daszitat/a46


Sur cette question, lire ce qu'a écrit Harold Marcuse (UC Santa Barbara), entre 2000 et 2012 :
http://www.history.ucsb.edu/faculty/marcuse/niem.htm


niemoller

Martin Niemöller (1892-1984)
http://www.reformiert-info.de/

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 janvier 2013

Le triomphe du corporatisme ?

 

vidberg-assez

« rien ne va dans l'éducation… »
« le travail du samedi était inutile
« ma formation a été mauvaise »

La fin de la semaine de 4 jours. Martin Vidberg revisite ses dessins antérieurs (17.05.2012)
http://vidberg.blog.lemonde.fr/2012/05/17/la-fin-de-la-semaine-de-4-jours/


- L'école, ou le triomphe du corporatisme - Le Monde édito 22.01.2013
« Vincent Peillon, a rouvert le dossier avec énergie et engagé une longue concertation avec tous les acteurs concernés. Son objectif ? Rétablir la semaine de quatre jours et demi afin de réduire la journée de classe d'au moins... une demi-heure, en l'accompagnant, jusqu'à 16 h 30, d'activités périscolaires prises en charge par les collectivités locales …
[un choix qui semble gérable dans les grandes villes, mais beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre dans les petites communes rurales]
Et que croyez-vous qu'il se passe, devant cette considérable révolution ? La grève, annoncée massive, des enseignants des écoles parisiennes, ce 22 janvier, et une journée nationale d'action de leurs syndicats le lendemain…
Disons-le tout net : ce corporatisme étriqué est lamentable … »
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/22/l-ecole-ou-le-triomphe-du-corporatisme_1820599_3232.html


- « Le courrier des lecteurs est fleuri cette semaine : " scandaleux ", " outrancier ", " minable ", " malveillant ", " méprisant ", " malfaisant ", " malodorant ", " infamant ", " blessant ", " lamentable ", " honteux ", " affligeant ", " racoleur ", " arrogance ", " morgue ", " pamphlet ", " diatribe ", " mépris ", " la "une" de la Pravda... » De quoi parlent-ils ? De l'éditorial de mercredi 23 janvier, qui tirait sans sommation sur  «le triomphe du corporatisme »
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/28/au-tableau_1823015_3232.html


- Cessons de clouer les enseignants au pilori !
- Sylvia Ullmo - Le Monde opinions
Il faudrait savoir si on peut enseigner quand les enfants arrivent modelés par la télévision, le cinéma, les iPhone et autres tablettes, mais à peine éduqués. Le métier d'enseignant est aujourd'hui un métier frustrant, usant et parfois à risque. L'idée d'une grande refondation de l'école peut être exaltante si elle offre d'autres perspectives que la découpe du temps scolaire.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/25/cessons-de-clouer-les-enseignants-au-pilori_1822616_3232.html


- A Paris les enseignants à bout de nerfs face à la mairie - Le Monde 26.01.2013
« Pas facile de débattre avec un auditoire à fleur de peau. " Il n'y avait pas urgence à réformer les rythmes, explique un directeur d'école, le ton grave, mais urgence à réparer ce qui a été détruit ces dernières années ».
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/01/26/a-paris-les-enseignants-a-bout-de-nerfs-face-a-la-mairie_1822961_1473688.html

"Corporatisme" enseignant ou instinct de survie ? ED -30.01.2013
http://www.huffingtonpost.fr/emmanuel-davidenkoff/corporatisme-enseignant-o_b_2572529.html

« Si les enseignants demandent plus de temps de concertation et de préparation avant de devoir ingérer une couche supplémentaire de cet indigeste mille-feuilles de dispositifs pensés dans les bureaux parisiens du ministère, c'est qu'ils savent qu'on risque fort de ne pas leur donner les moyens de les mettre en œuvre correctement. Et qu'ils en porteront encore les conséquences au quotidien quand leur ministre aura depuis longtemps rejoint d'autres horizons... et que son successeur, à son tour, laissera son administration reproduire cette "méthode" douloureuse et, au final, bien peu efficace ».


.


