23 août 2012

La mort tragique de Saamiya

 

saamiya

source : http://www.lettera43.it/

 

Des JO à la mort, la tragédie de Saamiya la Somalienne - Le Monde 23.08.2012

« Elle s'appelait Saamiya Yusuf Omar et portait le dossard 2895 aux JO de Pékin, en 2008. Elle était l'une des deux seules athlètes à représenter son pays, la Somalie. Elle avait même été désignée comme porte-drapeau lors du défilé de la cérémonie d'ouverture ».

En avril dernier, « elle est morte en voulant rejoindre l'Occident. Elle était montée à bord d'une "charrette de la mer" qui, de Libye, devait la conduire en Italie. Mais elle n'y est jamais arrivée ». Comme près de 18 000 autres personnes mortes en Méditerranée au cours de ces vingt dernières années selon le blog Fortress Europe

« Pendant ce temps, Mo Farah, un réfugié somalien est devenu un héros pour son pays d'accueil, la Grande-Bretagne, après avoir triomphé lors des 5 000 et 10 000 mètres aux JO de Londres ».

http://www.lemonde.fr/afrique/2012/08/22/des-jo-a-la-mort

rappel :

Europe in the world - ESPON Project 3.4.1 - 2007
http://clioweb.free.fr/carto/europeintheworld.htm

deaths-2000-2003

Deaths of migrants at the borders of Europe 2003-2006
http://clioweb.canalblog.com/tag/espon

 

.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Digital Humanities

 

- Digital Humanities. Les transformations numériques du rapport aux savoirs - EHESS

Aurélien Berra, maître de conférences à l'Université Paris-Ouest Nanterre-La-Défense (Paris-X)
Marin Dacos, ingénieur de recherche au CNRS
Pierre Mounier, ingénieur d'études à l'EHESS

dans l'annonce du séminaire, 6 ouvrages conseillés
dont
Jean-Philippe Genet et Andrea Zorzi (éd.), Les Historiens et l'informatique. Un métier à réinventer, Rome, École française de Rome, 2011.
et
Susan Schreibman, Raymond G. Siemens et John M. Unsworth (éd.), A Companion to Digital Humanities, Oxford, Blackwell, 2004 - version préliminaire en ligne :
http://www.digitalhumanities.org/companion/index.html


- Par un sec arrêté du 6 août, dans la discrétion estivale, le gouvernement a mis fin à l'opération Criminologie pilotée par l'Elysée au profit d'Alain Bauer et de ses amis.
http://sciences.blogs.liberation.fr/

La criminologie aura été une discipline universitaire cinq mois et six jours. Un arrêté supprimant la section 75 - celle de la criminologie - du Conseil national des universités a été publié hier au Journal officiel. - Libération
http://www.liberation.fr/societe/2012/08/21/la-criminologie-n-est-plus-une-science_841039


.

Posté par clioweb à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,