27 mai 2012

Québec : l'impasse

 

libe-erable

Québec, La police démontée - Une de Libération, 26 mai 2012

 
Trois points de vue ce week-end sur la crise provoquée au Québec par Charest,
et sur les impasses du libéralisme autoritaire.

Nuits blanches à Montréal, Perrine Leblanc - Le Monde Opnions
http://www.lemonde.fr/ameriques/infographe/2012/05/12/printemps-erable

Grève au Québec : le pouvoir à l’ouest - Libération Rebonds
Christian Nadeau, professeur au département de philosophie de l’université de Montréal
http://www.liberation.fr/politiques/2012/05/24/greve-au-quebec-le-pouvoir-a-l-ouest_821186

78, une loi anti-étudiants - Libération Rebonds
Guillaume Bard, Estelle Dricot, Marcela Fajardo, Jean-François Lessard, professeur de philosophie et de sciences humaines à Montréal. http://www.liberation.fr/monde/2012/05/24/78-une-loi-anti-etudiants_821185

 

extraits :
Depuis plus de trois mois, le Québec vit une des pires crises sociales de son histoire. En février, le gouvernement Charest a décidé d'augmenter massivement les droits de scolarité. La somme visée est loin des chiffres imposés au Royaume-Uni, mais l'augmentation est spectaculaire.
Au départ, le gvt a annoncé qu’il ne négocierait jamais avec les étudiants. Après plus de deux mois de grève étudiante, il a enfin accepté de discuter à condition que ne soit pas abordée la question des droits de scolarité, le nœud du débat. Après moins de quarante-huit heures, ces négociations ont été rompues par le gouvernement.

Incapable de dénouer la crise universitaire et sociale, Charest a fait voter la loi 78 qui va à l’encontre des libertés d’expression, d’opinion et de manifestation et vise en fait tous les citoyens du Québec. Une clause «Henri VIII» permet à l’exécutif de modifier toute autre loi, de façon unilatérale et sans passer par le Parlement. Cette loi-matraque ne règle rien ; au contraire, elle n'a fait qu’envenimer la crise. A cette loi surprise s'ajoute depuis le 19 mai le règlement municipal P-6, qui interdit de manifester masqué dans les rues de Montréal.

La répression est brutale et aveugle... « mon père, qui ne manifestait pas, le jeudi 24 mai, mais qui, se demandant d'où venait tout ce boucan, a quitté son appartement et a marché un peu ; il est tombé dans une souricière avec quatre cent cinquante personnes. On les a arrêtés, puis relâchés » écrit Perrine Leblanc qui poursuit : « Les policiers sont fatigués, tendus, sous pression, ils sont pris en otage par une loi impossible à appliquer »

« L'Etat, par sa réponse brutale à la colère d'une génération qu'on disait perdue, sans nom, une génération mésestimée et accusée du crime d'individualisme, est responsable de l'entrée en fiction du Québec ».

Au nom de l’idéologie néo-libérale, le gouvernement veut provoquer l’endettement à vie des étudiants. La logique entrepreneuriale sert d’alibi pour tenter de démolir toute forme de solidarité et rompre avec l’héritage de la Révolution tranquille.

« La position dans laquelle un gouvernement [autiste] nous place est intenable. Comment un professeur peut-il donner un cours sur la démocratie, son histoire et sa valeur, alors qu’on lui demande d’être le complice de son déni ? Comment peut-il enseigner le concept de désobéissance civile chez Etienne de La Boétie, Henry-David Thoreau ou Hannah Arendt, alors qu’une apologie un peu trop vibrante de celui-ci peut lui coûter de 7 000 à 35 000 dollars canadiens [5 400 à 27 000 euros] d’amende ? »


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


diplo : Quand les mots valent de l’or

 

dans les archives du Monde diplomatique

- L’utopie réalisée de la Commune
Changer la politique, instaurer l’égalité entre hommes et femmes, inventer un nouveau mode de gouvernement, faire participer les citoyens.. En 1871, le peuple parisien insurgé leur donnait une signification concrète.
Christophe Voilliot, décembre 2011
http://www.monde-diplomatique.fr/2011/12/VOILLIOT/47055


- Quand les mots valent de l’or
Frédéric Kaplan, novembre 2011
http://www.monde-diplomatique.fr/2011/11/KAPLAN/46925

Le succès de Google tient en deux algorithmes : l’un, qui permet de trouver des pages répondant à certains mots, l’a rendu populaire ; l’autre, qui affecte à ces mots une valeur marchande, l’a rendu riche. Google a réussi à étendre le domaine du capitalisme à la langue elle-même.

« Google a su construire une stratégie innovante en développant une intimité linguistique sans précédent avec ses utilisateurs. Nous nous exprimons chaque jour un peu plus au travers d’une des interfaces de la société ; pas simplement lorsque nous faisons une recherche, mais aussi quand nous écrivons un courrier électronique avec Gmail ou un article avec Google Docs, quand nous signalons une information sur le réseau social Google +, et même oralement, à travers les interfaces de reconnaissance vocale que Google intègre à ses applications mobiles. Nous sommes des millions chaque jour à écrire et à parler par son biais. C’est pourquoi le modèle statistique multilingue qu’il affine en permanence et vers lequel il tente de ramener chaque requête est bien plus à jour que le dictionnaire publié annuellement par nos académiciens.

La découverte de ce territoire du capitalisme jusqu’ici ignoré ouvre un nouveau champ de bataille économique... L’enjeu n’est plus tant de capter les regards que de médiatiser la parole et l’écrit... modéliser et infléchir la langue, créer un marché linguistique contrôlé et organiser la spéculation sur les mots. »


Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le débat 170 : Le livre, le numérique

 

Le livre, le numérique. Le débat, no 170 - Gallimard

Un article de Nathalie Savary traite de La galaxie Wikimedia.
Robert Darnton plaide pour une Bibliothèque numérique nationale (la chandelle de Jefferson)

Pour lire les points de vue sur le numérique de Gallimard, Compagnon, Assouline, Toubon ou Gaymard, aller en bibliothèque ou feuilleter en librairie.

27.05 : Le sommaire n'est pas encore en ligne sur le site http://www.le-debat.gallimard.fr/
le sommaire en scan temporaire : http://clioweb.free.fr/revues/1temp/debat170.jpg


Le phénomène Wikipédia : une utopie en marche.
L'article de Christian Vandendorpe publié en 2008 (Le débat no 148)est en ligne sur le site de l'auteur
Une version payante est sur le site Cairn :-):-)
http://clioweb.free.fr/debats/wikipedia.htm

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,