Posté par clioweb à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 janvier 2013

La Fabrique et les archives

 

A l'occasion de l'ouverture du site de Pierrefitte, La Fabrique a consacré 4 émissions aux Archives.
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire

- Le mercredi, Agnès Magnien, l'actuelle directrice a été invitée.
Isabelle Neuschwander, la directrice précédente a été limogée de façon arbitraire en février 2011.
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article4484


- Le jeudi, vers la 43e minute, écouter Steve Kaplan : l'essentiel, ce sont moins les archives, que le travail de l'historien, les questions qu'il pose (en lien avec la société de son temps), et son regard distancié sur les conditions de production de ces archives. [ voilà une nouvelle opportunité pour dénoncer le poncif fréquent dans certains médias : l'archive détiendrait la vérité (toujours) cachée (par qui ?), l'historien ne serait au mieux qu'un plagiaire ou un vulgaire copiste ]

L'archiviste (ou le commis de salle) est parfois vu comme celui qui empêche d'accéder à un document,
Pour SK, c'est aussi celui qui soutient l'historien dans son travail.

SK évoque le tsunami culturaliste, et l'allergie de certains historiens de idées aux archives (cf Roger Chartier).


- Le mardi, vues de Paris, les archives, ce sont beaucoup de rois et de présidents, de reines (cf. les sceaux).
En somme un regard patrimonial sur les archives du pouvoir et de l'administration.

Vu d'en bas, ce sont aussi les traces laissées par LF Pinagot ou par Théophile Maupas.
Les minutes des notaires parisiens pourraient étoffer l'histoire sociale. Mais leur présence aux AN ne semble tenir qu'à une question de place disponible.

2 illustrations personnelles, grâce au travail considérable de numérisation mené par les archives (départementales)

. Avant la création de l'Etat providence, à qui une veuve dans le besoin adresse-t-elle une demande d'aide ? Au conseil municipal et la générosité publique (délibérations du CM, AD 14)
http://controv.free.fr/dossiers/normand/airou/lalandedairou3.htm


. Sur la base d'un calvaire, dans une commune du sud Manche, un nom et une date (Joachim Delepine, 1762)

Les registres paroissiaux donnent accès à des bribes d'histoire familiale, entre mariage, baptêmes et obsèques. Mais l'archive ne produit pas automatiquement l'histoire : ces registres, ils ont attendu deux siècles l'histoire quantitative et le travail des historiens démographes. Le rouge, sous le métier de voiturier, c'est peut-être la marque d'Yves Nédellec, celui a tant fait pour reconstituer les AD de la Manche.


De fait, lors de cette semaine, il aurait été possible d'insister davantage sur 2 aspects :
- le travail important mené dans les AD (cf AD85, AD50 ou le dossier sur St Benoit - AD45)
- l'accueil des lecteurs ordinaires, l'accès aux cartons ou les conditions de travail.

Gallica a été citée. Sauf erreur le scan porte sur l'imprimé, grâce au travail important d'édition des sources menée
dans la seconde partie du XIXe.

L'appareil photo numérique facilite grandement le travail.
Les puristes lui préfèreront la matérialité du crayon à papier.
Et le tarif démesuré longtemps pratiqué à la BNF pour des photos en noir et blanc ...

 

lla-signatures

Registres paroissiaux, Mairie de La Lande d'airou (50) - photo DL


.


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 janvier 2013

Lincoln, un modèle ?

 

Avant Obama était Abraham - Corinne Lesnes - Le Monde culture & idées

Lincoln est érigé en héros aux Etats-Unis, le film de Spielberg le souligne. En cultivant le parallèle, l'actuel président soigne sa propre légende (image ?)

extraits :

Quand il forme son premier cabinet, Obama choisit ses anciens rivaux, Hillary Clinton en tête, comme Lincoln l'avait fait avec « des conseillers mieux éduqués, plus expérimentés et dont il savait qu'ils convoitaient sa place. Quand ses concitoyens renâclent devant ses grands projets, il les exhorte à refuser le repli malgré la crise : en pleine guerre civile, Lincoln n'a-t-il pas lancé le chemin de fer transcontinental ? »

« Ses manières simples étaient trompeuses. A la Maison Blanche, il se révèle habile, employant des ruses de maquignon, distribuant lui-même les charges et les faveurs, coupant les formules en quatre pour dissimuler la vérité. Suprêmement politique, il retarde la fin de la guerre pour faire passer le 13e amendement imposant la fin de l'esclavage. Il espérait que l'abolition démoraliserait le Sud encore davantage et précipiterait la reddition ».

« Avocat, il avait le don du verbe … Son deuxième discours d'investiture est considéré aujourd'hui comme l'un des plus beaux de l'histoire américaine ».

« De son vivant, Lincoln était controversé ; mort, il a immédiatement pris rang de martyr de la patrie ».


NB : Sally Field, qui incarne Mary Todd dans le film de Spielberg, était l'invitée de Thé ou café ce dimanche matin.
L'article Mary Todd dans Wikipedia
http://the-ou-cafe.france2.fr/index-fr.php?page=emission&id_rubrique=1200


.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,