- « Down to earth : Identities, Bodies and Spatial Scales »
32e Congrès international de l’Union Géographique Internationale
Cologne, 26-30 août 2012
https://igc2012.org/frontend/index.php
https://igc2012.org/frontend/index.php?page_id=592

dont : Un pont sur le fossé ? Le rôle des villes moyennes comme intermédiaire entre déprise rurale et mégapoles, jeudi 30 août 2012 - http://attracvil.hypotheses.org/421

et Symposium „Geographie und Schule“
https://igc2012.org/frontend/index.php?ses_id=95


- Façons d’habiter les territoires de la ville aujourd’hui
- dossier réalisé par le CNFG - Historiens 1 G n° 419
dont L’infosphère urbaine, des tentes dans la rue, les enclaves résidentielles fermées et sécurisées en France ...
Le sommaire en pdf :
http://aphgcaen.free.fr/aphgn/cnfg-habiter-ville.pdf


« Le topos ontologique moderne s’accompagne relativement bien de la forme extrême d’une ville qui se dématérialise. Quand l’espace urbain devient virtuel … l’urbain contemporain habite le territoire réseautique des espaces de transport, et MT va jusqu’à évoquer un territoire « retistique » puisque des relations, inconnues jusqu’alors se nouent dans le couple réseau-territoire… »
Existerait-t-il un décodeur pour historiens ?


- croisé parmi les articles archivés sur le web
Frédéric Gannon, Réseaux de villes et réseaux d'entreprises : quelle intégration ?  Flux, 1995, Volume 11, Numéro 20 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/flux_1154-2721_1995_num_11_20_1026

 
.