audin       audin1

Pierre Vidal-Naquet, L'affaire Audin, Les éditions de Minuit, 05.1958
sources :  http://audin.lautre.net/  et  http://montmorillon.canalblog.com


- A l'IMEC, le 3 juillet 2012, conférence d'Anne Simonin en liaison avec l'exposition
Engagements et déchirements : les intellectuels et la guerre d'Algérie


Anne Simonin a publié Le Droit de désobéissance - Les Éditions de Minuit en guerre d’Algérie
Présentation vidéo de 9 mn
http://www.leseditionsdeminuit.fr/f/index.php?sp=liv&livre_id=2721

L'ouvrage peut être téléchargé gratuitement en pdf
http://www.leseditionsdeminuit.fr/images/3/droit_desobeissance.pdf

« L’engagement dans la dénonciation de la guerre d’Algérie oblige une génération qui eut vingt ans sous l’Occupation à vivre une inversion radicale, une situation où la France, désormais puissance occupante, mène une guerre d’oppression. Le rappel du refus exprimé par la Résistance rétablit une continuité. L’intérêt du combat des Éditions de Minuit est d’avoir facilité ce transfert de mémoire : le catalogue algérien des Éditions de Minuit ou la résistance mode d’emploi à l’usage de ceux qui refusent la guerre d’Algérie ?
Confondus dans une « jeune résistance », les désobéissants, insoumis et déserteurs doivent, en tout cas, aux Éditions de Minuit d’avoir conquis une légitimité dans une guerre qu’il était urgent de perdre pour l’honneur et la dignité d’une chimère, cette « certaine idée de la France ».


- Les Editions de Minuit sous les coups de la censure
relire l'article du cahier Livres de Libération du 09.02.2012
« …Reste que, puisque le Déserteur ne vit pas le jour, Minuit s’empressa d’éditer Provocation à la désobéissance. Le Procès du déserteur, fidèle compte rendu du procès qui se déroula en décembre 1961 »
http://clioweb.canalblog.com/tag/minuit

- Un engagement à la fois dreyfusard et résistant
Non-Fiction 28 mars 2012 - « la mobilisation des Editions de Minuit dans la dénonciation systématique de la torture et la légitimation du droit à la désobéissance »
http://www.nonfiction.fr/article-5645-un_engagement_a_la_fois_dreyfusard_et_resistant_avec_anne_simonin.htm


- Lors de son intervention, elle a mentionné notamment
Claude Bourdet, Votre Gestapo d'Algérie, France-Observateur 13 janvier 1955
L'histoire de Djamila Bouhared, L'Express 4 novembre 1957
Non, Non, éditorial d'André Fossard dans L'Aurore
et les ouvrages
18/2/1958, Henri Alleg, La question
1e édition saisie (information: néant), 2e édition saisie (information: contre X pour "atteinte au moral de l’armée")
22/5/1958, Pierre Vidal-Naquet, L’affaire Audin
16/6/1959, [anonyme], La grangrène
saisi (information: contre Jérôme Lindon et les plaignants pour "diffamation de la police")
2/10/1959, Robert Davezies, Le front
7/4/1960, Maurienne, Le déserteur
saisi (information: contre Jérôme Lindon et Jean-Louis Hurst pour "incitation de militaires à la désobéissance")
source : Guerre d'Algérie : Rééditions Minuit
http://susauvieuxmonde.canalblog.com/archives/guerre_d_algerie__reeditions_minuit/index.html

Ajouter
. Gisèle Halimi, Djamila Boupacha éd. Gallimard, 1962
http://fr.wikipedia.org/wiki/Djamila_Boupacha

. Noël Favrelière Le désert à l'aube, ed de Minuit, 1960
Ce récit sert de base au scénario écrit par René Vautier pour le film Avoir vingt ans dans les Aurès (1972).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Noël_Favrelière

. Germaine Tillion, l'anthropologue et la résistante : http://fr.wikipedia.org/wiki/Germaine_Tillion


- Juin 1960. « Georges Arnaud - écrivain (Le Salaire de la peur), dramaturge (Les aveux les plus doux), essayiste (Pour Djamila Bouhired cosigné avec Jacques Vergès) - comparaît devant le tribunal militaire de Paris, suite à son article publié dans Paris-Presse  le 19 avril  et intitulé "Les étranges confidences du professeur Jeanson" ».
http://observatoiredelacensure.over-blog.com/


- Le manifeste des 121 a été publié le 06.09.1960 dans le magazine Vérité-Liberté.
Lire le texte grâce à Wikipédia.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Manifeste_des_121

extraits :
« Ni guerre de conquête, ni guerre de « défense nationale », ni guerre civile, la guerre d’Algérie est peu à peu devenue une action propre à l’armée et à une caste qui refusent de céder devant un soulèvement dont même le pouvoir civil, se rendant compte de l’effondrement général des empires coloniaux, semble prêt à reconnaître le sens »...

Les soussignés demandent « à ceux qui les jugent de ne pas se laisser prendre à l’équivoque des mots et des valeurs ».
Ils poursuivent :
« - Nous respectons et jugeons justifiée la conduite des Français qui estiment de leur devoir d’apporter aide et protection aux Algériens opprimés au nom du peuple français.
- La cause du peuple algérien, qui contribue de façon décisive à ruiner le système colonial, est la cause de tous les hommes libres ».


annesimonin

Anne Simonin - source Google images


- L'Algérie, histoire et mémoires dans les futurs programmes 2013 :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/07/04/24637413.html


.
.