- Le troll : portrait psychologique et fonction politique - Place de la Toile, 24.03.2012

« Le troll est un personnage important de la vie des réseaux. Intervenant en général anonyme des forums ou des fils de commentaires, il vient perturber les conversations. Provocations, insultes, arguments de mauvaise foi, le troll possède l’art de décentrer les discussions et de les empêcher souvent. On peut s’en tenir à la dénonciation du phénomène, qui semble inhérent à la vie en ligne. Ou aller un peu plus loin. En se demandant s’il existe une psychopathologie du troll, évidemment. Mais en se demandant aussi si le troll n'a pas une autre fonction, politique par exemple ».

invités :
Yann Leroux, Psy et Geek - http://www.psyetgeek.com/
Antonio A. Casilli, EHESS - http://www.bodyspacesociety.eu
Pacôme Thiellement, essayiste.
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-psycho-politique-du-troll-2012-03-24
au format mp3 :


- Antionio A. Casili, Pour une sociologie du troll

Le troll, entre narcissique pervers, et provocateur tenace, empêcheur de tourner en rond au sein d’un groupe d’internautes

Casili distingue 4 catégories de troll :

1) le troll « pur » : le modèle de base, utilisateur bête et méchant des listes de diffusion ou des médias sociaux qu’il pourrit de commentaires désobligeants et mal adaptés au contexte d’interaction

2) le troll « hybride » : un utilisateur qui combine son activité de troll avec des habiletés d’autre type

3) le troll « réciproque ou involontaire » : c’est un cas de figure qui se concrétise dans une interaction en ligne dans laquelle plusieurs individus sont réciproquement convaincus que « les trolls c’est les autres »

4) le troll « revendicatif » : un usager mécontent d’un produit ou d’un service, qui manifeste sa frustration en bombardant de messages décalées ou agressifs le site Web ou la page Facebook d’une entreprise.

casili

Antonio A. Casilli : BodySpaceSociety
A blog for recovering social scientists

.