27 mai 2012

diplo : Quand les mots valent de l’or

 

dans les archives du Monde diplomatique

- L’utopie réalisée de la Commune
Changer la politique, instaurer l’égalité entre hommes et femmes, inventer un nouveau mode de gouvernement, faire participer les citoyens.. En 1871, le peuple parisien insurgé leur donnait une signification concrète.
Christophe Voilliot, décembre 2011
http://www.monde-diplomatique.fr/2011/12/VOILLIOT/47055


- Quand les mots valent de l’or
Frédéric Kaplan, novembre 2011
http://www.monde-diplomatique.fr/2011/11/KAPLAN/46925

Le succès de Google tient en deux algorithmes : l’un, qui permet de trouver des pages répondant à certains mots, l’a rendu populaire ; l’autre, qui affecte à ces mots une valeur marchande, l’a rendu riche. Google a réussi à étendre le domaine du capitalisme à la langue elle-même.

« Google a su construire une stratégie innovante en développant une intimité linguistique sans précédent avec ses utilisateurs. Nous nous exprimons chaque jour un peu plus au travers d’une des interfaces de la société ; pas simplement lorsque nous faisons une recherche, mais aussi quand nous écrivons un courrier électronique avec Gmail ou un article avec Google Docs, quand nous signalons une information sur le réseau social Google +, et même oralement, à travers les interfaces de reconnaissance vocale que Google intègre à ses applications mobiles. Nous sommes des millions chaque jour à écrire et à parler par son biais. C’est pourquoi le modèle statistique multilingue qu’il affine en permanence et vers lequel il tente de ramener chaque requête est bien plus à jour que le dictionnaire publié annuellement par nos académiciens.

La découverte de ce territoire du capitalisme jusqu’ici ignoré ouvre un nouveau champ de bataille économique... L’enjeu n’est plus tant de capter les regards que de médiatiser la parole et l’écrit... modéliser et infléchir la langue, créer un marché linguistique contrôlé et organiser la spéculation sur les mots. »


Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Le débat 170 : Le livre, le numérique

 

Le livre, le numérique. Le débat, no 170 - Gallimard

Un article de Nathalie Savary traite de La galaxie Wikimedia.
Robert Darnton plaide pour une Bibliothèque numérique nationale (la chandelle de Jefferson)

Pour lire les points de vue sur le numérique de Gallimard, Compagnon, Assouline, Toubon ou Gaymard, aller en bibliothèque ou feuilleter en librairie.

27.05 : Le sommaire n'est pas encore en ligne sur le site http://www.le-debat.gallimard.fr/
le sommaire en scan temporaire : http://clioweb.free.fr/revues/1temp/debat170.jpg


Le phénomène Wikipédia : une utopie en marche.
L'article de Christian Vandendorpe publié en 2008 (Le débat no 148)est en ligne sur le site de l'auteur
Une version payante est sur le site Cairn :-):-)
http://clioweb.free.fr/debats/wikipedia.htm

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 mai 2012

Medias sociaux : l'addition

 

Réseaux sociaux : de l’addiction à l’addition
5 articles de Nathan Sommelier, 01Net, 14.05.2012 sq.
http://www.01net.com/editorial/565937/reseau-sociaux-de-l-addiction-a-l-addition-1-5/

http://www.01net.com/editorial/566201/des-reseaux-sociaux-comme-outils-de-l-addiction-a-l-addition-2-5/
http://www.01net.com/editorial/566235/reseaux-sociaux-de-laddiction-a-laddition-sur-ecoute-3-5/
http://www.01net.com/editorial/566237/reseaux-sociaux-de-laddiction-a-laddition-identite-perdue-4-5/
http://www.01net.com/editorial/566329/reseaux-sociaux-le-besoin-d-un-sursaut-ethique-5-5/


Extraits :
« Les révélations de Business Insider sur la légèreté dont faisait apparemment preuve le jeune Zuckerberg lors des débuts de Facebook à Harvard (s’adressant à un ami par messagerie instantanée : « Si tu veux des infos sur quelqu’un de Harvard, n’hésite pas, j’ai plus de 4 000 e-mails, etc. […] Ils me “font confiance”. Ces pauvres c*ns. ») n’ont évidemment rien arrangé à l’affaire ».

« Ce que vous fournissez à votre réseau social, mais également toute votre activité de navigation externe, enregistrée et décortiquée par ce même réseau social, ouvre une fenêtre sur ce qu’en d’autres temps, on aurait pu appeler « le secret de votre âme ». Vos recherches, votre style de navigation, vos contributions externes sont autant de traits trahissant inexorablement des aspects cruciaux de votre processus de pensée. Une pensée sous surveillance permanente – même si elle l’ignore – ne peut être à proprement parler « libre ». Face à ce double processus surveillance/influence, il est plus que légitime de s’interroger sur la pertinence de déployer librement sa conscience et sa vie dans le réseau des réseaux ».

