- Les programmes d'histoire sont de plus en plus ambitieux - Le Monde - Culture et idées

Entretien avec Patrick Garcia, MdC à Cergy-Pontoise, co-auteur de L'Enseignement de l'histoire en France de l'Ancien Régime à nos jours, Armand Colin, 2003.

La suppression par Chatel de l’histoire en terminale S a été ressentie comme une amputation de la culture des meilleurs élèves.
Mais « au fond, les programmes sont aujourd'hui plus sensibles aux évolutions historiographiques et à la recherche d'une efficacité pédagogique qu'aux changements politiques, et de ce point de vue les polémiques actuelles ne sont, à bien des égards, qu'un remake médiocre du débat de la fin des années 1970 ».

à venir en ligne à l'adresse
http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/12/27/les-programmes-d-histoire-sont-de-plus-en-plus-ambitieux_1810909_3246.html

.