05 août 2012

Qui paie le low cost ?

 


- La SNCF est un automate !  Marianne, 797, 28.07.2012
Alain Rémond interpelle la tarification compliquée et arbitraire de la SNCF.
Selon lui, pour espérer comprendre la grille tarifaire actuelle, il faut avoir au moins fait l'ENA, Polytechnique, l'Ecole des mines, l'Ecole des Ponts et Chaussées et l'Ecole supérieure en automates...
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/marianne/remond-sncf.jpg


- Qui paie le prix du low cost ?
L'émission Les Matins de l'été du 26.07.02012 décrivait la politique commerciale des compagnies aériennes : 2 passagers paient rarement le même prix, et les écarts peuvent être surprenants.

http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10837-26.07.2012-ITEMA_20387865-0.mp3

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Vire : L'ARS veut fermer la maternité

 

v-maternite

source : video Ouest-France

Depuis plusieurs mois, l’ARS veut supprimer la maternité de Vire. La difficulté de recruter durablement un gynéco lui a servi de prétexte.

Les protestations ont été vigoureuses lors des deux campagnes électorales,
pour la présidentielle et pour les législatives.
L’ARS s’était d’abord engagée à maintenir la maternité.
Avant d’annoncer la suspension des accouchements du 9 juillet au 1er novembre.
http://www.lavoixlebocage.fr/2012/07/09/vire-suspension-des-accouchements-a-la-maternite/

La mobilisation a donc continué.
20.06 - Ce samedi matin, 250 personnes ont défilé dans les rues de Vire pour défendre la maternité, menacée de fermeture. A l’appel du collectif Touche pas à ma santé, à mon hosto, des agents hospitaliers, des mamans et des élus du bocage ont exprimé leur opposition à ce démantèlement. Ouest-France 21.06.2012
http://www.ouest-france.fr/actu/actualite-video_-Maternite-Vire_40833-2087748--------35882_actu.Htm

6 juil. 2012 - 300 personnes environ sont descendues dans les rues de Vire

19 juillet - Maternité : un des gynécologues quitte l'établissement
http://www.ouest-france.fr/Maternite-un-des-gynecologues


La suspension engendre des situations humaines difficiles :

- Un bébé est né jeudi à la maternité de Vire, malgré la suspension des accouchements décidée par l’Agence régionale de santé le 9 juillet pour raisons de « sécurité ». La jeune maman, habitante de Roullours à 2 km, a été prise en charge par les deux sages-femmes de garde alors qu’elle avait déjà perdu les eaux, rendant impossible tout transfert vers une autre maternité. Une procédure d’urgence « qui ne remet pas en cause la suspension », indique le M. Lancry, directeur de l’ARS. Ouest-France 30.07.2012
http://www.ouest-france.fr/Vire-accouchement-en-urgence-malgre-la-suspension.Htm


Vire. Elle accouche à Saint-Lô et veut rentrer à Vire - Ouest-France - 02.08.2012
Attendue le 8 août, la petite Louise a finalement vu le jour mercredi sur les coups de 0 h 23. « J’ai eu une perte de sang, j’ai pris peur, alors avec mon mari on a décidé d’appeler les pompiers, raconte Virginie Pénéras. Je me suis posée beaucoup de questions durant le trajet. Je craignais d’accoucher dans l’ambulance. » Depuis, cette maman attend de rejoindre les siens. « Je veux rentrer à Vire, mais ils ne veulent pas. »
http://www.ouest-france.fr/Vire.-Elle-accouche-a-Saint-Lo-et-veut-rentrer-a-Vire.Htm

Une coordination nationale fédère les initiatives des comités locaux :
http://www.coordination-nationale.org/


Sur ce sujet, voir aussi le dossier de l'hebdo La Voix le Bocage,
dont une annonce triomphaliste du 04.08.2010
et ce titre du 22.12.2012 :
"Nous souhaitons que la maternité rayonne" :-):-)

 

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,