« Facebook et Google, qui se sont tous deux engagés à flirter avec les limites du creepy (excès provoquant une aversion chez l’utilisateur) sans les dépasser, semblent bien décidés, par un mélange de séduction et de tours de passe-passe, à repousser les limites de l’acceptable chez leurs utilisateurs… le secteur privé … est parvenu à faire digérer le profilage biométrique, qu’aucun gouvernement n’aurait pu réaliser sans provoquer un tollé historique ».

« Quelle garantie avez-vous que les énormes pouvoirs acquis – et désormais irrévocables – par des gouvernements et des multinationales surpuissants ne seront pas utilisés à des fins déloyales dans l’avenir ? Aucune. Au contraire, un minimum de recul historique permet de conclure que de telles dérives constituent la norme, et non l’exception ».

« … le « réseau social » fortement asymétrique (usager transparent, intermédiaire opaque), loin d’être un moteur de progrès ou d’évolution sociale, perpétue et renforce des structures et des tendances socialement et économiquement paralysantes et favorise le renforcement des gros quasi-monopoles ».

« A la lumière de l’Histoire, il est pourtant évident que le grand public n’a absolument aucun intérêt à livrer ainsi les clés de ses habitudes, de ses pulsions, de sa pensée, aux « grands communicants » …


Un sursaut éthique ?
Des projets comme Diaspora et Unthink, toujours en phase bêta, semblent prometteurs, même s’ils sont en surcapacité permanente.
« Même si, en tant qu’individu, vous n’accordez que peu de valeur à votre vie privée (65 cents en moyenne, selon une étude allemande), la contribution que vous apportez à cet échantillon, et les conséquences en termes d’évolution des pratiques de gouvernance et de communication pour la société tout entière, ne méritent-elles pas d’être mûrement pesées ? »


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Facebook : le ratage

 

- « Vous perdez votre temps sur Facebook. Venez y perdre votre argent »
 fausse lettre de l’humoriste Andy Borowitz - citée par le blog Bigbrowser
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/05/21/chers-investisseurs-une-fausse-lettre-de-zuckerberg-aux-investisseurs/


Facebook : le ratage pourrait tourner au scandale - Le Monde Economie
L'entrée en Bourse est un échec. 
http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/05/23/facebook-le-ratage-pourrait-tourner-au-scandale_1705796_3234.html


- Microsoft lance So.cl, son propre réseau social expérimental, axé sur la recherche et le partage de contenus.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2012

Repenser l'histoire chatelisee



Une méthode à fabriquer des cancres

Le Nouvel Observateur publie un article sur le sort et les enjeux de l'histoire enseignée, après une réforme très controversée en lycée. (source LDC)
Copie temporaire :
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/obs/hg-cancres1.jpg
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/obs/hg-cancres2.jpg
Un article trop vite écrit ? - Le Journal de Lubin


En deux pages, Claude Soula rappelle l'essentiel des débats récents : polémique autour de l'ouverture en collège aux autres civilisations, déstructuration de l'HG en lycée à la suite de la suppression de l'HG en Term S.
L'accent est mis sur la faiblesse de ce qui est assimilé et maîtrisé par les élèves (pour certains, l'Everest serait le plus haut sommet de la France), en contradiction totale avec des intentions ambitieuses (prétentieuses ?).
L'article cite beaucoup de monde : Laurent Wirth, l'APHG, l'UNSA, plusieurs profs, qq élèves.
Mais il ignore la pétition du SNES contre un programme insoutenable, qui dénature la discipline et le métier


Le journaliste cogne contre les manuels (de beaux emballages), contre les programmes, contre la démarche (l'étude de cas).
Mais rien n'est dit sur la colère des profs et l'inquiétude des élèves, sur les conditions de travail réelles en première (examen en fin d'année, nouvelles épreuves non testées au préalable, suppression de postes, destruction de la formation initiale et continuée). cf l'interrogation Est-ce qu'il y a quelqu'un ? sur le site Aggiornamento en décembre 2011, ou les messages sur la liste H-Français, dont un récent de Cécile de Joie.
Rien n'est dit l'écart entre les discours (enseigner avec le numérique) et les décisions du ministre (suppression des travaux de groupes). Rien n'est dit sur les conditions d'élaboration des programmes, sur le refus de prendre en compte les avis formulés par les profs.Si la concertation avait été réelle, la mise en oeuvre des programmes aurait été moins catastrophique.


Que va-t-il se passer demain pour l'histoire et la géographie ?

