03 août 2012

FC : Natalie Dessay

 

Natalie Dessay, la cantatrice, était l'invitée de l'émission La part d'enfance - 26.07.2012

Elle est née Nathalie Dessaix, à Lyon le 19 avril 1965.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Natalie_Dessay

« Rêver de devenir danseuse, puis actrice, et finir l’une des cantatrices les plus écoutées, les plus admirées, ce conte de fée n’en est pas un pour cette incomparable soprano à la tessiture si mystérieuse. Comment le croire ? En écoutant Natalie Dessay qui revient ce soir sur son enfance ».
http://www.franceculture.fr/emission-la-part-d-enfance-nathalie-dessay-2012-07-26

http://www.franceculture.fr/emission-la-part-d-enfance
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/12528-26.07.2012-ITEMA_20388024-0.mp3

Sa carrière vue par wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Natalie_Dessay#Carrière

« Une voix très spécifique a complètement décidé pour moi.
Elle permet des rôles comme La fille du regiment, La Traviata, Lucia di Lammermoor (Donizetti).
ND dit aimer Orphée aux enfers, Manon ...
Je ne chanterai jamais Tosca, jamais Butterfly, jamais Salomé, voilà »
Elle envisage d’arrêter le métier de cantatrice, et aimerait retrouver le théâtre, et y commencer une seconde carrière. »

«Quand on est enceinte, on chante nettement mieux»

dessay

source : http://userserve-ak.last.fm/serve/_/467420/Natalie+Dessay.jpg


.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 août 2012

Une subjectivité négatrice de l’histoire

 

Henri Guaino : une subjectivité négatrice de l’histoire
Suzanne Citron, Historienne, Libération 31.07.2012
http://www.liberation.fr/politiques/2012/07/31/


«Ma France, elle n’était pas à Vichy, elle était à Londres depuis le 18 juin. Il n’a pas parlé au nom de la France que j’aime», a déclaré Henri Guaino, en réplique au discours de François Hollande commémorant la rafle des 16 et 17 juillet 1942. Comme historienne, mais surtout en mémoire de ce que j’ai vécu dans ma vingtième année, j’ai ressenti l’envie d’une réponse à Henri Guaino (et à Bruno Lemaire). Verra-t-on surgir un nouveau genre de négationnisme, (au nom de  la polémique politicienne), des subjectivités et des ego de quelques notables de la politique ?…  »

« ... En prétendant à tout prix gommer les quatre années d’une France de Vichy et donc de ses prémices dans la IIIe République, on élude toute réflexion critique sur les menaces dans le présent d’un toujours possible basculement dans une horreur inattendue ».

« ... la transmission d’une histoire officielle construite sur l’idée d’une nation essentialisée confondue avec l’extension d’un pouvoir monarchique légitimé par la raison d’Etat - et sublimée dans le postulat d’une République une et indivisible au-dessus de tout soupçon - ne fait qu’entériner les faux débats sémiologiques au gré des subjectivités de chacun ».




rappels :
- Le discours de Jacques Chirac, 16 juillet 1995
http://fr.wikisource.org/wiki/Discours_Chirac_1995

« La France, patrie des Lumières et des Droits de l'Homme, terre d'accueil et d'asile, la France, ce jour-là, accomplissait l'irréparable. Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux ».

« …Certes, il y a les erreurs commises, il y a les fautes, il y a une faute collective. Mais il y a aussi la France, une certaine idée de la France, droite, généreuse, fidèle à ses traditions, à son génie. Cette France n'a jamais été à Vichy. Elle n'est plus, et depuis longtemps, à Paris. Elle est dans les sables libyens et partout où se battent des Français libres. Elle est à Londres, incarnée par le Général de Gaulle ».



- Le discours de François Hollande, 22 juillet 2012
http://www.elysee.fr/hollande-2012

« La vérité, c'est que ce crime fut commis en France, par la France ». …

« Mais la vérité, c'est aussi que le crime du Vel d'Hiv fut commis contre la France, contre ses valeurs, contre ses principes, contre son idéal ».

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Conditions d'intégration des tice

 

- « Les TIC sont omniprésentes dans la vie des élèves et des étudiants du Québec : ceux-ci s’en servent continuellement pour se divertir, pour communiquer avec leurs amis ou pour faire leurs devoirs. En fait, les TIC sont partout… sauf dans les salles de classe ! » CEFRIO 2011
http://www.cefrio.qc.ca/fileadmin/documents/Publication/GenerationC_leger_version2.pdf


- Les conditions optimales d'une intégration réussie des TIC en classe
Christelle Vaufrey, le mardi 22 novembre 2011
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/17798/les-conditions-optimales-une-integration-reussie/

« Les observations et enquêtes menées par la Fédération des Cégeps aboutissent en 2004 à la conclusion suivante : il n'y a pas de relation de cause à effet entre l'utilisation des TICE et la hausse des résultats scolaires ».

Un constat renforcé par Jean Loisier : « il ressort des recherches, études, analyses et discours de toutes sortes, qu'il ne faut pas chercher dans les technologies la recette de l'élévation du taux de réussite des apprenants. Les facteurs de réussite sont ailleurs : d'une part, dans la personnalité de l'apprenant et, d'autre part, dans l'art du pédagogue qui le guide et l'accompagne ».


CV cite principalement : Guy Beliveau, Impacts de l'usage des TICE au collégial
http://philosophie.cegeptr.qc.ca/2011/08/analyse-des-recherches-sur-les-tice/

Un prof de philo de Trois-Rivières propose, à la suite de Christian Barrette, de déplacer la question : « quelles sont les conditions d'une intégration réussie des TICE ? »

Beliveau distingue cinq niveaux d'utilisation des tice, et s'intéresse à la question cruciale de la stratégie pédagogique. «l'active learning a fait chuter considérablement les taux d'échecs pour les étudiants en condition expérimentale comparés à ceux, en condition de contrôle, qui suivaient le même cours selon les méthodes traditionnelles ».


