26 mai 2012

Medias sociaux : l'addition

 

Réseaux sociaux : de l’addiction à l’addition
5 articles de Nathan Sommelier, 01Net, 14.05.2012 sq.
http://www.01net.com/editorial/565937/reseau-sociaux-de-l-addiction-a-l-addition-1-5/

http://www.01net.com/editorial/566201/des-reseaux-sociaux-comme-outils-de-l-addiction-a-l-addition-2-5/
http://www.01net.com/editorial/566235/reseaux-sociaux-de-laddiction-a-laddition-sur-ecoute-3-5/
http://www.01net.com/editorial/566237/reseaux-sociaux-de-laddiction-a-laddition-identite-perdue-4-5/
http://www.01net.com/editorial/566329/reseaux-sociaux-le-besoin-d-un-sursaut-ethique-5-5/


Extraits :
« Les révélations de Business Insider sur la légèreté dont faisait apparemment preuve le jeune Zuckerberg lors des débuts de Facebook à Harvard (s’adressant à un ami par messagerie instantanée : « Si tu veux des infos sur quelqu’un de Harvard, n’hésite pas, j’ai plus de 4 000 e-mails, etc. […] Ils me “font confiance”. Ces pauvres c*ns. ») n’ont évidemment rien arrangé à l’affaire ».

« Ce que vous fournissez à votre réseau social, mais également toute votre activité de navigation externe, enregistrée et décortiquée par ce même réseau social, ouvre une fenêtre sur ce qu’en d’autres temps, on aurait pu appeler « le secret de votre âme ». Vos recherches, votre style de navigation, vos contributions externes sont autant de traits trahissant inexorablement des aspects cruciaux de votre processus de pensée. Une pensée sous surveillance permanente – même si elle l’ignore – ne peut être à proprement parler « libre ». Face à ce double processus surveillance/influence, il est plus que légitime de s’interroger sur la pertinence de déployer librement sa conscience et sa vie dans le réseau des réseaux ».

« Facebook et Google, qui se sont tous deux engagés à flirter avec les limites du creepy (excès provoquant une aversion chez l’utilisateur) sans les dépasser, semblent bien décidés, par un mélange de séduction et de tours de passe-passe, à repousser les limites de l’acceptable chez leurs utilisateurs… le secteur privé … est parvenu à faire digérer le profilage biométrique, qu’aucun gouvernement n’aurait pu réaliser sans provoquer un tollé historique ».

« Quelle garantie avez-vous que les énormes pouvoirs acquis – et désormais irrévocables – par des gouvernements et des multinationales surpuissants ne seront pas utilisés à des fins déloyales dans l’avenir ? Aucune. Au contraire, un minimum de recul historique permet de conclure que de telles dérives constituent la norme, et non l’exception ».

« … le « réseau social » fortement asymétrique (usager transparent, intermédiaire opaque), loin d’être un moteur de progrès ou d’évolution sociale, perpétue et renforce des structures et des tendances socialement et économiquement paralysantes et favorise le renforcement des gros quasi-monopoles ».

« A la lumière de l’Histoire, il est pourtant évident que le grand public n’a absolument aucun intérêt à livrer ainsi les clés de ses habitudes, de ses pulsions, de sa pensée, aux « grands communicants » …


Un sursaut éthique ?
Des projets comme Diaspora et Unthink, toujours en phase bêta, semblent prometteurs, même s’ils sont en surcapacité permanente.
« Même si, en tant qu’individu, vous n’accordez que peu de valeur à votre vie privée (65 cents en moyenne, selon une étude allemande), la contribution que vous apportez à cet échantillon, et les conséquences en termes d’évolution des pratiques de gouvernance et de communication pour la société tout entière, ne méritent-elles pas d’être mûrement pesées ? »


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Facebook : le ratage

 

- « Vous perdez votre temps sur Facebook. Venez y perdre votre argent »
 fausse lettre de l’humoriste Andy Borowitz - citée par le blog Bigbrowser
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/05/21/chers-investisseurs-une-fausse-lettre-de-zuckerberg-aux-investisseurs/


Facebook : le ratage pourrait tourner au scandale - Le Monde Economie
L'entrée en Bourse est un échec. 
http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/05/23/facebook-le-ratage-pourrait-tourner-au-scandale_1705796_3234.html


- Microsoft lance So.cl, son propre réseau social expérimental, axé sur la recherche et le partage de contenus.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]