« Je rétablirai l'enseignement de l'histoire en terminale scientifique »
L'enjeu dépasse bien sûr le sort des seuls Terminale S.
Mais la promesse du candidat Hollande en février sera-t-elle tenue ?
Quels acteurs seront associés à la décision du nouveau ministre et de ses conseillers ?
http://clioweb.canalblog.com/tag/orleans

Le ministère précédent a joué des divisions entre profs, entre associations et syndicats. Il a surfé sur l'allergie à la pédagogie. Il a démoli énormément et dans la précipitation, avec l'espoir secret d'interdire toute évolution alternative.

Face à une telle situation, les attentes sont considérables.
Les choix politiques ou idéologiques sont souvent difficilement conciliables
(voir ce qu'écrit le forum Neoprofs sur les conseillers de V. Peillon).

« Le ministère serait bien avisé d'évaluer la mise en oeuvre des programmes » estime la syndicaliste.
S'agit-il seulement de la mise en oeuvre ?
Est-il possible de corriger à la marge un ensemble si contesté ?
Entre l'accomodement et le maximalisme, n'y aurait-il pas place pour une annonce rassurante rapide et pour la poursuite d'une réflexion d'ensemble dans la durée ?


.
.

Posté par clioweb à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Lordon : Euro, terminus ?

 
phynance


Euro, terminus ?

Frédéric Lordon, Blog Pompe à Phynance, jeudi 24 mai 2012
http://blog.mondediplo.net/2012-05-24-Euro-terminus

Dans son combat contre les monétaristes et les penseurs dits orthodoxes, Frédéric Lordon analyse la situation de la Grèce et de l'Espagne. Il met en cause le mépris des peuples au nom d'une idéologie qui est en train de mettre à feu et à sang l'ensemble d'un continent. « La concurrence non faussée et le pacte de stabilité » devaient garantir la paix. « L’Europe de la paix » est en fait une machine à destructions sociales qui engendre de la guerre. Le fléau néolibéral conduit à la résurgence de l’extrême droite un peu partout (cf l’Aube dorée en Grèce).
Selon Frédéric Lordon, « il est maintenant temps de prendre conscience qu’il n’y aura aucune solution de survie de la monnaie européenne, et en fait de l’Union tout entière, sans une modification radicale de la politique allemande ».

extraits :

« ... l’Allemagne-la-rigueur est bien la même qui n’hésite pas à mettre 100 milliards d’euros sur la table pour sauver la banque Hypo Real Estate de ses petits débords. Mais y a-t-il là rien qui ne soit à l’image du colossal scandale des sauvetages respectifs des banques et des Etats ? Les unes seront sauvées à presque 0 %, les autres aux 5 % du FESF et du FMI. Aux premières l’argent gratuit donc, et l’inconditionnalité en prime : a-t-on entendu exiger quoi que ce soit des banques en contrepartie de leur sauvetage… et de l’immense désastre qu’elles ont laissé derrière elle ? Aux seconds l’argent prohibitif avec, en plus, la conditionnalité de l’ajustement structurel ! »

« Les dirigeants européens n'ont rien appris de l’histoire, rien compris des erreurs d’il y a quatre-vingts ans, celles de Hoover, de Laval… et surtout de Brünning... Fière de ses règles disciplinaires, de ses traités et de ses pactes, consciencieusement occupée à donner satisfaction aux marchés qu’elle a elle-même installés en position de tutelle, l’Europe, contre toute logique économique, a décidé qu’il n’était pas d’autre voie pour stabiliser les dettes publiques que la restriction généralisée ».

« ... Il est maintenant temps de prendre conscience qu’il n’y aura aucune solution de survie de la monnaie européenne, et en fait de l’Union tout entière, sans une modification radicale de la position allemande — et l’acceptation de tout ce qu’elle a toujours refusé : révision profonde des missions de la banque centrale, autorisations d’actions ponctuelles de création monétaire au profit des Etats, abandon du dogme de l’équilibre fiscal structurel, contrôle des capitaux, etc. ... »


sommaire :
Némésis politique
Sortie, mode d'emploi
Désastres réels, désastres fantasmés
Sauver Willy (avec Willy = BCE) ?...
… ou l'empêcher (Willy) de nager ?
Contagion
La mauvaise économie de « l'oubli du peuple »
« La paix » et « l'amitié entre les peuples » — disaient-ils…
En finir avec le boulet du « couple franco-allemand »


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Emile Guimet et l'égyptologie

 

guimet-egypte

 
- Le Salon noir  16.05.2012 - Un jour j'achèterai une momie : Emile Guimet et l'Egyptologie

Une expo à Lyon jusqu'au 2 juillet 2012
Le voyage de 1865, le musée de Lyon, le musée de Paris (sans égyptologie)
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10267-16.05.2012-ITEMA_20368912-0.mp3

Emile Guimet, l'article de Wikipedia


23.05.2012 - Quand le mammouth gambadait dans la steppe française - Archéologie, histoire et génétique du pachyderme
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10267-23.05.2012-ITEMA_20370863-0.mp3

