HaymarketMartyrs

Parsons*, Fielden, Lingg,
Spies*,
Schwab, Engel*, Fischer*
source : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/67/HaymarketMartyrs.jpg


Aux États-Unis, le 1er mai 1886, les syndicats lancent une grève générale pour exiger la limitation de la journée de travail à huit heures. La grève se prolonge à Chicago. Le 3, des affrontements ont lieu à l'usine McCormick opposant les grévistes, les jaunes et l'agence Pinkerton. Lors de la manifestation du 4 mai, une bombe est lancée en direction de la police.
Par la suite, 8 syndicalistes anarchistes sont arrêtés et jugés (August Spies, Michael Schwab, Adolph Fischer, Louis Lingg, Samuel Fielden,  Albert Parsons,  George Engel, Oscar Neebe), 5 sont condamnés à mort, 4 sont pendus le 11 novembre 1887, le Black Friday (* August Spies, George Engel, Adolph Fischer et Albert Parsons. Louis Lingg s'est suicidé en prison.)
http://en.wikipedia.org/wiki/Haymarket_affair
http://www.chicagohs.org/hadc/

 

 

fourmies-1891-pp

E. Glair-Guyot, Les événements de Fourmies - Le Petit Parisien 17 mai 1891 - source : BNF - Wikimedia Commons


Le 1er mai 1891, à Fourmies, dans le Nord, l'armée tire sur les mineurs qui manifestent et fait neuf morts

voir http://bataillesocialiste.wordpress.com/

 

 

cgt-1mai-36

http://histoire-socialiste.over-blog.fr/article-fetons-l-unite-1er-mai-1936-102210051.html


En 1936, le 1er mai se situe entre les deux tours des élections législatives (26 avril et 3 mai), sur fond de CGT réunifiée depuis mars 1936. A Paris, les autorités ont interdit les cortèges . 2 rassemblements sont organisés dans les stades aux portes de la capitale, et une vingtaine de meetings ont lieu en banlieue.
Le 1er mai 1936 joue un rôle secondaire dans la victoire du Front populaire. Il sert pourtant de détonateur à l'explosion sociale de mai-juin 1936. Au Havre, les patrons de l'usine Bréguet ont liciencié deux ouvriers absents le 1er mai ; les ouvriers se mettent en grève et occupent l'usine les 11 et 12 mai.
Le 7 juin, les Accords Matignon prévoient une augmentation des salaires, garantissent l'existence de contrats collectifs de travail et instituent des délégués élus du personnel ;  ils furent complétés par des lois sur la semaine de 40 heures et congés payés.
source
Manuel Rodriguez, Le 1er mai, Archives Julliard no 103, 1990
Georges Lefranc, Juin 36, l'explosion sociale du Front Populaire, Archives no 22, 1996
Danielle Tartakowsky, Le Front populaire. La vie est à nous. Découvertes, 1996


En 1934, en Allemagne Hitler célèbre le travail le 1er mai
et interdit tous les syndicats le lendemain 2 mai.

Pétain met le Travail en tête de sa devise : Travail (le STO après 1943), Famille (1,5 M prisonniers en Allemagne) , Patrie (humiliée, occupée et pillée) . En 1941, il fait du 1er Mai « la fête du Travail et de la Concorde sociale ». La Charte du Travail ... publiée au JO le 26 octobre 1941 ... a la prétention de faire disparaître la lutte des classes. « Avec ces excellents principes, Vichy fut un âge d'or pour le patronat français » écrit Gérard Miller qui poursuit : « La réconciliation nationale s'opérera autour du Travail. Attention! pas des travailleurs. Le Travail est une grande idée plusieurs fois millénaire, qui préside au développement de la civilisation; les travailleurs, eux, n'en sont pas toujours dignes, ils ont souvent mauvais esprit et se laissent facilement égarer par de mauvais bergers. Aussi le 1er mai, fête des travailleurs, devient sous Vichy fête du Travail ». Gérard Miller, Les Pousse-au-jouir du Maréchal Pétain  Le Seuil 1975


En 1947, le 1er mai devient, dans le code du travail, un jour férié chômé et payé pour tous les salariés.

Le muguet serait associté au 1er mai depuis 1907.


A partir de 1988, le FN a déplacé au 1er mai la manifestation qui avait lieu le second dimanche de mai (13 mai 1979, 10 mai 1981...) en prenant pour prétexte la célébration d'une Jeanne d'Arc catholique et royaliste.

En 2002, 1 300 000 (chiffres du ministère de l'Intérieur) à 2 000 000 (selon les organisateurs) de personnes manifestent dans une centaine de villes contre la présence de Le Pen au second tour.
http://www.davidphenry.com/Paris/paris301_fr.htm

 

010512-caen

Le 1er mai 2012 à Caen - source : http://resistances-caen.org/photos.php


Le Monde Opinions - 1.05.2012
Danielle Tartakovsky répond aux questions sur le 1er mai et sur les manifestations parisiennes.

Paris au mois de mai 2012 - Ne les laissez pas le trahir une nouvelle fois
Photo LG - 


Maurice Dommanget, Histoire du Premier Mai, Marseille, Éditions Le mot et le reste, coll. « Attitudes », 2006, 550 p., 25 euros.
http://atheles.org/lemotetlereste/attitudes/histoiredupremiermai/
http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article156

Danielle Tartakovsky , Histoire du 1er Mai en France (Hachette 2005) et Manifester à Paris (1880-2010), ChampVallon 2010

Institut d'histoire sociale (CGT) - Le 1er mai appartient aux travailleurs !
http://www.ihs.cgt.fr/IMG/pdf_1er_mai-2.pdf


Rappel : le 1er mai du #VraiTravail


grandjouan-1mai

Dessin de Grandjouan, "1er mai", L'Assiette au beurre, 28/4/1906.
source : http://www.caricaturesetcaricature.com/


..