18 novembre 2012

Rattrapé par l'Algérie

 

Vie d'exil, 1954-1962. Des Algériens en France pendant la guerre d'(indépendance de l')Algérie - expo jusqu'au 19 mai à la CNHI
Voyages en Post-colonies. Viêt Nam, Algérie, Maroc
A la suite d'un exil forcé, Benjamin Stora s'interroge sur les traces du passé colonial

« Tout l'espace colonial m'intéresse depuis ma jeunesse révolutionnaire.
Même si je suis toujours rattrapé par l’Algérie » résume en titre Libération 16.11.2012
Entretien avec Benjamin Stora qui retrace les vies d’exil des Algériens en France et sa trajectoire d’historien porté par le retour de la question algérienne.
http://www.liberation.fr/monde/2012/11/16/je-suis-toujours-rattrape-par-l-algerie_861002

« Ils étaient 220 000 à la veille de la guerre d’Algérie en 1954, le double à l’indépendance en 1962. Ils vivaient dans les bidonvilles de Nanterre, Gennevilliers, les cafés, hôtels et garnis de Paris, Lyon, Marseille, aux confins de la société française en pleine expansion. Des hommes, jeunes, ouvriers, sans statut clair - ni étrangers puisque leur Algérie natale était la France, ni vraiment français puisqu’ils étaient classés «Français musulmans d’Algérie». «Des invisibles», dit l’historien... »

Libération reproduit la photo d'un contrôle d'identité dans le douar de Gennevilliers en 1955


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Savita Deserved Better

 

savita

source : http://www.thejournal.ie/

Savita Halappanavar, une jeune femme enceinte de 17 semaines, s'est présentée le 21 octobre à l'hôpital de Galway ... Après avoir été informée qu'elle était en train de faire une fausse couche, elle a demandé à plusieurs reprises que l'on mette un terme à sa grossesse, a rapporté son mari à l'Irish Times. Mais le médecin a refusé, au motif que l'avortement est interdit par la loi irlandaise.
La jeune femme est morte de septicémie.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi en Irlande
pour protester et demander l'abrogation de la loi qui interdit l'IVG.
http://www.liberation.fr/2012/11/17/deces-d-une-femme-enceinte-en-irlande-des-milliers-de-manifestants


.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Yerushalmi, l'histoire et les mémoires

 

Les lundis de l'histoire 12.11.2012 s'intéressent au rôle de l'historien Yosef Hayim Yerushalmi
http://www.franceculture.fr/emission-les-lundis-de-l-histoire

Sylvie Anne Goldberg a publié
Transmettre l'histoire juive (entretiens)
L'histoire et la mémoire de l'histoire. Hommage à Yosef Hayim Yerushalmi

L'émission évoque 4 ouvrages de Yerushalmi :
. Zakhor (Souviens-toi), Histoire juive et mémoire juive - 1984
. De la cour d'Espagne au ghetto italien. Isaac Cardoso et le marranisme au 17e siècle - 1987
. Serviteurs des rois et non serviteurs des serviteurs - 2011
(la quête de l'alliance royale, de la protection par des souverains dont l'action est idéalisée)
. Le Moïse de Freud, Judaïsme terminable et interminable - 1993
(cité par Annette Wieviorka lors de la table ronde avec Pierre Laborie)


Les juifs ont créé une religion complétement historique. Pourquoi faut-il attendre le début du XIXe pour voir apparaitre des historiens juifs écrivant une histoire généraliste et critique ? La ritualisation d'une mémoire de groupe (et la valorisation d'une tradition fondée sur la répétition) a sans doute empêché l'apparition d'une histoire critique.

Roger Chartier cite Paul Ricoeur : « Zakhor (Souviens-toi) a la vertu de donner accès à un problème universel à la faveur de l'exception que constitue la singularité de l'existence juive ».

http://en.wikipedia.org/wiki/Yosef_Hayim_Yerushalmi
http://fr.wikipedia.org/wiki/Yosef_Hayim_Yerushalmi

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,