- SOS pour les sciences-éco Libération - 16 décembre 2012
Stéphane Beaud Sociologue à l’ENS, Guy Dreux, Lycée Rodin, Paris XIIIe et Gilles Raveaud Paris-VIII-Saint-Denis
http://www.liberation.fr/societe/2012/12/16/sos-pour-les-sciences-eco_868008


- Et pour l'histoire-géo,
Thomas Goussu, Lycée Couperin, Fontainebleau
http://www.liberation.fr/societe/2012/12/16/et-pour-l-histoire-geo_868003

« A première vue certes, beaucoup d’enseignants ont été séduits par les nouvelles formulations, l’approche thématique, l’approfondissement des exigences et des problématiques. A l’usage, ces exigences sont intenables et leur mise en œuvre va à l’encontre des objectifs initiaux : au lieu de développer l’autonomie intellectuelle et la capacité de critique de nos élèves, ceux-ci se préparent à bachoter plus que jamais en apprenant par cœur des croquis complexes ou des plans de composition ».

« Comptons que le ministère saura, en élaborant les futurs programmes, redéfinir sagement ce que peut être une «exigence» et ne pas faire d’une légitime ambition un facteur de démotivation, de dégoût et finalement d’échec pour nos élèves. Gageons aussi que, dans un souci de démocratie, la parole des praticiens sera entendue et respectée ... »

« Face à cette urgence, l’inspection vient… d’alléger les programmes de première en série S, au vu des résultats de juin dernier ! Idéalement, elle aurait le souci d’anticiper et de ne pas sacrifier des cohortes entières d’élèves. Pour les candidats au bac 2013, ce changement est urgent ! »