Les ministres passent, les mots aussi. Véronique Soulé, blog C'est Classe !
http://classes.blogs.liberation.fr/soule/2012/10/education-des-mots-et-des-ministres.html


du côté de Chatel :
l'excellence, les performances, l'optimisation des moyens, la personnalisation, l’évaluation,
opposés à l'égalitarisme, l'immobilisme ...
L'usage d'une langue technocratique pouvait habiller d'une illusion de modernité une politique brutale de privatisation ...


« Pour Vincent Peillon, le choix des mots est plus difficile. Le ministre parle énormément, et sur tout » …
Parmi les termes qui reviennent :
- une école qui rassemble
- l'investissement éducatif
- la pédagogie
- la co-éducation
- les inégalités et la solidarité
- la mixité sociale et la mixité scolaire
... la morale laïque au lieu de l'éducation civique ...

« Maintenant, après les grands mots et les belles promesses, il reste à voir ce qui va changer réellement.
Rendez-vous dans quelques mois ».

.