«Rolland Viau apporte une intéressante précision sur ces conditions : Il faut que ce dernier [l'élève] soit constamment invité à faire des choix et avoir " son mot à dire " dans sa façon d'apprendre. De plus, il faut qu'il reçoive des encouragements appropriés et des commentaires judicieux sur les actions qu'il pose et sur sa démarche d'apprentissage. Il faut également qu'il puisse faire des erreurs, sans pour autant être critiqué. Enfin, il faut que l'environnement soit convivial et attirant sans pour autant être à l'image des jeux-vidéos ».
Viau, R. (2005), « 12 questions sur l’état de la recherche scientifique sur l’impact des TIC sur la motivation à apprendre », Université de Sherbrooke
http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/LME/lombard/motivation/viau-motivation-tic.htm

 

École 2.0 - Un choix de sites à découvrir.
http://rire.ctreq.qc.ca/thematiques/ecole-2-0/


.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

The Internet Map

 

internet-map


The Internet Map - 01Net - 30.07.2012 (source tw)

« A la manière d’une carte du ciel, le site The Internet Map affiche les sites Web comme des cercles dont la taille varie en fonction de leur audience, la couleur du cercle correspondant à une langue (violet pour le français, bleu pour l’anglais, jaune pour le chinois, etc.). Elle concernerait 350 000 sites de 196 pays. Créée par des développeurs russes, cette visualisation représente Internet à la fin 2011 ».

http://www.01net.com/editorial/571013/the-internet-map-la-plus-belle-carte-du-web/

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 août 2012

Le Caravage et le caravagisme

 

Corps et Ombres : Caravage et le caravagisme européen
expositions Montpellier - Toulouse - 23 juin 2012 - 14 octobre 2012

140 tableaux, 2 musées associés à leurs homologues américains (Los Angeles et Hartford)

« Né à Milan en 1573, arrivé à moins de 20 ans à Rome, Le Caravage se fait connaître par ses natures mortes et ses portraits à mi-corps ... éclairés par une lumière tombant presque à la verticale, aux ombres tranchées... Personne n’a su rendre comme lui la grâce du mouvement suspendu … »


Deux sources à exploiter :
- Dans la force du Caravage
un article de Vincent Nocé dans Libération 30.07.2012
http://www.liberation.fr/culture/2012/07/29/dans-la-force-du-caravage_836355

- Un dossier de presse très étoffé, aussi bien pour Toulouse que pour Montpellier :
http://www.augustins.org/fr/exposition/accueil/pdf/presse_Corps_Ombres.pdf


Montpellier, présentation de l'exposition section par section :
Premières conversions
Les Français à Rome
La tentation caravagesque
de Naples à Séville
Le cas singulier de Georges de la Tour
http://museefabre.montpellier-agglo.com/Corps_et_Ombres


Toulouse, musée des Augustins,
Face à Caravage - attraction et résistances
L'école d’Utrecht (Terbrugghen, Honthorst…),
La peinture d’histoire hollandaise (Bramer, Rembrandt…)
Matthias Stom
Les caravagesques flamands (Jordaens, Seghers …)
un cabinet de dessins caravagesques
http://www.augustins.org/fr/exposition/accueil.htm


Caravaggio, The Web Gallery of Art

Caravaggio, wikimedia commons


bonfait-apres

Olivier Bonfait a publié chez Hazan "Après Caravage : une peinture caravagesque ?"

 

freches-caravage

José Frèches, Le Caravage, peintre et assassin, Gallimard
http://www.paperblog.fr/5652580/

 

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Le Caravage : les pseudo-dessins



- Le Monde 05.07.2012 : Adriana Conconi Fedrigolli et Maurizio Bernardelli Curuz affirment avoir authentifié 83 dessins du Caravage au sein du fond de Simone Peterzano, qui fut le maître du peintre à Milan de 1584 à 1588. Ils ont publié leurs recherches dans deux ebooks, mis en vente le 6 juillet sur Internet.
http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/07/05/


- Dessins du Caravage : Ce serait une révolution - Le Figaro - 05.07.2012

- L'affaire des dessins du Caravage, une vaste fumisterie - Le Figaro - 12.07.2012

 

- En Italie, l’histoire de l’art dans une phase critique - Vincent Nocé, Libération 29.07.2012

«Un grotesque canular» annonçant la découverte de pseudo-dessins du Caravage a fait la une de la presse mondiale.
«Si je disais avoir vu à l’œil nu un boson de Higgs dans mon salon, on me conduirait à l’asile. Mais si je prétendais avoir découvert un Michel-Ange, un Léonard ou un Caravage, je serais porté en triomphe par le cirque des médias » écrit sur son blog Tomaso Montanari, professeur d’histoire de l’art à Naples

« L’historien, qui avait déjà mené bataille pour dénoncer le rêve de retrouver une fresque perdue de Vinci dans un palais de Florence, voit dans ces signes un effondrement de l’histoire de l’art en Italie, cette «discipline humaniste» ayant perdu «tout sens critique», dans un pays gangrené par une classe politique indigne, qui laisse son patrimoine culturel à l’abandon ».

http://www.ilfattoquotidiano.it/blog/tmontanari/
http://www.liberation.fr/culture/2012/07/29/en-italie-l-histoire-de-l-art-dans-une-phase-critique_836356


.

Posté par clioweb à 07:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,