Mammouth de la grotte de Canecaude, Aude
http://donsmaps.com/tools.html


.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Saskia Sassen

 

sassen-globalization


- Planète Terre
Deux entretiens de Sylvain Kahn avec Saskia Sassen, la sociologue américaine, professeur à Columbia : le national, l'international, le global. Comment l'idéologie néo-libérale mise en oeuvre par des Etats nationaux fabrique une économie mondialisée.
La finance utilise de manière très innovante le numérique et les réseaux.
Les entreprises favorisent les logiques tribales et communautaires (cf Facebook). Rien n'empêche les sociétés civiles d'imposer d'autres logiques, plus conformes au souci du bien commun.

16.05.2012 - Saskia Sassen - Le territoire de la nation dans tous ses états.
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10233-16.05.2012-ITEMA_20368906-0.mp3

23.05.2012 - Saskia Sassen - Où en est la Mondialisation ?
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10233-23.05.2012-ITEMA_20370857-0.mp3

Saskia Sassen géographe ? L'article de Sylvain Kahn sur le blog Globe
La ville globale, la mondialisation et l'Etat-Nation, les migrations...

Ouvrages et articles de Saskia Sassen
http://www.saskiasassen.com/
http://www.columbia.edu/cu/sociology/fac-bios/sassen/faculty.html
http://en.wikipedia.org/wiki/Saskia_Sassen
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saskia_Sassen

sassen

source : http://www.saskiasassen.com/

 
.

 

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mai 2012

Google vous regarde

 

henner

Mishka Henner - Dutch landscapes (détail Google Earth)


Google Earth vous regarde - Le Monde Technologies
http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/05/17/google-earth-vous-regarde_1703193_3246.html

Google Earth, faille que faille - Libération - Le Mag
http://www.liberation.fr/medias/2012/05/18/google-earth-faille-que-faille_819717


Depuis 2005, Google Earth donne à voir des milliers de sites. Google Sightseeing recense les lieux extraordinaires dénichés par les internautes sur Google Earth : îles tropicales, lieux de tournage célèbres, villes fantômes... 
http://fr.googlesightseeing.com
Certains états n’apprécient pas. cf La Corée du Nord
http://www.nkeconwatch.com/north-korea-uncovered-google-earth

Street View multiplie les clichés indiscrets. Les Allemands ont contraint Google à la prudence. En théorie, il est possible de faire retirer une image problématique. La réalité est moins simple, les avocats jouant des nuances entre Google et ses filiales.

Michael Wolf, Fuck you Street View - Unfortunate events ...

valla-140

Clément Valla, Postcards from Google Earth.

Clément Valla traque les défauts de modélisation liés au choc de deux modes de visualisation appliqués à des données disparates. Une expo vient d'avoir lieu à Caen. http://clementvalla.com/category/work/postcards/
voir aussi Skycrapers.

D’autres expositions sont annoncées :
Jon Rafman - 50 surprises de Google Street View
http://tempsreel.nouvelobs.com/galeries-photos/photo/20120302.OBS2761/50-surprises-de-google-street-iew.html
http://www.urbamedia.com/le-grand-detournement-de-google-street-view-par-jon-rafman
http://jonrafman.tumblr.com/

Mishka Henner - Dutch landscapes - Les polygones multicolores pour masquer des lieux jugés sensibles.
http://mishka.lockandhenner.com/blog/?cat=33  - http://mishka.lockandhenner.com/blog/?p=574
51 US military Outposts - http://mishka.lockandhenner.com/blog/?cat=34

Marco Cadioli - http://www.marcocadioli.com/abstract-journeys/

- Google Earth Lessons - Using Google Earth in the classroom
Noel Jenkins, Juicy Geography
http://www.juicygeography.co.uk/googleearth.htm

Les sites académiques se servent de Google Earth - cf l'indexation par Google Custom Search


rappel : Images en géo - http://clioweb.free.fr/images/geoimage.htm


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

CHS 20eme : Fenêtre sur ...

 

Le site web du Centre d’histoire sociale du XXe siècle
propose une rubrique Fenêtre sur ... des ouvrages récents
http://chs.univ-paris1.fr/spip.php?article322
(les prénoms s'affichent en minuscule...)

Michel Dreyfus : L’antisémitisme à gauche : histoire d’un paradoxe

Sylvie Thénault : Idées reçues sur la guerre d’indépendance algérienne

Sylvie Thénault : Violence ordinaire dans l’Algérie coloniale

Raphaelle Branche : Palestro Algérie 1956 : une embuscade

Michel Dreyfus et Michel Pigenet : Les meuniers du social : Force Ouvrière, acteur de la vie contractuelle et du paritarisme

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,